Allemagne Blindés Sturmgeschütz IV

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 10/11/2020 à 09:22:16



Le StuG IV
Son histoire est un peu chaotique.C ‘est un projet oprivé né dans les usines Krupp à l'ombre du StuG III
En effet Krupp était, à l'époque, le maitre d’ œuvre dans la construction et la production du Panzer IV.
En 1943, sortait des chaînes de fabrication Ausf.G / H, alors que dans le même temps le Sturmgeschütz III Ausf.G d'Alkett qui fut la version la plus construite et le plus aboutie de ce modèle entrait à peine en service sur le front de l'Est.
Krupp sur fonds propres dessine un projet baptisé W1468 en février 1943, projet qui combine une superstructure remodelée du StuG III Ausf. F avec la neuvième version du châssis du Panzer IV, mais le considérant trop lourd on ne donne pas suite à ce projet
En août 1943, Hitler reçut des rapports sur les performances du StuG III à la bataille de Koursk, qui soulignaient des performances relativement supérieures du StuG III Ausf.G par rapport au Panzer IV.
Il donne l ‘ordre à Krupp de développer un chasseur de chars dédié, le  Panzerjäger IV , qui serait équipé du même 7,5 cm L / 70 utilisé par le Panther .
Peu de temps après, Vomag produit un prototype du Panzerjäger IV, équipé du 7,5 cm L / 70 en octobre 1943, véhicule qui entre en production de masse.
 Cependant, cet engin est une denrée rare suite à des problèmes d'approvisionnement ce qui fait que les premiers modèles reçoivent un canon de 7,5 cm L / 48.
Mais en Novembre décembre 1943 les raids aériens allié ont des conséquence sur la production du StuG III qui est pratiquement arrêtée
Krupp prépara un nouveau dessin, utilisant le même type de superstructure d'Alkett. Il est apparu comme moins cher et plus facile à fabriquer que le Jagdpanzer IV et Krupp a reçu le feu vert après une démonstration à Hitler les 16 et 17 décembre 1943. La production du StuG IV a immédiatement immédiatement.
Conception du StuG IV
Le châssis utilisé pour cela était du Panzer IV Ausf. H. sur lequel on greffe une structure de StuG Ausf G Cette.superstructure est différente par l'ajout d'un compartiment pour le conducteur.

 Cette construction hybride a permis de mettre en place la chaîne de production assez rapidement.
 Étonnamment, le poids au combat était inférieur à celui du StuG III Ausf.G, 23 T contre 23 900 T
 L'équipage était composé de quatre hommes, avec le commandant dans le compartiment de combat à l’ arrière gauche, le mitrailleur au centre gauche, le chargeur à l'arrière droit et le conducteur à l ‘avant gauche.
 La coupole rotative du commandant a reçu huit blocs de vision. L'épaisseur maximale du blindage dans l arc avant de la superstructure, était de 80 mm d'épaisseur.
 Le manteau du canon était du type «Saukopf» ou «museau de porc».
 Le canon était le StuK 40 L / 48 de 7,5 cm habituel avec 63 obus embarqués Il n'y avait pas de mitrailleuse,coaxiale mais la nécessité d'une arme de défense rapprochée a poussé à l'adoption d'une MG 34 blindée montée sur un support annulaire autour de la trappe du chargeur, alimentée avec 600 cartouches
Le moteur était le V12 Maybach HL 120 TRM du Panzer IV couplé à une transmission ZF SSG 76 Aphon.
On distinque rapidement un StuG III d'un IV avec ses galets de roulements  6 sur le SuG III et 8 sur le StuG IV

Production
La production a été prise en charge par Friedrich Krupp Grusonwerk AG de Magdeburg-Buckau.
 Les nombreuses parties communes avec le véhicule d'Alkett ont fait que le véhicule avait un coût très bas, et plus tard, avec la réorganisation de la production par Speer,il a bénéficié du même réseau de fournisseurs, moins sensible aux bombardements alliés.Durant trois ans, de décembre 1943 à mai 1945, un total de 1108 plus 31 conversions à partir de Panzer IV endommagés soit 1139 véhicules sont sortie des chaînes de fabrication
Il fut appelé par le 'I
nspektorate des Artillerie autorisa la Heeres Waffenam Sd.Kfz.167 mais il n y eu ps de variante ou d'Ausfuehrung
Les seules modifications seront l’application temporaire de zimmerit le montage d’une MG 34 blindée sur le toit et l’adoption de plaques de blindage espacées (Schurzen).
Histoire opérationnelle
Le StuG IV a été considéré comme un complément des StuG III  au début, et a été déployé avec les mêmes divisions d'infanterie et utilisé tactiquement de la même manière.
 C'était un chasseur de chars tout aussi efficace. Des tests ont également été effectués avec le canon L / 70 de 75 mm (2,95 pouces), qui n'ont pas été concluans
Apparemment, aucun StuG IV n'a été utilisé par les alliés del ‘Axe
La pluparts de ces engins se sont retrouvé sur le front de l'Est et en Europe de l'Est, puis en Allemagne en 1945. Mais un petit nombre a également combattu en Italie, après une démonstration faite au maréchal Albert Kesselring (groupe d'armées C) en 1944, en Normandie à l'été 1944 , ainsi que dans l'offensive des Ardennes de décembre 1944.
Caractéristiques
Poids 23 tonnes
Equipage 4
Dimensions 4,95 x 2,95 x 2,16 m
Blindage 9 à 80 mm
Suspension Barre de torsion
Motorisation Maybach HL120TRM V-12 à essence refroidie par eau, 300 ch
Vitesse 40 km/h
Consommation 430 l/100 kms
Autonomie 210 km
Armement 75 mm (2,95 pouces) StuK 40 L / 48
7,9 mm (0,31 pouces) MG 34
   


Copyright © 2003-2023 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:6154192
Nb de visiteurs aujourd'hui:827
Nb de connectés:58