Royaume Uni Aviation Bristol Buckingham

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 25/02/2020 à 11:15:57



Bristol Buckingham

En 1939, le ministère de l'Aviation avait commencé à mettre au point des plans pour remplacer le bombardier Blenheim Blenheim et le début de la 2e guerre avec les RETEX des premières expériences ayant remontré les faiblesses de cet avion au combat rend la nécessité de son remplacement extrêmement urgente.


 

En janvier 1939,es concepteurs de la société de Bristol ont présenté un projet de bombardier à triplace basé sur le chasseur Bristol 156, qui a été mis en production de masse sous la désignation Beaufighter
Bien que cette proposition n'ait pas été agrée en son temps par l Air Ministry tout évolua lorsqu ‘il est apparu que le Blenheim n’était pas adapté à sa mission Aussi il fut décidé vers la fin 1939 de concevoir un nouveau bombardier et la possibilité d'utiliser les solutions techniques du Beaufighter ont été considérée comme une condition nécessaire pour réduire le temps de travail de conception.


Lorsqu'au début de 1940 une circulaire avec la tâche B.7 / 40 a été envoyée aux principaux avionneurs pour ce nouveau bombardier, la proposition d'utiliser des composants de Beaufighter a immédiatement fait de Bristol un favori dans la nouvelle compétition.
Bristol a immédiatement commencé à travailler son dernier projet de type 161 qui était une machine de type Beaufighter à deux places pour les moteurs Hercules ou Merlin.
Cet avion devait être armé de quatre mitrailleuses dans la tourelle supérieure et de deux à l'avant dans le nez. Avec une charge de 1815 kg de bombe il avait une vitesse estimée à 475 km / h avec une autonomie maximale de 1450 km. Ce projet était connu au ministère de l'Air sous le nom de «Bobomber», bien que Bristol lui ait proposé le nom de «Beaumont».
Ce projet, modifié selon les exigences de 1940, a reçu la désignation "Type 162".
En ce début 1941, les avions sont de plus en plus performants et les prototypes en cours de développement doivent en ternir compte . C’est le cas pour le Type 162 qui est obsolète pour la mission qui était prévu pour lui . Le Bombardier Moyen Boston en service avait des performances supérieures
En conséquence, la fiche programme B.7 / 40, fut remplacée par la fiche B.2 / 41, et les ingénieur de Bristol, sous la direction de L. Freize,doivent donc retravailler le projet. Aussi pour la motorisation ils choisissent des moteurs Centaurus plus

puissants
Avec cette modification la dernière ressemblance avec le Beaufighter disparaît
La charge de la bombe est égale à 1815 kg, l'équipage a été porté à trois personnes et l'armement a été complété par deux mitrailleuses dans l'installation ventrale.
Avec une charge de bombes de 900 kg de bombes il peut voler sur 1610 km à une vitesse de croisière de 483 km / h, et la vitesse maximale de 595 km / h pour un poids maximum de 3218 kg.
La version d'assaut de l'avion, stipulée dans la fiche programme B.7 / 40, n'est plus prévue
Aussi le Type 162 est classé comme bombardier jour / nuit moyen à grande vitesse La possibilité d'utiliser l'avion comme avion-torpilleur comme le le Beaufighter a été envisagée un temps mais cette exigence a également été supprimée à la fin de 1941.
Aussi en Mai 1941 le Type 162 est baptisé Buckingham , et une commande de 4 avions de présérie est passée.
À ce stade, le Buckingham est considéré comme l'un des projets prioritaires pour le Bomber Command, capable de remplacer Blenheim, Boston et Mitchell et il est prévu de produire 400 avions (avec la possibilité d'en commander 800 autres) avec un rythme de livraison de 60 bombardiers par mois d'ici 1944.
Mais les véritables projets d'utilisation de Buckingham déclinaient rapidement, car les rôles des bombardiers à grande vitesse de jour, des bombardiers-torpilleurs et des bombardiers en piqué prévus pour lui s'éloignaient avec l’apparition du Mosquito


À la fin de 1941, la production était limitée à 400 appareils. Dans le même temps,on procède à des modifications dans la fiche programme car il est devenu nécessaire d'augmenter encore l’autonomie , Sa masse au décollage est passée à 15436 kg, puis à 16344 kg. L'équipage passera à quatre personnes.
Le 16 mars 1942, la fiche programme est à nouveau révisée et le nouveau Buckingham I / P1 devrait atteindre une vitesse de 571 km / h à une altitude de 6100 m, avoir une portée de 2574 km avec une charge de bombe de 900 kg. L'armement à l'avant en version B14 a été renforcé par jusqu'à quatre mitrailleuses de 7,7 mm L’armement étant mis en œuvre par un membre de l’équipage situé dans le fuselage en position ventrale, Mais la conception de la version B.14 n'est pas finalisée, et les armes sont remplacées par quatre mitrailleuses fixes, mises en action par le pilote. Quatre autres mitrailleuses ont été placées dans la tourelle supérieure et deux dans la télécabine sous le fuselage.
Le premier vol d'un avion pre série mais non armée a eu lieu le 4 février 1943 à Filton. Le premier avion expérimental, comme le troisième et le quatrième, sont équipés de moteurs Bristol Centaurus IV d'une puissance de 2400 ch, mais le premier Buckingham de production, qui a pris son envol le 12 février 1944, a reçu des moteurs Centaurus VII et XI de la même puissance. mais il ne peut atteindre l’altitude des précédents avions
La ligne d’assemblage des avions a été établi à Filton à l'aide de composants et d'assemblages fournis par des sous-traitants. Cela était censé accélérer le développement de la production, ... mais elle fut arrêter presque immédiatement car le Bomber Command ne voyait plus le besoin spécial de Buckingham pour une utilisation en Europe, bien que des plans pour l'utiliser en Extrême-Orient existent toujours, pour lesquels même commandé une version tropicalisée de l'avion.

Buckingham BI n'a montré aucun avantage par rapport au Mosquito déjà en service. Certes, le Buckingham avait des armes défensives, mais il était plus moins efficace dans son rôle de bombardier de jour que le Mitchell III. En conséquence, la commande de Buckingham a été ramenée à 300 appareils, et seulement 119 avions ont été effectivement fabriqués, dont moins de la moitié ont été livrés en tant que bombardier, et le reste en tant qu'avion de transport.
Plusieurs bombardiers ont ensuite été convertis en transporteurs, mais même dans ce rôle, ils n'ont pas été beaucoup utilisés - la plupart des unités de Buckingham n'ont été mises au rebut qu'après quelques missions de guerre dans des unités d'approvisionnement technique. Le dernier avion de Buckingham survivant a été utilisé jusqu'en 1950. comme un banc d'essai au sol.

Le Bristol Type 163 Buckingham était un bombardier moyen diurne construit pour la Royal Air Force pendant la Seconde Guerre mondiale. Obsolète presque dès son premier vol d'essai, il a été construit en nombre limité et a été relégué dans les transports et les services publics.

Conception


Conçu comme remplacement du Bristol Blenheim c’était un avion pouvant transporter 1 150 kg de bombes lors de raids diurnes sur l'Allemagne. Les spécifications exigeaient d'excellentes performances ainsi qu'un armement défensif efficace. Bristol Airplane Company a gagné le contrat
C‘était un monoplan à aile médiane bimoteur. Le choix des moteur s’est porté sur le Bristol Centaurus Mk-VII d’une puissance de 2520 chevaux
Son empennage était à double dérive avec des plans verticaux de forme arrondie.
Le train d’atterrissage tricycle était escamotable,que pour le train avant ,à l ‘arrière une roulette de queue orientable avait été installée sous l’empennage.
D'apparence relativement conventionnelle, l'avion avait des canons dans le nez, et des tourelles dorsales et ventrales./
Le radio navigateur se trouvait derrière le pilote,qui était tout seul dans son cockpit sans le moindre champ visuel vers l’avant et le haute
Mais
la position du bombardier était inhabituelle car il n ‘était pas dans le nez de l ‘appareil
mais une coupole ventrale en forme de baignoire ,Il avait aussi en charge la tourelle ventrale Le dernier membre d’équipage lui se trouvait dans la tourelle mobile dorsale L’armement de ce bombardier se composait de dix mitrailleuses calibre de 7.7mm, répartis ainsi quatre en position de chasse, quatre dans la tourelle dorsale, et deux autres dans la tourelle ventre. La charge offensive quant à elle se composait de 1 800kg de bombes installés dans une soute à l’avant du fuselage
Lors des tests initiaux, le Buckingham s'est révélé instable et diverses modifications ont été effectuées, notamment l'élargissement des surfaces verticales de la queue.

Historique du service:
Bien qu'il ne s'agisse pas d'un mauvais avion, le Buckingham a été victime de l'évolution rapide des
techniques Au moment où le type 163 est entré en production, les missions pour lesquelles il avait été conçu étaient déjà remplies par de Havilland Mosquito
Au moment où il a été décidé que la conception n'était pas nécessaire, 119 avaient été construits. Les 54 premiers ont déjà été achevés en tant que bombardiers, les 61 autres ont été convertis en configuration de transports en tant que C Mk I L’armement a été retiré et quatre sièges avec fenêtres ont été installés. Ces appareils ont été renommés Buckingham C. Mk 1 et livrés au RAF Transport Command .

 


 


Ces avions étaient régulièrement employés entre l’Angleterre et Malte ou l’Égypte. En effet le rayon d’action de ces avions permettait de voler loin, et longtemps. Toutefois ces avions étaient particulièrement dispendieux à l’utilisation, et celle ci fut abandonnée dès la fin des hostilités.
Pour les 4 dernières cellules
deux servirent de prototypes, et les deux autres furent transformés en C Mk-II de transport rapide de personnels pour sept passagers, qui servirent au bénéfice des services secrets britanniques et des commandos du SAS (Special Air Service) et Transport Command Development Unit (TCDU) en plus des Dakota et Lysander et utilisés très classiquement dans ce genre d’opérations (KV365 et KV369) 
Apr
ès guerre entre 1945 à 1950, la RAF utilisa 54 Buckingham des deux types pour la formation de ses mécaniciens au sol, et aussi les services de secours
A compter de
mars 1947 la BOAC (British Overseas Airways Corporation) utilisa quatre Buckingham C Mk-I pour les besoins du Royal Mail, en utilisant des avions non repeints.

Le Buckingham a donné naissance à l’avion d’entraînement Le Buckmaster



 




Plus tard, les C. Mk 1 ont été modifiés pour le rôle d'entraîneur où ils ont continué à servir jusqu'au milieu des années 1950.

Utilisateur User

 

 

 

 

   


Copyright © 2003-2020 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4641190
Nb de visiteurs aujourd'hui:619
Nb de connectés:23