USA Aviation F-82 Twin Mustang

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 18/04/2020 à 09:24:20



F-82 Twin Mustang de North American

Merci à Jérome Marconnet pour les Photographiest

 
 
 
 
Le F-82 Twin Mustang de North American a été le dernier chasseur à pistons commandé par l'USAAF.
Le développement de l'avion a commencé à la fin de 1943,sous la direction d'Edgar Schmued lorsque les états majors ont été confrontés aux combats sur le PTO ou les avions doivent parcourir de longues distances En effet- l’USAAF avait besoin d’un tel appareil pour accompagner ses B 29 dans leurs missions contre le Japon
Les chasseurs monoplaces et souvent monomoteurs déployés dans le Pacifique sont à la peine et cela met beaucoup de pression physique sur les pilotes.
Souvent les missions des pilotes de chasse sur le PTO peuvent atteindre huit heures
À leur retour les pilotes étaient souvent si fatigués qu'ils avaient de problèmes de locomotion et de sommeil
C'est à cette époque qu'est née l'idée de créer un chasseur avec un copilote
Les ingénieurs de la firme North American vont proposer de combiner les deux fuselages Mustang avec une aile de jonction un stabilisateur de queue rectangulaire Pour les ailes droite et gaucher nous avons une aile standard de l'autre côté. Le projet a reçu une désignation au sein de la société NA-120.
Ce concept du jumelage de deux appareils n’était pas nouveau car la Luftwaffe avaient déjà pensé à jumeler deux Bf 109 faisant ainsi un  Bd 109 Z comme Zwilling.

Version jumelée du Bf 109F, avec le pilote dans le fuselage de gauche. 4 variantes étaient envisagées, dont une d'interception avec 5 canons de 30 mm, et une autre de chasse-bombardement avec 2 tonnes de bombes. Un seul appareil fut construit, et fut détruit dans un bombardement en 1944 avant d'avoir volé. Le projet fut alors abandonné.
North American gagna ainsi du temps et de l’argent en reprenant les éléments du P-51 pour fabriquer un chasseur d’escorte biplace bimoteur.
Le 7 janvier 1944, l'USAAF passe commande quatre prototypes de l'avion baptisé XP-82. Les deux fuselages sont des fuselage du P-51H, mais de diverses modification dans le stabilisateur de queue, la longueur a augmenté d'environ 1,4m.
Toutes les parties de l'aile avaient une structure interne entièrement repensée en raison de la masse au décollage beaucoup plus importante et pour permettre une augmentation de l'approvisionnement en carburant.
L'aile centrale avait un jeu complet de volets et a été renforcée pour supporter une charge externe sur un ou deux pylônes. La partie extérieure de l'aile avait un pylône.
En raison de la plus grande inertie de rotation, la longueur de chaque aileron a augmenté. De plus, les ailerons ont été divisés en sections internes et externes pour éviter le coincement des articulations sous l'action de fortes surcharges.

La motorisation des avions est fournie par deux moteurs V 12 cylindres Packard Merlin V-1650-23 (à gauche) et -25 (à droite) refroidissement par eau d'une puissance maximale de 1860 ch.
Les moteurs entrainaient des hélices de marque Aeroproducts qui tournaient dans un sens différent L’hélice du moteur gauche tourne dans le sens horaire alors que la droite tourne dans le sens antihoraire.
Le train d'atterrissage principal était fixé au longeron d'aile avant à l'extérieur de chaque fuselage. Il se retracte vers l'intérieur sous le fuselage et l'aile. L'armement était composé de six mitrailleuses Browning MG 53-2 de 12,7 mm alimentées à 300 coups par canon le tout monté dans la nouvelle section centrale de l'aile. L'armement pourrait être renforcé en installant un conteneur avec 8 mitrailleuses de 12,7 mm sous la section centrale de l'aile.
Les deux cockpits avaient la même verriere en forme de goutte d’eau que le P-51H. La cabine de gauche était équipée d'un ensemble complet de dispositifs de navigation et de surveillance du moteur et elle abritait le pilote. Dans le cockpit, à droite, seuls les instruments nécessaires au vol ont été installés. Cette cabine abritait le navigateur / copilote.
Dans le cadre de la fin de la production sous licence de moteurs
V-1650 Merlin par Packard Motor Car Company après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les troisième et quatrième prototypes devaient être équipés d'autres moteurs.
 
À cette époque, le moteur Allison V-1710, équipé d'un compresseur mécanique à deux étages, affichait des performances assez élevées à haute altitude.Aussi il a été proposé d'installer ce moteur V-1710-119 sur les troisième et quatrième prototypes, qui ont reçu la désignation XP-82A.
Le XP-82 (serial number 44-83887) a volé pour la première fois le 15 avril 1945 avec aux commande le piloter d ‘essais JE Barton. Peu de temps après, le deuxième XP-82 (serial number 44-83886) a décollé.
Au début, il y avait des problèmes avec la traînée excessive de l'avion, causés par le fait que les hélices tournaient l'une vers l'autre. Mais le problème a été rapidement résolu en redéfinissant le travail des d'hélices. Le XP-82 a conservé toutes les qualités du P-51: vitesse élevée, maniabilité supérieure et puissance de feu élevée.
Le troisième prototype Twin Mustang (serial number 44-83888) désigné XP-82A fut motorisé avec des Allison V-1710-119 d'une puissance maximale de 1500 ch. Le sens de rotation des hélices reste le même que sur le XP-82.
Le Twin Mustang avec le moteur Allison n'était pas très différent de son homologue avec le moteur Merlin, puisque le V-1710-119 était également équipé d'un carburateur en amont. L'entrée d'air du carburateur était située sous la partie inférieure du moteur environ 30 cm plus loin que sur le XP-82.

Par contre suite à un problème de motorisation récurant sur les moteurs Allison on ne trouve pas de trace de vol du XP-82A. Aussi le contrat pour un autre prototype XP-82A (serial number 44-83889) a été annulé.
Le premier modèle Twin Mustang de production était le P-82B désignation par la société Model NA-123 , équipé d'une paire de moteurs Packard Merlin V-1560-19 / 21.
l‘USAAF a commandé un lot de 500 P-82B. Le P-82B était fondamentalement similaire au XP-82, mais il pouvait emporter sous les ailes de quatre bombes de 1000 livres, ou de deux bombes de 2000 livres, ou de vingt-cinq roquettes non guidées de 5 pouces. L'avion pouvait transporter un conteneur avec 8 mitrailleuses de 12,7 mm sous l'aile centrale.
À la fin de la Seconde Guerre mondiale, seulement vingt P-82B serial number 44-65160 à 44-65179 étaient produits mais aucun de ces appareils ne fut déployés sur le PTO
Aussi après la fin de la guerre,une commande de 480 autres avions a été annulée.
Le 28 février 1947, le P 82 B serial number 44-65168, piloté par
Robert E. Thacker avec comme copilote John M. Ard, a effectué un vol sans escale de Hickam Field (Hawaï) à l'aéroport de La Guardia (New York) 7980 kms en 14
heures 31 minutes 50 secondes à une vitesse moyenne de 550 ms/h. Cet avion, baptisé Betty Joe, du nom de l’épouse du pilote était équipé de quatre réservoirs de carburant pendulaires Ce fut le vol le plus long sans
ravitaillement pour les avions de chasse à pistons. Le record n'a pas été battu à ce jour.
La dixième série P-82B ( serial number 44-65169) a été en cours de fabrication converti en chasseur de nuit.En effet cette version de chasse de nuit a pour origine la nécessité de remplacer d'urgence le P-61, alors que les chasseurs à réaction équipés de radar n'étaient pas encore disponibles. L'avion était équipé d'un radar aéroporté SCR-720 situé dans un grand boîtier sous la section centrale de l'aile. L'avion a reçu la désignation P-82C. Le radar SCR-720 utilisé sur le P-82C était similaire au radar du chasseur de nuit équipant le 39th Squadron,qui était beaucoup plus grand.

Pour éviter des interférences avec les hélices, il est fut obligé de placer l'antenne radar devant elles. Par conséquent, l'antenne a été placée dans un boîtier faisant saillie à une distance suffisamment grande car le radar avait une grande taille. Cette grande taille entraînait un risque pour la stabilité de l’avion malgré son installation dans la section centrale de l'aile. L'opérateur radar était situé dans le cockpit droit. Le premier vol de l'avion a eu lieu le 27 mars 1946 mais l'avion ne sera pas fabriqué en série. Le onzième P-82B (serial number 44-65170) a également été converti en chasseur de nuit lors de sa fabrication. L'avion a reçu la désignation P-82 D. Mais le SCR-720 du P-82C, fut remplacé par un radar APS-4 qui utilisait une gamme de longueurs d'onde de 3 cm et était beaucoup plus petit en taille et en poids par rapport au SCR-720. Le premier vol a eu lieu le 29 mars 1946 mais là aussi il ne fut pas fabriqué en série.
En résumé les prototypes de chasse de nuit aboutirent à deux séries.
Le F-82F, construit à 100 exemplaires, était équipé d'un radar
AN-APG-28.
Le F-82G, construit à 60 exemplaires, était pourvu d'un radar SCR 720C

Il faut toute fois faire un point sur la motorisation des certains avions américains utilisants des moteurs britanniques construits sous licence
Le troisième prototype Twin Mustang (serial number 44-83888) a été terminé sous la désignation XP-82A et était équipé d'une paire de moteurs Allison V-1710-119 d'une puissance maximale de 1500 ch. Le sens de rotation des hélices reste le même que sur le XP-82.
On peut se poser la question de savoir pourquoi l'USAAF veuille revenir à une motorisation 100 % nationale avec des moteurs Allison, alors que l'excellent moteur Merlin était disponible en quantité suffisante.
Mais à la fin de la guerre, l'économie britannique était exsangue et de nombreuses entreprises ont été obligées d'augmenter les coûts des frais de licence.0 Parmi elles Rolls Royce, qui a considérablement augmenté les coûts de licence des moteurs Merlin. Mais aussi la fierté nationale que voit l'USSAF vouloir développer des moteurs à refroidissement liquide américaine. Ce sont ces faits qui ont provoqué la transition vers les moteurs Allison. Aussi tous les Twin Mustang seront propulsées par des moteurs Allison.
Avant l’apparition des jets l’USAAF a commandé le 10 octobre 1946 une centaine d’avions P-82E version en série du XP-82A. L'avion a reçu la désignation NA-144 et les serial number46-255 à 46-354
Description
Cet avion n’était plus qu’un P-51 siamois, car son fuselage était plus long de 145 cm et avaient une motorisation différente En fait les deux appareils aaient en fait moins de 20% de pièces communes.
Le P-82E était motorisé par deux moteurs Allison V-1710-143 (à gauche) et -145 (à droite) d'une puissance nominale de 1 600 ch. Contrairement aux versions antérieures du V-1710, qui avaient équipés les chasseurs P-39 Airacobra et P-40 Warhawk, ce moteur avait une puissance de décollage de 1600 ch. à 3200 rpm
Avec l'injection d'un mélange eau-méthanol, le moteur développe une puissance maximale de 1930 CV. au niveau de la mer et 1700 ch à une altitude de 7000 mètres. Les hélices tournaient en sens contraire . Le premier P-82E décolle le 17 février 1947.
En plus du P-82E, l'USAAF a également commandé 91 P-82F désigné au sein de la société Model NA-149 un chasseur de nuit avec un radar APS-4 ou APG-28 monté dans un grand conteneur convexe installé sous la partie centrale de l'aile,
Le cockpit tribord abritait l'opérateur radar. L'armement était composé de six mitrailleuses de 12,7 mm montées dans la partie centrale de l'aile directement au-dessus du conteneur radar.
Les avions fabriqués ont reçu les serial number 46-405 à 46-495. Le premier P-82F décolle le 11 mars 1948. À la surprise de beaucoup, le poids supplémentaire et la traînée aérodynamique du grand conteneur du radar ont eu peu d'effet sur les performances en matière de vitesse de l'avion.
l‘USAAF a également commandé 59 chasseurs de nuit P-82G (désignation constructeur modèle NA-150).
Le P-82G était fondamentalement similaire au P-82F, mais avait le radar SCR-720C. Le lot comprenait neuf appareils, initialement commandés sous le nom de P-82F, mais achevés conformément à la norme P-82G. Le SCR-720C était légèrement plus léger que les radars
APS-4 ou APG-28 du P-82F, de sorte que le P-82G avait une vitesse légèrement plus élevée. Cinq P-82G et neuf P-82F ont été modifiés pour être utilisés par grands froids en Alaska. L'avion a été renommé P-82H.
En Opération
Les premiers Twin Mustang de série ne furent livrés qu'en 1946, à cause du manque de moteurs En juin 1948 , la désignation P a été remplacée par F, et le Twin Mustang est devenue F-82.

522th Fighter Squadron

523th Fighter Squadron

524th Fighter Squadron


Le F-82E entre en service avec le 27-FG (Fighter Group) (522nd, 523rd et 524th Squadrons) en tant que chasseurs d'escorte pour les bombardiers diurnes L'avion fera donc une brève carrière en escortant les B-29 avant d’être rapidement remplacé par des avions à réaction en 1950.
En 1948, les versions F et G des chasseurs de nuit Twin Mustang ont commencé à remplacer le
Northrop F-61 Black Widow au sein du Air defense command


Ces avions étaient entièrement peints en noir et équipés de pare-flammes sur les tuyaux d'échappement. Les premières unités du Air Defende command à recevoir le F-82F furent le 325th FG (317th, 318th and 319th Squadrons),

basé sur Hamilton Field (Californie) et McChord AFB (Washington), 51st (16 25e, 26e squadrons) et 52e FG (2e et 5e escadrons), sur la base  Mitchel AFB et McGuire AFB (New Jersey). En 1949, le 347th FG (4th, 68th and 339th Squadron), basé au Japon, a reçu le F-82G. Le 449th Squadron du 5001st CG (Composite Group / mixed group), basé à Ladd AFB en Alaska, a reçu du F-82H spécialement adapté à cette région.

 


Vers la fin des années quarante le Twin Mustang était un avion assez courant: 225 modèles de différents modèles E, F et G étaient en service mais on savait que la durée de vie du Twin Mustang soit relativement courte, puisque le F-82 a été commandé comme avion bouche trou en attandant l’entrée en service d’une nouvelle génération d’avions de chasse. En 1950, certaines unités basées aux États-Unis ont commencé à troquer leur Twin Mustang avec des avions à réaction.
Mais le 25 juin 1950, la guerre de Corée débute et le Twin Mustang basé au Japon fut immédiatement lancée dans la bataille.
À cette époque, ce sont les seuls avions capables d'atteindre n'importe oquelle cible de la péninsule coréenne depuis des bases au Japon.
Aussi le Twin Mustang fourni une couverture de chasse pour les avions de transport C-54 et C-47 livrant du fret et des personnes à l'
aérodrome de Kimpo dans la région de Séoul.
Le 27 juin 1950 Le F-82G (serial number 46-383) du 68th FS 347th FG aux commandes du Flight Lieutenant William Hudson et le radariste Lieutenant Carl Fraser abat un Yak-7U nord-coréen.
C’est le premier avion abattu de la guerre de Corée


Plus tard dans la journée, le Major James Little sur le F-82G (serial number 46-392) du 339 FS 347th FG abat un Yak nord-coréen 9. Certains chercheurs pensent que c'est le Major Little qui a remporté la première victoire aérienne pendant la guerre de Corée et, par conséquent, la première victoire aérienne de l’ USAF.
Le Twin Mustang a été largement utilisé en Corée comme chasseur d'escorte et avion d'attaque jusqu'en novembre 1951.


Le F-82 a toujours joué un rôle secondaire par rapport à son prédécesseur, le F-51 monomoteur. Depuis la fin de 1951, un grand nombre d'avions à réaction sont entrés en service dans les flottes des belligérants avions avec lesquels le Twin Mustang ne pouvait pas rivaliser, aussi les F-82 ont cessé d'être utilisés et ont rapidement été mis retirés du théatre d’opération Les américains ont misé sur le Northrop P-89 Scorpion . Le dernier Twin Mustang a été retiré du service à la mi-1953.

Versions
NA 123
Ddéveloppement de base. La conception du NA-123 a été présentée par North American Aircraft à l'USAAF en février 1944. La conception du nouvel avion visait à ce qu'un chasseur à longue portée pénètre profondément en territoire ennemi. Son rôle immédiat serait d'escorter les bombardiers B-29 Superfortress utilisés dans le PTO contre le Japon. L'USAAF l'a approuvée immédiatement. Un contrat pour la construction et le test de quatre avions expérimentaux XP-82 (désignation P-82) a cédé le même mois à une commande de 500 modèles de production.

North American XP-82 : Prototype, 2 exemplaires.
Prototype. L'USAAF a accepté le premier XP-82 en août 1945 et un second en septembre. Les deux étaient équipés de moteurs Packard Merlin V-1650-23 et? 25. Le troisième avion expérimental, désigné XP-82A, avait deux moteurs Allison V-1710-119. Il a été accepté en octobre 1945. Rien n'indique que le XP-82A ait jamais volé en raison de problèmes avec les moteurs Allison. Le quatrième prototype XP-82A ( 44-83889 ) a été annulé.
North American XP-82A : Appareil de présérie, un exemplaire.
North American P-82B : Version initiale, 20 exemplaires.
Version de production prévue. Avec la fin de la Seconde Guerre mondiale, les plans de production ont été considérablement réduits. passant de 500 P-82B initialement prévus, à suite à un accord finalisé le 7 décembre 1945 à 270 P-82. 
Il était inclus dans ce contrat les 20 P-82B déjà sur commande ferme et plus tard alloués aux tests en tant que P-82Z. L'USAAF a accepté tous les P-82Z au cours de l'exercice 1947. Deux avions ont été acceptés en janvier 1946, quatre en février 1947 et 13 en mars 1947. En décembre 1949, aucun P-82B (alors F-82B redésigné) n'était plus en ligne dans le Inventaire de l'Air Force. Ces P-82B étaient fondamentalement similaires au XP-82, mais différaient par leurs dispositions pour les supports sous les ailes.
North American P-82C : Version de chasse de nuit, un prototype.
Version chasseur de nuit. Un P-82B, ( 44-65169 ) modifié à la fin de 1946, pour être testé comme intercepteur de nuit. Le P-82C comportait une nouvelle nacelle (sous la section centrale de l'aile) abritant un radar SCR-720. Le SCR-720 était la même  que celui embarquée à bord du Northrop P-61 Black Widow, un avion considérablement plus gros. Le cockpit droit abritait l'opérateur radar. La version de production a été désignée P-82G.
North American P-82D : Version de chasse de nuit, un prototype
Version chasseur de nuit. Un autre P-82B ( 44-65170 ) modifié avec un radar différent, l'APS-4. L'APS-4 était un ensemble beaucoup plus petit que le SCR-720 et fonctionnait dans la bande de 1,18 pouces (3 cm). Comme le P-82C, avec toutjour  dans le cockpit droit l'opérateur radar. La version de production a été désignée P-82F.
North American F-82E : Version de chasse dérivée du P-82B, 100 exemplaires.
Version escort fighter. Le F-82E a suivi le F-82B, auquel il ressemblait  Ils étaient équipés de deux moteurs refroidis par liquide Allison à contre-rotation, le V-1710-143 et le V-1710-145. Les quatre premiers F-82E ont été renommés F-82A et ont été attribués pour les tests du moteur. Après des retards de production dus à des problèmes de moteur et à des essais supplémentaires, les F-82E sont entrés en service opérationnel en mai 1948. L'Air Force a accepté 72 F-82E au cours de l'exercice 1948 (entre janvier et juin 1948) et 24 au cours de l'exercice 1949 (22 en juillet 1948, une en octobre et une en décembre).
North American F-82F : Version équipée du radar AN/APG-28, 100 exemplaires.
North American F-82G : Version équipée du radar SCR-720C18, 50 exemplaires.
North American F-82H : Version destinée à servir par grand froid, 14 ou 15 exemplaires modifiés
Versions de chasseur de nuit. Une nacelle sous l'aile centrale qui abritait l'équipement radar (AN / APG28 du F-82F et SCR-720C18 du F-82G); pilote automatique; et un opérateur radar remplaçant le deuxième pilote. Les avions  transformés pour voler dans des regions de grands froids  type F ou G, sont devenu type F-82H.
 Entré en service opérationnel en septembre 1948. Un F-82G a été accepté au cours de l'exercice 1948 (février 1948), tous les autres F-82 (modèles F, G et H) au cours de l'exercice 1949. Le dernier F-82G et six F d'hiver -82H ont été reçus en mars 1949.

 


Avions survivants Cinq
XP-82 (serial 44-83887) prototype de la série.
Propriété du collectionneur Tom Reilly, spécialisé dans la restauration en état de vol d'avions militaires.
Cet avion revole depuis 2019
F-82B baptisé Betty Jo (serial 44-65162) exposé à Wright Paterson AFB
F-82 (serial 44-65162) est exposé au NMUSAF en livrée chasseur de nuitF-82G
F-82E (serial 46-0256) en cours de restauration par James Harker
F-82 (serial 46-0262) est exposé en plein air à l'entrée de
Lackland Air Force Base (AFB)

 


 

 


 
   


Copyright © 2003-2020 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4786442
Nb de visiteurs aujourd'hui:583
Nb de connectés:31