Aero Journal 70 Avril Mai 2019

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 12/04/2019 à 22:32:20



Aero Journal 70  Avril Mai 2019

 

Dans l'ombre de Marseille

Les autres Experten en Afrique

158 victoires, dont 150 en Afrique du Nord entre le 23 avril 1941 et le 30 septembre 1942, tel est le palmarès d’Hans-Joachim Marseille, devenu la star de la propagande de Goebbels et l’icône de toute la Luftwaffe. Pour les pilotes de la Jagdwaffeenvoyés sur l’autre rive de la Méditerranée, difficile de se faire une place au soleil aux côtés de « L’Étoile d’Afrique ». Jusqu’à sa mort accidentelle et même après, tant son souvenir hantera les esprits, Marseille éclipsera ses camarades de la JG 27 mais aussi ceux des autres groupes de chasse expédiés en Afrique. L’ego propre aux pilotes de chasse, les rêves de gloire et la jalousie de certains envelopperont même l’épopée de la JG 27 d’un parfum de scandale, du fait du zèle douteux de Gerhard Homuth, supérieur de Marseille soupçonné de vouloir « briser » la carrière de son subordonné afin de rester devant lui au classement des Experten africains et surtout du « Schwarm des menteurs » de la 4. Staffel.

Trois jours en mai

Raids américains sur la Provence

Relevant du « Transportation Plan » édicté par le SHAEF en prévision du débarquement de Normandie, la destruction des voies de communication sur l'ensemble du territoire français revêt à la fin du printemps 1944 un aspect prioritaire. Le rôle dévolu aux milliers d’appareils des 2nd TAF et des 8th 9th et 15th Air Forces consiste donc à interrompre tout trafic sur les axes est/ouest mais également sud/nord afin d’empêcher l’acheminement des renforts allemands vers les plages où se doit se jouer le succès de l’opération « Overlord ».

« Gardez-moi de mes amis… »

Friendly Fires dans le Pacifique

Errare humanum est sed perseverare diabolicum. Ce proverbe latin souvent tronqué ou mal interprété signifie en réalité que si se tromper est humain, persévérer (dans l’erreur) confine au diabolique. Un autre proverbe, anglais celui-là prétend que le diable (toujours lui) se cache dans les détails. En pratique les deux vont trouver à s’illustrer parfaitement dans le Pacifique, lors de la Seconde Guerre mondiale…

Bombardements alliés sur l’Allemagne

Instruments de la victoire ou ravageurs inutiles ?

Trois millions de tonnes de bombes déversées sur l'Europe, dont une majorité sur le territoire du Reich ; des dizaines de milliers d'avions mis hors de combat de part et d'autre, une industrie allemande ponctuellement ravagée, des dizaines de villes détruites avec leur patrimoine parfois millénaire, des centaines de milliers de victimes, parmi les équipages alliés bien sûr, mais surtout les populations civiles d'Allemagne ou d'Europe occupée. Exprimés de manière brute et froide, les résultats des bombardements stratégiques alliés donnent le vertige. Face à un tel bilan, une question posée dès l'origine n'a jamais trouvé de réponse univoque tout à fait satisfaisante : cette forme de guerre totale et impitoyable a-t-elle été décisive, ou tout au moins efficace, dans la défaite du nazisme, ou n'a-t-elle été qu'un échec transformé en trompe-l'œil pour alléger la conscience des vainqueurs ? Au delà de la question morale répondant à la tendance actuelle à juger les problématiques d'hier avec les yeux d'aujourd'hui, peut-on évaluer objectivement leur efficacité militaire. En définitive, les résultats obtenus peuvent-ils justifier les ravages perpétrés ?

Les aventures du Lerche perdu

L’évasion de Werner Lerche sur Do 335

Nous avons vu, dans le précédent numéro d’Aérojournal, l’historique de la formidable machine qu’a été le Dornier Do 335 Pfeil. Au printemps 1945, alors que les Soviétiques s’enfoncent au cœur du Reich, l’Eprobungsstelle de Rechlin, le célèbre centre d’essais de la Luftwaffe, est sur le point de tomber aux mains de l’ennemi. Mais l’un de ses pilotes, Werner Lerche, ne compte pas finir ses jours en Sibérie !

L’Aéronautique militaire

Aérorama Belgique

Avec son territoire conquis à plus de 90 % par les Allemands, la Belgique sort exsangue du premier conflit mondial. Outre les destructions, les Belges ont eu à subir des massacres de civils, des contributions de guerre, des amendes collectives, ainsi que la déportation de plus de 100 000 ouvriers. Le pays est à reconstruire, tout comme l’est son aviation militaire.

L'actualité de l'aéronautique

- Dogfights entre l’Inde et le Pakistan !
- Un F-117 aperçu en vol non loin de la Zone 51
- La Pologne va acquérir des F-35A
- Les derniers F-5 Tiger II de l’US Navy vont encore jouer les prolongations
- Dassault Aviation a livré un premier avion Rafale au Qatar

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4279042
Nb de visiteurs aujourd'hui:694
Nb de connectés:28