Allemagne Artillerie Nebelwerfer

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 20/09/2021 à 17:59:28



Artillerie Le nebelwerfer

 

 

 

Le Nebelwerfer,est  un lance-roquettes à canons multiplesqui dont les roquettes sont mises à feu électriquement.

Pour les Allemands, ce type de projectilel qui est un bus propulsé par fusée, tel que le 28/320 mm Schweres Wurfgerät 40 et 41 et le 180 mm Raketengranate 4331, est de fabrication plus facile, plus rapide et moins chèr et cela permet de délivrer un volume de munitions plus important et à moindre coût  sur le champ de bataille.

Bien qu'il ne s'agisse pas à proprement parler de mortiers, les roquettes soviétiques Katyusha, ou « Organe de Staline », ont amené les Allemands à examiner attentivement les petits obus propulsés par fusée. 
Ils possédaient déjà les armes  Type Minenwerfer à canons multiples, et bientôt, ils vont passer à des vecteur comme les canons pour tirer ces projectiles. Les obus Nebelwerfer 41 de 28 cm et 32 ​​cm et de nombreux projectiles similaires sont  directement tirés de leurs caisses d'emballage. Le poids des obus était tel qu'ils n'avaient pas besoin de systèmes de visée sophistiqués,Il avait besoin dune zone tout simplement. Ces  nebelwerfer se sont avérés efficaces au combat et  ils sont les précurseurs des systèmes de fusées à lancement multiple (MLRS) d'aujourd'hui.

 

Mais les Allemands vont aussi employer lce vecteur dans un autre but. Les batteries allemandes Nebelwerfer étaient devenues une partie intégrante du système d'artillerie de l'armée à la fin de 1942, et il a été décidé que les formations Panzer devraient avoir leurs propres unités de roquettes dédiées. En général , les mortiers des  Nebeltruppen étaient organisées dans des batteries de six ou huit mortiers , trois batteries par bataillon . Les lance- roquettes remorqués avaient six lanceurs par batterie , trois batteries par bataillon . Habituellement , trois bataillons formaient un régiment .
Ensuite dans le cours de la guerre furent formés desrégiments . Chaque régiment a été parfois renforcé avec une Panzerwerfer batterie de 6 - 8 véhicules . À partir de 1942, leurs désignations ont changé de Nebelwerfer à simplement Werfer 
Comme à l'accoutumée la Waffen Ss a  formé ses propres Werfer unités en 1943 , de la taille d'un bataillon . Ceux - ci étaient organisés à peu près de la même manière que leurs homologues de l' armée
A cette époque, la plupart des unités Nebelwerfer utilisaient des lanceurs tractés, donc pour suivre les Panzers, une version automotrice était nécessaire. Le half-track était le choix évident comme point de départ, mais comme aucun ne pouvait être leur attribué en propre il faut décider de fabriquer le Maultier La base de départ était un camion équipé d'une cabine, d'un capot moteur et d'une coque entièrement blindés. Sur le toit de la coque, un lanceur à 10 canons connu sous le nom de Panzerwerfer 42 de 15 cm a été placé. 


Ce lanceur avait 270° de traversée et 80° d'élévation, et il a tiré les 10 roquettes dans une ondulation. L'armée a commandé 3 000 de ces conversions, étant entendu que la production fpourra être  monté sur le  chassi du SWS lorsque  ce chassis serait disponible en grande quantitlé ce qui ne se fera jamis  à l'exception d'un petit lot de prototypes


Le premier de ces Maultier a été utilisé en 1943 et avait un équipage de trois personnes. Les roquettes étaient transportées dans le lanceur, avec des recharges dans des compartiments de chaque côté du compartiment de comnbat arriere. Cet engin était armé aussi dune mitrailleuse pour son auto défense. Certains de ces Maultier blindés ont été produits sans le lanceur et ont été utilisés pour transporter des roquettes supplémentaires pour les véhicules lanceurs,

 

Les unités Nebelwerfer étaient principalement utilisées pour tirer  leurs missiles afin de renforcer les barrages d'artillerie. Les SdKfz 11 utilisés avec ces batteries remorquaient non seulement divers lanceurs , mais emportaient également des roquettes de rechange,

Certains engins étaient aussi utilisés pour effectuer tirs de fumigène afin de créer des écrans de fumée,  C 'étair des SdKfz 11 modèles SdKfz 11/1 et SdKfz 11/4 qui possèdaient ces équipements générateurs de fumée, mais ceux-ci pouvaient généralement être retirés afin de pouvoir tirer des roquettes  Ces modèles générant de la fumée n'avaient un équipage que de deux personnes, contre neuf que l'on pouvait transporter lorsque le véhicule était utilisé comme tracteur. 


15 cm Wurfgranate 41


Les roquettes d'artillerie allemandes de 15 cm étaient l'armement  standard des unités Nebelwerfer  ce qui se traduit aussi  lanceurs de fumée de l'armée allemande,
Ce projectile avait été concu initialement formées pour produire des écrans de fumée pour diverses utilisations tactiques, mais il fut plus tard  détournée pour utiliser  être modifié comme  roquettes d'artillerie. . Les roquettes de 15 cm  ont été largement testées par les Allemands à Kummersdorf West à la fin des années 1930, et en 1941, les premières étaient prêtes à être distribuées aux troupes.
Les roquettes de 15 cm  étaient produits en 2 versions
le Wurfgranate 41 Spreng de 15 cm (explosif puissant) et le Wurfgranate 41 w Kh Nebel de 15 cm (fumée). En apparence, les deux étaient similaires et avaient une disposition inhabituelle, en ce sens que le venturi de la fusée qui produisait la stabilisation de la rotation était situé aux deux tiers du corps de la fusée avec la charge utile principale derrière eux. Cela a permis de garantir que lorsque la principale charge utile explosive a explosé, les restes du moteur-fusée s'ajoutaient aux effets destructeurs globaux. En vol, la fusée avait un bourdonnement distinctif qui a donné naissance au surnom donné par les Alliés « Moaning Minnie ». Des versions spéciales ont été étudiées pour  une utilisation arctique et tropicale.

Le premier lanceur destiné à être utilisé avec ces fusées était un dispositif à un seul tube connu sous le nom de « Do-Gerät » d'après le chef des équipes de fusées allemandes, le général Dornberger . Il était apparemment destiné à être utilisé par les unités aéroportées, mais en l'occurrence, il a été peu utilisé. Au lieu de cela, le lanceur principal pour les roquettes de 15 cm  fut le Nebelwerfer 41 de 15 cm. Celui-ci pouvait tirer six roquettes à partir de lanceurs tubulaires transportés sur un affût antichar Pak 35/36 de 3,7 cm reconverti. Les tubes étaient disposés en cercle et étaient mises à feu électriquement un à la fois dans une séquence fixe. La portée maximale de ces roquettes était variable, mais généralement d'environ 6 900 m, et elles étaient normalement tirées en salve par des batteries de 12 lanceurs ou plus.
En déplacement, les Nebelwerfer 41 étaient généralement remorqués par des semi-chenillés légers qui transportaient également des munitions supplémentaires et d'autres équipements, mais en 1942, arriva le lanceur semi-chenillé Panzerwerfer 42 de 15 cm qui utilisait un lanceurs de 10 fusées de  15 cm disopsése sur deux rangées horizontales  Ces véhicules ont été utilisés pour fournir un feu d'appui pour les opérations blindées. Jusqu'à 10 roquettes pourraient être transportées prêtes à l'emploi dans le lanceur et 10 autres armes à l'intérieur du chassis blindé. 
Plus tard dans la guerre, des lanceurs similaires seront  montés sur de Wehrmachtschlepper (SWS) qui seront également utilisés pour remorquer plus de Nebelwerfer 4 Is. Le SWS pouvait transporter jusqu'à 26 roquettes à l'intérieur de sa coque blindée.
Les roquettes de 15 cm seront également utilisées avec les lanceurs destinés aux roquettes de 30 cm , avec des rails spéciaux  installés dans les rails de lancement existants de 30 cm  .

 

 

 

 

Caractéristiques
15 cm Wurfgranate 41 Spreng
Dimensions : longueur 979 mm diamètre 158 mm 
Poids : total 31,8 kg ; propulseur, 35 kg Charge 2,5 kg 
Performances : V° vitesse initiale de 342 m - par seconde ; portée 7055 m
15 cm Wurfgranate 41 w Kh Nebel
Dimensions : longueur 1,02 m ; diamètre 158 mm 
Poids : hors tout 35,9 kg  propulseur 6,35 kg ;Charge militaire3,86 kg
Performances :  V° vitesse initiale de 342 m /seconde   portée 6905 m 

 

21 cm Wurfgranate 42

Suite au succès de leurs fusées de 15 cm les allemands ont décidé de produire une fusée plus grande qui, en 1941, est apparue sous la forme d'une  fusée de 210 mm  À première vue, cette fusée, connue sous le nom de Wurfgranate 42 Spreng de 21 cm, ressemblait exactement à un projectile d'artillerie conventionnel, mais un examen plus approfondi a montré que la culot avait 22 venturi coudés pour conférer l'importante stabilisation de la rotation. Le long nez profilé était également trompeur, car il était creux et l'ogive proprement dite était située à une certaine distance de la pointe. Cette fusée contenait pas moins de 10,17 kg d'explosif puissant qui, lors de la détonation, produisait un puissant effet de souffle. L'arme a si bien réussi dans ce rôle destructeur que seules des versions plus puissantes ont été produites.La fusée de 21 cm était utilisée avec un seul type de vecteur  le Nebelwerfer 42 de 21 cm. Le premier équipement de ce type est apparu en action en Union soviétique en 1943, car il a fallu un certain temps pour finaliser la conception du lanceur. 


À l'origine, il s'agissait d'un simple agrandissement du Nebelwerfer 41 existant de 15 cm  avec six tubes de lancement, mais le plus gros calibre a donné lieu à des problèmes de déséquilibre lorsque le lanceur était remorqué et tiré, de sorte que le nombre de tubes a finalement été réduit à cinq et cela a résolu les problèmes.
À tous autres égards, l'affût était le même que la conception précédente qui  était une modification de l'affût de canon antichar Pak 35/36 de 3,7 cm  Comme pour les roquettes de 15 cm , la mise à feu était  électrique. Une fois les roquettes chargées dans leurs tubes, l'équipage de tir  se retire à une distance de sécurité et parfois se  mets à couver), et à la réception de l'ordre de tir, l'un des membres de l'équipage a actionné une boîte de commande spéciale et la salve complète par en uneseul salve 
Toutefois le tir de salve des roquettes produit une quantité considérable de fumée et de poussière qui  révéle la position du lanceur et de la batterie à l'ennemi, et au cours de leur trajectoire, les roquettes vont produire  leur gémissement caractéristique qui en faisait une arme si distinctive. Cette combinaison de fumée, de poussière et de bruit signifiait que les troupes Nebelwerfer devaient être des experts pour entrer et sortir rapidement de batterie car  le tir des grandes salves nécessaires pour neutraliser une cible entrainait rapidement des tirs d'artillerie de contre-batterie ou de roquettes ennemies  qui pouvaient neutraliser les unités de lancement. 
Les roquettes de 21 cm (8,27 pouces) ont fait une impression considérable sur tous ceux qui ont dû endurer leurs effets, et les Américains en particulier considéraient que la conception de la fusée et du lanceur était si en avance qu'ils ont envoyés aus USA les engins capturés pour étude . Ils furent copiés et la version américaine était le T36 de 210 mm   qui a été utilisé pour une série d'essais et de programmes de recherche . mais cela ne pas pas déboucher sur une production en serie  . Ces equipements vont considérablement enrichir les connaissances des Américains sur la technologie des fusées d'artillerie.

Caractéristiques

21 cm Wurfgranate 42 Spreng

Dimensions : longueur 1,25 m ; Calibre 210 mm
Poids : total 28.44 kg ; propulseur 18,27 kg  Charge militaire 10,17 kg
Performances :V° vitesse initiale de 320 m/seconde ; portée d'environ 7850 m

Wurfkörper 28 cm et 32 ​​cm

 

Les roquettes de 28 cm  et 32 ​​cm ont étaient mise en service avant les roquettes de 15 cm  dans l'armée allemande, la première d'entre elles étant émise pour une utilisation en 1940. Les deux les fusées partageaient le même moteur de fusée, mais différaient par leur charge utile. Mais c'etait des fuséest encombrantes avec une forme balistique médiocre, seule la cherge militaireétait puissante
La plus petite était le , qui utilisait une ogive lourde hautement explosive, tandis que l'arme la plus grande était le Wurfkörper M FI 50 de 32 cm avec une ogive incendiaire sous forme liquide
Les deux avaient une  portée d'un peu plus de 2000 m  et étaient très imprécis malgré leur stabilisation de la rotation, et ont donc été utilisés en masse chaque fois que possible.
De plus cette roquette hautement explosive était très appréciée pour une utilisation dans les combats urbains où des maisons ou d'autres structures devaient être démolies.


Les deux roquettes ont été distribuées aux troupes dans des caisses de transport en bois, ou Packkiste. Ces caisses servaient également de cadres de lancement et étaient équipées de simples pieds de support avant à des fins de visée rudimentaires. Sous cette forme, les deux roquettes pouvaient être utilisées par les pionniers d''assaut pour démolir des bunkers ou des points fortifiés , mais le plus souvent, les roquettes étaient utilisées par lots de quatre reposant sur de simples châssis de lanceurs connus sous le nom de schweres Wurfgerät 40 ou schweres Wurfgerät 41, qui ne différaient que l'un de l'autre. en ce que ce dernier était en tube d'acier plutôt qu'en bois. 
Les deux pouvaient être utilisés pour établmir des tirs de barrages préétablis, comme lors du siège de Sébastopol en 1942. Mais cette méthode de lancement était statique, et pour fournir une certaine forme de mobilité, le 287 Nebelwerfer 41 de 32 cm a été développé. Il s'agissait d'une simple remorque avec des cadres pour six roquettes en deux rangées superposées de trois,


Un autre lanceur encore plus mobile pour ces fusées était le schwerer Wurfrahmen 40, dans lequel six châssis de lanceur étaient montés sur les côtés d'un half-track SdKfz 251/1. Les roquettes étaient montées sur les châssis latéraux encore dans leurs caisses de transport. La visée a été réalisée en pointant simplement le véhicule vers la cible, et les roquettes ont ensuite été tirées une à la fois dans une séquence définie. Cette combinaison fusée/véhicule portait plusieurs noms mais était souvent connue sous le nom de « Stuka-zu-Fuss » ou « heulende Kuh » ( Stuka à pied ou Vache hurlante
Il  était souvent utilisée pour soutenir les opérations Panzer, en particulier au début de l'invasion. de l'Union soviétique. Plus tard dans la guerre, d'autres véhicules, généralement des véhicules français capturés ou d'autres véhiculesont été utilisés pour augmenter le nombre de lanceurs mobiles disponibles. Toutes sortes de véhicules blindés légers ont été utilisés dans ce rôle, certains transportant seulement quatre lanceurs. Beaucoup de ces lanceurs improvisés ont été utilisés lors des combats de Normandie en 1944.

 

Caractéristique

Wurfkörper Spreng 28 cm
Dimensions : longueur 1,19 m  Calibre 280 mm
Poids : 56.52 kg  ; propulseur 6,6 kg  Tete Militaire 49,9 kg
Portée d'environ 2 138 m

Wurfkörper M F150 32 cm

Dimensions : longueur 1,289 m Calibre 320 mm
Poids : total 46.4kg ; propulseur 6,6 kg ; Tee Militaire 39,8 kg
Portée d'environ 2028 m

30 cm Wurfkörper 42

Par rapport aux fusées de 28 cm  et de 32 cm  qui l'ont précédé, le Wurfkörper 42 Spreng de 30 cm également connu sous le nom de Wurfkörper Spreng 4491 se prsente comme une amélioration considérable par rapport aux modèles antérieurs lorsqu'il est apparu  à la fin de 1942. Non seulement c'était en termes aérodynamiques avec une conception beaucoup plus douce et plus propre, mais aussi en terme de puissance  car il avait un rapport propulseur/charge utile beaucoup plus élevé que toute autre fusée d'artillerie allemande.
 Cependant, pour les troupes sur le terrain, ces détails techniques n'étaient  importants pour eux le fait que le type de propergol le plus avancé utilisé avec la nouvelle fusée produisant bien moins de fumée et de traînées d'échappement que les autres fusées, était une excellente chose car cela permettait de moins deceler la position de tir. . Toutefois sa portée ne fut pas améliorée par rapport aux fusées préexistantes.
Le premier lanceur utilisé avec les nouvelles roquettes de 30 cm  fut  le Nebelwerfer 42 de 30 cm.  Mais cette simple conversion n'a pas duré longtemps, car presque au moment de son entrée en service  un nouveau programme de rationalisation a été élaboré et la remorque spéciale des Nebelwerfer 41 et 42 a été supprimée. Au lieu de cela, une nouvelle remorque basée sur le'affut du canon antichar Pak 38 de 5 cm  a été mise en production et les cadres de lanceur de 30 cm (11,8 po) ont été placés dessus pour produire le 30 cm Raketenwerfer 56;
Assur de s'assurer que le nouveau lanceur puisse être utilisé au maximum, chacun a été équipé d'un ensemble d'inserts de rail de lanceur pour permettre le tir de roquettes de 15 cm si nécessaire. Lorsqu'ils ne sont pas utilisés, ces 15 cm  les rails sont empilés sur les cadres de 30 cm
Une autre rationalisation concernent les roquettes de 30 cm  qui  pouvaient également être tirées à partir des châssis de lanceurs schwerer Wurfrahmen du semi-chenillé SdKfz 251/1, à l'origine destinés à être utilisés par les lanceurs de 28 cm  et de 32 cm
Lorsqu'elles ont été lancées à partir de ces cadres, les roquettes de 30 cm sont  tirées depuis leurs caisses de transport ou Packkiste,
 sans aucun doute les roquettes de 30 cm  ont été utilisées par les pionniers d'assaut pour tirer directement depuis leurs caisses dans de la même manière que les anciennes armes de 28 cm  et 32 ​​cm . à l'origine destiné à être utilisé par les fusées de 28 cm  et 32 ​​cm
Malgré ses améliorations relatives par rapport aux roquettes d'artillerie précédentes, la roquette de 30 cm  n'a pas été utilisée en très grand nombre. Les premières roquettes sont restées en service jusqu'à la fin de la guerre malgré une tentative tardive de remplacer toutes les armes existantes, y compris le type 30 cm , par une toute nouvelle roquette 12 cm  stabilisée par rotation. conception, Cette décision a été prise trop tard pour que quoi que ce soit puisse réellement atteindre les troupes, et il semble maintenant douteux que des roquettes de 12 cm  aient jamais été fabriquées.

Caractéristiques

30 cm Wurfkörper 42
Dimensions : longueur 1,23 m Calibre 300 mm
Poids : total  59.66 kgs ; propulseur 15 kg Tete Militaire 44,66 kg
Performances :V° vitesse initiale 230 m/par seconde ;
 portée d'environ 4550 m 
8cm Raketen-Vielfachwerfer

Leichter Reiheinwerfer (16 Rohre) Auf SOMUA S307 attention ce ne sont que des projectiles de Mortiers et non de roquettes ( Merci J-Feder-504 de Warpaint )


La Waffen-SS a décidé de copier le lance-roquettes soviétique M-8 Katyusha de 82 millimètres  sous le nom de Raketen-Vielfachwerfer qui se presente comme un lanceur a vingt-quatre rails pour des fusées de 8 cm. Ses fusées stabilisées par ailettes étaient moins chères et plus faciles à fabriquer que les roquette  allemandes stabilisées par rotation et elles utilisaient des rails de lancement bon marché. 
On pouvait aussi utiliser les stocks considérables de fusées soviétiques capturées. Des lignes de production séparées ont été mises en place sous le contrôle du Parti car l'armée a refusé de convertir l'une de ses usines existantes, mais peu semblent avoir été fabriquées. Les quantités de production sont inconnues, mais des preuves photographiques montrent que le lanceur est monté sur des versions légèrement blindées du Sd.Kfz. 4 "Maultier" et le half-track français SOMUA MCG  Beuten

 

 



Résumé
 Portées
15cm Wurfgranate 41 Spreng c 7000m
21cm Wurfgranate 42 Spreng c 9000m
28cm Wurfkorper Spreng c
2200m 32cn Wurfkorper M Fl 50 c 2000m (tour incendiaire)
30cm Wurfkorper 42 Spreng 6000m

Les roquettes allemandes Nebelwerfer étaient stabilisées en rotation. Les roquettes ont été tirées à partir soit
- d'une remorque à 2 roues équipée de 6 tubes courts disposés en cercle - Nebelwerfer 41 de 15 cm.
- d'une remorque à 2 roues équipée de 5 tubes courts disposés en cercle - Nebelwerfer 42 de 21 cm.
-une remorque à 2 roues équipée de 6 châssis lanceurs disposés en 2 rangées de 3 28/32 cm Nebelwerfer 41.
-une remorque à 2 roues équipée de 6 châssis lanceurs disposés en 2 rangées de 3 Nebelwerfer 42 de 30 cm. le 28/32cm Nebelwerfer 41 adapté pour la fusée de 30cm)
Packkiste : C'était la mallette de transport des fusées. La roquette pourrait être tirée à partir de ce boîtier en un seul coup si nécessaire.
Schweres Wurfgerat 40 et 41 : En bois (40) ou en tube d'acier (41) il s'agissait de cadres sur lesquels le packkiste était monté. 4 packkiste ont été montés sur chaque cadre.
Schweres Wurfahmen 40. Il s'agissait d'un cadre en tube d'acier spécial monté sur le côté d'un SdKfz 251. Ils pouvaient être équipés du packkiste de la fusée 28/32cm. 3 ont été montés de chaque côté d'un SdKfz 251.
Une version plus simple consistant en un cadre pour 4 packkiste a été montée sur, par exemple, Infantrie Schlepper UE (f) et le PzKpfw 35H(f).

Ils pouvaient aussi tirer de poste de tir amenagé

 

Photsocopes
LRM 30 cm Raketenwerfer 56
LRM Nebelwerfer 28 cm Wurfkorper Spreng
LRM Nebelwerfer 15 cm Nebelwerfer 41
LRM Nebelwerfer 15 cm Nebelwerfer 41 Duxford
LRM Nebelwerfer 15 cm Nebelwerfer 41 Koblenz
LRM Nebelwerfer 15 cm Nebelwerfer 41 Raketen
LRM Nebelwerfer 15 cm Nebelwerfer 41
LRM Nebelwerfer 21cm Nebelwerfer 41
LRM Nebelwerfer 21cm Nebelwerfer 41
LRM Nebelwerfer 21cm Nebelwerfer 41 Kasten
LRM Nebelwerfer 21cm Nebelwerfer 41 Raketen Overloon
LRM Nebelwerfer schwere Wurfgerät 40 (sWg40)
LRM Nebelwerfer schwere Wurfgerät 40 (sWg40)
LRM Nebelwerfer schwere Wurfgerät 40 (sWg40)
LRM Nebelwerfer schwere Wurfgerät 41 (sWg41)
Semi Chenille LRM Panzerwerfer 42 Maultier Saumur
Leichter Reiheinwerfer (16 Rohre) Auf SOMUA S307 attention ce ne sont que des projectiles de Mortiers et non de roquettes ( Merci J-Feder-504 de Warpaint )

   


Copyright © 2003-2022 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5798738
Nb de visiteurs aujourd'hui:467
Nb de connectés:28