USA Blindés M47 Patton

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 04/03/2020 à 13:22:06



Le M 47 Patton

avec l aide de ce site

 
Premier véritable MBT américain d'après-guerre
Le M47 fut un char de combat MBT en anglais qui bien qu’il eut une durée de vie relativement courte a été produit pour répondre aux besoins de l'US Army de l ‘USMC mais aussi des pays de l'OTAN . Il fut un char de transition avant l’apparition de nouveaux modèles tant aux USA qu’en Europe .
Il fut donc conçu pour remplacer le M /26 46 Pershing Patton eux même remplaçant le M 4 Sherman
Bien qu'il s'agisse d'un bon char polyvalent, le M47 Patton n'a été utilisé que pendant quelques années, avant d'être remplacé par le M 48 en 1953, qui avait vraiment une génération d'avance. Il fut d ‘ailleurs déclaré obsolète en 1957,
Mais il a laissé une empreinte durant les années 50 et mi 60 dans les armées dans lesquelles il a servi
Les soviétique ont modifié le T 54 pour faire face au M47
Il a combattu sous divers uniformes avec succès, en participant à des batailles de chars massives.
Historique du développement

Au début des années 1950, l'armée américaine a lancé un programme afin de remplacer les chars en service comme le M 4 qui commence à montrer son âge le M 26 Pershing et le m46 Patton I .
les chars en service sont encore en grande partie des véhicules datant de la Seconde Guerre mondiale n'utilisant pas les nouvelles technologies qui avaient commencé à apparaître.
L'un des chars issus de ce programme fut le char moyen T42. Parmi les autres chars issus de ce programme, citons le char léger T41 et le char lourd T43. Ils deviendront respectivement le 76 mm Gun Tank M 41 Walker Bulldog et le 120mm Gun Tank M 103.
Lors d'une réunion à Detroit Arsenal le 28 septembre 1948, les spécifications définies par l'armée américaine pour un nouveau char moyen furent avancées. Le 2 décembre, on baptisa ce char moyen T42
Ces spécifications militaires sont les suivantes:
Poids d'environ 36 tonnes
Meilleure protection que le M46 mais armement équivalent
Stabilisation de l'armement principal en élévation et azimut
Système de chargement automatique
Mitrailleuse de calibre .30 (7,62 mm) montée sous blister de chaque côté de la tourelle
Mitrailleuses coaxiales 0,50 Cal (12,7 mm) et 0,30 Cal.
Un certain nombre de ces caractéristiques initiales étaient basées sur le Prototype Light Tank T37 commet les mitrailleuses montées sous blister.
Par contre la longueur de châssis était similaire avec cinq galets de route, un GMP à l arrière et transmission à l avant
Le diamètre d'anneau de tourelle est de 69 pouces qui est similaire au diamètre introduit en 1941 avec le M4.
Internet

La construction d'une maquette a été approuvée en mars 1949 et des examens de ce modèle ont eu lieu en octobre et décembre, avec un certain nombre de suggestions avancées pour améliorer la conception.
 Les similitudes avec le T37 ont commencé à disparaître.
L'anneau de tourelle a été élargi à 73 pouces et enfin, les MG à blister montés sur tourelle sont supprimées.
La coque du T42 était en deux parties. La partie avant était moulée en une seule pièce d’acier homogène, tandis que l'arrière était un assemblage soudé de plaques de blindage en acier. Les deux moitiés étaient soudées ensemble au milieu du châssis  La plaque supérieure était moulée et inclinée à 60 degrés.

Le T42 ne possède plus une des caractéristiques des chars de la 2e Guerre à savoir la mitrailleuse de caisse avec son membre d'équipage Aussi le conducteur se retrouve tout seul à l avant et la partie laissée vidé est employée pour stocker 36 obus.
Sa motorisation est assurée par un moteur essence Continental AOS-895 (AOS: refroidi par air , suralimenté puissant de 500 chevaux et une transmission General Motors CD-500. Cela a donné au char une vitesse de pointe de 66 km / h  Le conducteur a conduit le véhicule avec le joystick à commande manuelle, souvent appelé «bâton oscillant».
Le char était cependant considéré comme sous-motorisé. En effet les tests que ce char est à peine plus mobile que le M4
Le char possède cinq galets de route ert suspension à barre de torsion Le barbotin est à l'arrière. Il y avait trois rouleaux de retour porteurs inégalement placés le long du châssis
La tourelle est de conception complètement nouvelle, mais pas trop différente de celle du T41 futur M41 Walker Bulldog en longueur et en forme. Elle est entièrement moulé Celle ci en plus des postes radio et divers équipements est occupée par 3 membres d'équipage  Commandant, Tireur et chargeur.
L'extérieur de la tourelle reconnaissable à ses objectifs télémétriques stéréoscopiques également connu sous le nom de «Frog's Eyes», type de système qui va être utilisé après le T42 sur les chars M 48 Patton III et M 103  Au sommet de la tourelle, à droite, se trouve le tourelleau du commandant avec une monture AA pour recevoir une Mg calibre 50. La trappe du chargeur était à droite de celle-ci.
Armement
Au debut l’officier de liaison britannique suggère d’équiper le char avec l'Ordnance QF 20-Pounder était de loin supérieur au canon de 90 mm M3A1 utilisé sur le M46 Patton. Mais malgré son utilisation sur le Centurion britannique et, malgeè sa puissance, le 20-Pounder a été jugé inapproprié pour une utilisation sur un char moyen par les États-Unis.
Les États-Unis optent donc pour un nouveau canon de 90 mm, le T119. Ce canon était une amélioration considérable par rapport au M3A1. Tirant un obus APDS (Armor-Piercing Discarding-Sabot), il pouvait percer 282 mm) de blindage en acier homogène, inclinée à 30 degrés, à une distance de 914,4 mètres.
L'armement principal a été complété par une MG Browning M1919A4 de 0,30 cal monté coaxialement.  Et une MG Browning M2HB .50 cal. Sur le tourelleau Changement de nomenclature
Le 7 novembre 1950, le United States Ordnance Committee a initié un changement de nomenclature des chars dans l'armée américaine.
Il a été décidé que les désignations de poids (léger, moyen, lourd) ne convenaient plus en raison des changements dans la façon dont les chars étaient utilisés sur le champ de bataille,
en fonction de leurs calibres fifférents
 Le calibre de l'arme remplacé donc le poids. Par exemple, le T42 a changé sa désignation de «Medium Tank T42» en «90 mm Gun Tank T42».
La guerre Corée
Six prototypes ont été construits et finalement livrés Aberdeen APG pour tests le 30 décembre 1950.
A cette même époque la guerre de Corée faisait rage depuis six mois et cette guerre provoque un vent de panique dans l’ US Army à tous les niveaux concernant les équipements
Pour les chars
un programme de test crash a été lancé pour trouver un char approprié pour être envoyé au front les vénérables Pershing remise à niveau comme M46 et de toute la flotte de M4 Sherman devront faire l ‘affaire
Mais
le remplacant le T 42 ne sera pas choisi car l’US Army Field Forces (AFF) le déclare impropre à la production car au moins six problèmes ont été détectés et à ce moment-là, de la guerre de Corée on a pense pas avoir le temps de les réparer  Cela n'empêche pas le Ordnance Department de continué à travailler sur le char dans l'espoir qu'il pourrait encore devenir le prochain char moyen de l'armée américaine. 
Les
travaux avaient commencé sur le remplacement du T42, désigné sous le nom  90 mm Gun Tank M47 . Les caractéristiques du véhicule seront dévoilées en janvier 1951.
Pour en revenir au T 42 la plupart des problèmes du T42 étaient liés à sa coque alors que la tourelle était parfaitement fonctionnelle.
À ce titre,
on essaye de monter la tourelle T42 sur la coque du M46 en le modifiant pour accepter la nouvelle tourelle. ( extension de l'anneau de tourelle des coques pour correspondre aux tourelles à 73 pouces) .
 Cette combinaison a été testée avec l'utilisation d'une coque M46. Ce véhicule a été désigné M46E1. Un seul a été produit à des fins de tests.
Pour amener la coque du M46 aux exigences du M47, l'angle de la plaque supérieure de 101,6 mm a été augmenté à 60 degrés par rapport à la verticale
et le filtre à air à l'avant de la coque supérieure a également été retiré, ce qui donne un meilleur design au char
 Cette configuration a été acceptée et deviendra le char moyen M47 Patton
II.
L’Arsenal de est charger de
la conception finale, et la production commence en juin 1951, et les premiers chars ont quitté la ligne d'usine et sont entrés en service peu de temps après.Cependant, il est arrivé trop tard pour servir dans la guerre de Corée.
Le char a été déclaré obsolète en 1957 dans l'armée américaine, mais a continué à servir dans l'arsenal des militaires d'autres pays. Aux États-Unis, le M47 a été remplacé en service par le 
canon de 90 mm M48 Patton III .
Conception

La coque, le moteur, la transmission, la transmission M46 ont été conservés avec peu de modifications. Le châssis avait de longs bacs de stockage qui dépassaient des deux côtés L'anneau de tourelle a été agrandi  Le chassis abrite à nouveau une mitrailleuse de caisse à l’avant, une MGl M1919A4 Browning cal.30 (7,62 mm), montée sur rotule.Il sera d’ailleurs le dernier char moyen américain à disposer d'une mitrailleuse à l’avant
Le blindage incliné est epais de
100/102 mm avec un bec avant bien profilé.
Le moteur était un Continental AV-1790-5B V12 amélioré, refroidi par air, essence Twin-turbo développant 810 ch
Malgré le même poids global de 48,6 tonnes, le rapport poids est plus favorable, à 17,6 ch / t contre 18,4 ch / t.

Sa transmission était une General Motors CD-850-3 / 4, avec 2 vitesses avant, 1 arrière. Il pouvait emportait 880 litres de carburant lui offrant une autonomie opérationnelle de 160 km en moyenne en jouant sur route et TT ce qui est équivalent au M46.
La vitesse de pointe était cependant beaucoup plus élevée 60
contre 48 km / h sur son prédécesseur.
Les agencements de ce char étaient en beaucoup de point semblable au xprototypes de 1943-1944 qui ont donné naissance au M26 Pershing
Le groupe motopropulseur à l arriere la transmission à l avant de 7 Galets de route doubles 3 galets de retour au lieu de 5 des barres de torsions et des chenilles semblables au M 46 Les maillons de chenille standard ont reçu des patins en caoutchouc.  Des amortisseurs ont été installés sur les paires de roues avant et arrière.  Des silencieux de pot d’échappement plus longs sont installés.sur les ailes arrière
La modification majeure vient de la tourelle beaucoup plus spacieuse et plus haute, caractérisée par une longue nuque
Elle est
bien protégée,par des bords inclinés le tout lui donnat cette silhouette caractéristique en forme de «poire».
La tourelle était également équipée d'un télémètre stéréoscopique M12
depassant des deux côtés. Ce nouveau système, qui deviendra une norme, a amélioré la probabilité de succès au premier tour mais était quelque peu difficile à mettre en œuvre
L'armement principal était constitué par le canon M36 amélioré de 90 mm (remplaçant le M3A1) avec 71 obus répartis dans le châssis et la tourelle, avec 8 obus prets à l'emploi pour le chargeur.
L'armement secondaire comprenait un
e MG coaxiale M1919A4 30 (7,62 mm) et une MG calibre 50 (12,7 mm) situé sur le toit, près du tourelleau du commandant, et équipé de viseurs AA en option.
Production
La production a accusé des retards dus aux expéditions du nouveau télémètre M12, et les tests ont été prolongés en raison des problèmes venant de sa mise en production précipitée.
Tout rentre dans l’ordre en mai 1952 et la production a commencé à Detroit Tank Arsenal, qui livré 5 481 chars, rapidement rejoints par l'American Locomotive Company (Alco) avec 3 095 autres, pour un total de 8576.
Le M47 était parfois appelé «Patton II» pour faites la différence avec le M46.
Versions
M47M
Une remise a niveau a été faite à la fin des années 1960. avec une remotorisation et les éléments de contrôle de tir du M60A1 et le poste d'assistant conducteur à droite a été supprimé ce qui a peremis l’emport de plus de munitions de 90 mm).
Apparemment, 800 de ces véhicules modifiés ont été produits pour l'exportation et vendus à l'Iran et au Pakistan. 
lus tard dans les années 80, l'Iran a conçu son propre programme de modernisation appelé 
Sabalan . Cette version avait des jupes latérales complètes, une tourelle entièrement reconstruite équipée d'un canon de 105 mm, un télémètre laser moderne et un nouveau système de contrôle de tir et de nouveaux équipements de communication.
-Le M47E était un M47M espagnol en version
light toujours équipé du système de conduite de tir d'origine.
-Le M47E1 était un deuxième lot
espagnol avec remise à niveau locale avec un stockage des munitions réorganisé et un chauffage de l'équipage. C'est devenu une norme et au total 330 ont été ainsi convertis.
-Le M47E2 était une autre variante espagnole, essentiellement un M47E1 avec le nouveau canon Rh-105 de 105 mm et un
e boite FCS électromécanique amélioré On a amélioré aussi lle système de vision passive pour le conducteur et le commandant. 45 ont été ainsi convertis mais ont été retirés en 1993.
-Le M47ER3 était un véhicule blindé de récupération espagnol. 22 ont été reconstruits et ont servi jusqu'aux années 1990.

Il avaient pour nom M47ER3M et le M47ER3L selon les chars qu'ils pouvaient dépanner.
-L'American M6 était conversion bulldozer du M47.
Exportations
OTAN:
 Le M47 a été la pierre angulaire de la défense de l'Europe occidentale pendant des années, jusqu'en 1960 et avant leur remplacement par le M48. 
En importance, il s'agissait de l'Italie (2480), de l'Allemagne de l'Ouest (1120), de la France (856), de la Belgique (784), de la Grèce (396-plus tard, y compris les anciens chars ouest-allemands,
fournis en 1992-95), de l'Espagne (389), Portugal (161), Autriche (147). La Suisse en a reçu deux pour évaluation.
SEATO:
La Corée du Sud a reçu 531 chars. 463 pour l'armée (1956-1959) et 68 pour les Marines (1963-1964). Ils ont été utilisés activement et améliorés avec le nouveau canon principal américain de 90 mm M41 jusqu'à la fin des années 1990 avant de passer en réserve dans les années 2000.

Les derniers ont été déclassés en 2007.
Le Japon en a reçu un pour évaluation, ce qui a eu une certaine influence sur la conception de son premier char d'après-guerre, le 
Mitsubishi Type 61.

Autres:
La Yougoslavie, qui s’est affranchie de la sphère soviétique, a reçu pas moins de 319 Pattons par une décision du président américain Dwight D. Eisenhower qui craignait une invasion soviétique du pays par la frontière hongroise dans le Années 50.
La Turquie,
est membre de l OTAN reçoit 1347 M 47 en plusieurs lots,
Dans les années 1960 elle reçu des anciens chars ouest-allemands. Tous les M47 ont été depuis mis au rebut et leur acier recyclé pour un usage civil.
Au Moyen-Orient et en Afrique,
on trouve des chars M 47 en Iran (400), Arabie saoudite (131), Jordanie (49),Éthiopie (30), Somalie (25, ex-Saoudiens) Soudan (17, ex-Saoudiens).
En Asie, le Pakistan a également été l'un des premiers utilisateurs connus, avec quelque 400 chars qui ont combattu activement
Le M47 Patton en action
Aux États-Unis
Les premières unités équipées étaient les 1st et 2nd Armoured divisions à l'été 1952. De 1951 à 1953, le M47 fut en première ligne, mais en 1955, il a été déclaré limited standard, , progressivement remplacé par le M48 (qui avait été construit en 1953).
En 1957, il a été déclaré obsolète, mais a néanmoins été laissé en service dans les infantry division battlegroup assault gun platoons (quatre chacun), puis dans les unités de réserve.
En 1960-63, ils ont été complètement retirés remplacés un système monté sur camion léger avec le missille d’origne française SS.10 / MGM-21A
Les chars restant sont vendus à l'étranger, conservés ou mis au rebut.
Le US Marines Corps a reçu ses propres M47 à la fin de 1952. Ils étaient sept bataillons de chars des Marines, trois divisionnaires et deux de réserve, et deux de force leved
 Les derniers chars ont été complètement retirés du service actif beaucoup plus tard, en 1959. Les exportations ont toutefois commencé plus tôt, au milieu des années 50.
Ils n'ont apparemment jamais combattu en Corée ni au Vietnam, mais leur carrière a été beaucoup plus active à l'étranger.
parmi les troupes Française un escadron du 8e RD participe à cette opération
 
Les M47 pakistanais étaient au nombre de 400 en service au moment de la guerre de 1965 Ils equipaient 15 régiments de cavalerie blindés, chacun avec environ 45 chars repartis trois escadrons.

Ils ont participé activement en offrant la victoire et de manière décisive à la 6th Armoured Division pakistanaise à Chawinda, la poussée de la 1st Armoured Division à Khem Karan (opération Windup).
 Mais , ils ont subi d'énormes pertes lors de la célèbre bataille d'Asal Uttar (Indien pour «Fitting Response»). La région a même été appelée plus tard Patton Nagar («la ville de Patton») en raison du nombre de M47 éliminés ou capturés (quatre-vingt-dix-sept M47, M48 et Shermans).
 Les M47 pakistanais ont servi longtemps après la guerre,
avant leur retrait au début des années 2000.
La Jordanie a utilisé ses 49 M47 Pattons lors de cette guerre contre Israël («Opération Khaled») avec la capture planifiée de Motza et Sha'alvim le long du couloir stratégique de Jérusalem. Ils faisaient partie des 11 armored brigades (300 chars) qui ont
participé aux opérations.
On estime que 200 M47 Patton ont participé à l'opération à l'été 1974, au moins un a été capturé par la Garde nationale chypriote et il est maintenant devenu un mémorial.

Guerre  Iran -Irak  Années 1980
 
Les M47 iraniens ont été fortement engagés pendant ce conflit, malgré leur âge. L'expérience de la guerre a conduit l'armée iranienne à engager un programme de modernisation quia produit le char Sabalan. Certains de ces chars sont toujours en première
ligne aujourd'hui.
Le M47 turc a pris part à la lutte contre les guérilleros insurgés du PKK le long de la frontière turco-irakienne. Ils ont ensuite été remplacés au début des années 1990 par le M48A5.
La Somalie a acquis avant la guerre quelque 25 Patton M47 d'occasion auprès de l’Arabie saoudite à une date inconnue. Mais ils furent rapidement retirés faute de maintenance et de pièces détachées.
L'armée croate était largement équipée de chars construits par les États-Unis ainsi que d'autres modèles et comptait une vingtaine de M47 actifs pendant leurs opérations contre les Serbes de Bosnie. Cependant, les 16 restants après la guerre ont été
rapidement retirés et utilisés pour l’entraînement au tir ressources M47 Patton

 
En 1967, l'armée française s'est lancée dans un programme de modernisation pour moderniser ses M47 Pattons vieillissants Un seul prototype a été modifié avec un CN-105 105 mm rayé d'un AMX-30 avec une capacité de munitions de 71 obus. Cela a été fait en supprimant le poste d'assistant conducteur pour le stockage supplémentaire de munitions


Les tests de tir se sont avérés satisfaisants avec son homologue OTAN L7, mais l'introduction rapide de l'AMX-30 à l'époque a rendu le programme peu intéressant
Les modifications visuelles apercues lors de l'exposition Satory de 1967 révèlent également un projecteur infrarouge installé sur la tourelle, bien que son type soit inconnu. En ce qui concerne le sort du prototype, il a probablement été mis au rebut comme beaucoup de ses équivalents.
En 1968, l'armée française tente à nouveau avec un programme de modifier sa flotte de M47 Patton sur une base plus expérimentale. L'avènement des missiles antichars guidés a fait l'attrait populaire pour un porte-blindés qui pourrait être rapidement déplacé sur le champ de bataille.


Semblable à l'AMX-13 SS-11 existant, l'École de L’ AABC de Saumur a conçu une alternative basée sur la praticité convertissant un M47 récemment retiré cet effet. Le prototype était équipé d'un canon M3A1 de 90 mm qui pouvait tirer tous les obus d'émission standard de l'OTAN en plus de 10 missiles montés sur les côtés de la tourelle et sur le dessus du manteau. Comme son prédécesseur, ce programme a été abandonné au profit de l'AMX-30 MBT et d'autres solutions préexistantes.
 

 

Ici je ne vais parler que des Unites dites Division 1959
En 1953, les premiers M 47 sont livrés à la France dans le cadre de l'OTAN epour être affectés au 501e RCC.
En tout 1000 engins vont équiper tous les régiments blindés de l'Armée Française jusqu'à la fin des années soixante. Ils seront remplacés par des AMX 30

 
Apres la Division 1947 apparaît la Division 1959 dans les études et la mise au point à eu lieu pendant la guerre d'Algérie,
a Division 1959 sera forte de trois brigades et ses structures perdureront jusqu’ aux transformations de 1965-1967.
Il existe toujours dans l ‘armée française deux divisions spécialisées la 11e DP et la 27e DA,
Pour le restant cinq divisions sont prévues par le plan de 1959 qui seront constituées au fur et à mesure du retour des formations engagées en Algérie.
La Division 1959 est d une unité tactique de base alors que la Brigade combine l'emploi des seules armes classiques en adaptant sa manœuvre aux feux nucléaires mis en œuvre par l'échelon supérieur
En 1964 nous avons
  • 1ère Division, PC à Trèves;
  • 3e division, PC à Fribourg;
  • 7e division, PC à Mulhouse;
  • 8edivision, PC à Compiègne.
    1967 4e division
La division 1959
Elle comprend des eléments organiques divisionnaires:
 
    • E.M. - Q.G.
    • 1 Régiment de CLB (54 EBR);
    • 1 régiment d'artillerie (16 obusiers de 155, 4 rampes Lacrosse, 2 rampes Honest Jones);
    • 1 groupe d'artillerie anti-aérienne (32 canons de 40 m/m);
    • 1 régiment du génie (48m de pont Gillois - 4 poseurs de pont);
    • 1 bataillon de transmissions
    • 1 GALDIV (10 avions légers, 18 hélico. légers, 10 hélico.cargos légers);
    • 1 bataillon des services;
    • 1 compagnie de circulation routière.
  • Les brigades de la division 1959

    Elles sont de de 2 types:
    • La brigade mécanisée (BM):
      • 1 compagnie d'éclairage (sur jeeps);
      • 1 régiment d'AMX 13 (ternaire 54 AMX, 12 AMX SS11);
      • 1 régiment d'infanterie mécanisée (ternaire: 56 VTT AMX 13);
      • 1 régiment d'infanterie motorisée (ternaire : Camionnettes tactiques);
      • 1 régiment d'artillerie (16 canons de 105 m/m )
      • 1 compagnie du génie;
      • 1 compagnie légère des transmissions;
      • 1 bataillon des services
       
    • La brigade blindée (BB):
      • 1 compagnie d'éclairage (sur jeeps);
      • 2 régiments ternaires de chars de bataille (2 x 54 M 47 + 12 AMX SS11);
      • 1 régiment d'infanterie mécanisée (ternaire: 56 VTT AMX 13);
      • 1 régiment d'artillerie (16 canons 105 m/m);
      • 1 compagnie du génie blindé;
      • 1 compagnie légère des transmissions;
      • 1 bataillon des services
C ‘est dans cette Brigade Blindée que nous trouvons nos M 47
 
Les regiments ayant eu le M 47 en dotation
 

 
Photoscopes
 
 

 
 

 
 
 
 
 
 
   


Copyright © 2003-2021 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

Gimeno Claude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Vincent Burgat
Jean Pierre Heymes
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Luc Druyer
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Laurent Bouysse


Nb de visiteurs:5187339
Nb de visiteurs aujourd'hui:404
Nb de connectés:39