USA Anatomie d'un fauve Dragon Wagoon

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 17/12/2018 à 13:48:10



 

Dragon Wagon  M25 Tank Transporter  M26 armored heavy - M15 trailer 40 Tons
 

 


Le tracteur blindé M26 6x6 (connu sous le nom de "Dragon Wagon") a été développé pour fournir à l'armée américaine un véhicule récupérateur de véhicule blindés s tout-terrain
Il fut mis au point par la firme Knuckey Truck Company de San Francisco (spécialisée dans la conception de camions de carrière et de carrières)
Les premiers tracteurs étaient blindés pour la récupération sur le champ de bataille et furent livrés dans les unités à la fin de 1943.
Mais, comme Knuckey ne pouvait pas produire les véhicules en nombre suffisant Pacific Car and Foundry Company, de Renton Washington, a été mis à contribution et in fine c’est cette société qui a fini par fabriquer la plupart des Dragon Wagons tout au long de sa période de production soit 5 ans.
En 1944, un deuxième modèle non blindé avec cabine en toile (M26A1) remplaça le modèle blindé original sur les lignes de production et à la fin de la fabrication se sont 1 270 des deux modèles qui ont été construitsÀ la fin de la guerre, la nécessité d'un véhicule de récupération à roues sur le champ de bataille fut réexaminée et jugée inutile.
La production du M26 s'interrompit brusquement. Les véhicules à chenilles semblaient faire un meilleur travail bien qu'ils soient plus compliqués et plus difficiles à entretenir, et les véhicules M26 toujours dans l'inventaire de l'armée américaine étaient excédentaires et vendus à d'autres pays, ou utilisés uniquement par l'armée. À mesure que le poids des chars nouvellement conçus et mis en service augmentait (M26 Pershing, par exemple), il devint évident qu’un véhicule de dépannage avec remorque attelée n’était plus nécessaire, en particulier du fait que des camions et des remorques disponibles dans le commerce étaient disponibles pour les défilés et des véhicules de dépannage suivis plus appropriés. récupérations sur route. Il reste peu de tracteurs M26 / M26A1 intacts, mais la taille impressionnante et la forme intéressante du Dragon Wagon lui ont valu une place dans le temple de la renommée des AFV en tant que conception unique destinée à accomplir une tâche unique et dangereuse.


Voici le schéma de base de la cabine blindée, l’avant se trouve à gauche
Des sièges rembourrés sont prévus pour 7 membres d'équipage, le conducteur à l'avant à gauche, le commandant à droite, quatre sièges d'équipage conventionnels supplémentaires derrière eux le long des parois et on trouve un siège ronde rabattable sur la cloison arrière au centre
Le moteur se trouve au centre recouvert par un large capot en tôle avec une étagère supérieure pour ranger les couvertures ainsi que la Mitrailleuse HB 50 Brown Brown MG .50cal lorsqu’elle n’est pas monté sur l’anneau circulaire du toit
Des jerricans pour l ‘eau sont placés sur le plancher derrière les sièges du conducteur et du commandant, et un autre contenant de l’huile pour le treuil est fiché à la paroi arrière (non visible ici).
Juste derrière les sièges de l’équipage au milieu de la cabine sont soudés sur les parois deux porte-munitions MG pouvant contenir chacun quatre boîtes de munitions de calibre .50 cartouches
Chaque boite peut contenir 110 cartouches
Entre les sièges arrière se trouve une plate-forme sur laquelle le mitrailleur se tient debout pour pouvoir utiliser la MG Sur la partie avant de la plate-forme, près du capot moteur, se trouve un grand coffre à outils contenant des outils spécialisés de Blackhawk. Le commandant de bord a à sa disposition une tablette rabattable devant son siège.
Les six vitres latérales et les deux pare-brise sont équipés de couvercles blindés rabattables et blindés. Deux portes sont situées à l'arrière de la cabine, une de chaque côté.


Le moteur Hall-Scott 440 6 cylindres, d’une puissance de 240 ch, propulse le véhicule via un arbre d’entraînement et une transmission par chaîne brevetée placée sur le bogie arrière.
Le véhicule possède une Boite à Vitesse à 4 quatre vitesses et une boîte de transfert à trois vitesses, permettant un total de 12 vitesses,
Cela est général suffisantes pour la conduite sur route et en Tout terrain . L'entraînement par chaîne des roues arrière est l'une des caractéristiques les plus remarquables de la M26, car la chaîne était du type auto lubrifiant en continu ce qui fait que le véhicule «  pissait » de l huile t constamment sur la route, quel que soit le trajet du véhicule.

La cabine


Ce croquis indique comment le moteur est calé entre les sièges, les filtres a air sont montés à l’avant et le radiateur à eau situé directement devant le moteur.
Les deux sièges avant de chaque côté de la cabine sont montés sur les passages de roue avant. Aux coins arrière de la cabine, se trouve les deux extincteurs portatifs, entre les sièges arrière et la paroi latérale.


Nous pouvons voir ici les emplacements d’arrimage des paquetages et équipements de l’équipage pour la moitié avant du véhicule
À la gauche du tableau de bord du conducteur se trouve sa gourde d’ eau. La gourde américaine possède un étui en toile avec des crochets pliés à l'arrière qui leur permettent de se suspendre à la ceinture en toile d'un soldat ou, dans un véhicule, à un simple support en fil métallique soudé sur la caisse
Au plafond, au-dessus du conducteur, se trouve le support permettant de fixer un extincteur d'incendie portatif rouge à CO2 de 10 lb.
Ce dernier est uniquement maintenu dans le support par une sangle munie d'une fermeture rapide. Au dessus de la vitre latérale gauche se trouve un support pince pour la TL 22 la lampe de poche classique américaine de le la Seconde Guerre mondiale,
Le blindage des vitres est articulée vers le bas .Il peut aussi se manœuvrer facilement Pour la position fermée cela est possible via un système avec une barre coulissante à ressort, similaire au système présent sur les ouverture du M 3 Une fine fente horizontale a été usinée dans chaque blindage afin de permettre une vision limitée volets fermés, Ces ouvertures n’ont jamais eu de vitrage blindé.
Le pare brise central est divisée en 2 Avec à l’intérieur de la cabine les moteurs électriques distincts pour chaque essuie-glace et, sur le toit, à droite à la place du chef de bord se trouve une poignée pour manipuler un projecteur monté à l'extérieur.
C'est le même projecteur qui est monté sur les chars , tels que les M4 Sherman et M24 Chaffee,
Le montage est similaire avec un cordon électrique supplémentaire afin de pouvoir manipuler le projecteur à la main hors de son socle à une certaine distance du véhicule. Il existe un autre projecteur monté à l'arrière du toit, de conception similaire, avec dévidoir pour câble
Le chef de bord à à sa disposition sur sa droite une cantine et une tablette pliante de travail pliante juste devant lui.
Au-dessus de celle ci se trouve une petite lampe et au-dessous des rangements de stockage supplémentaires.
En haut à gauche, une paire de jumelle dans un étui en cuir marron et un porte-cartes brun ou noir avec une couverture rabattable. Juste en dessous d'eux se trouve une trousse de secours, qui repose sur une petite étagère et qui est maintenue en place par une sangle v en tissu tissé avec boucle en laiton. L'extérieur de la boîte est généralement peint en vert OD (ou blanc) avec un cercle blanc et une croix rouge sur sa couverture.
Les pare-brise en verre avant sont les seuls panneaux en verre de la cabine et peuvent être retirés (lorsque l’équipage est sur la ligne de front en libérant les attaches Une fois retirés, les grands panneaux de verre sont rangés le long des parois latérales, sous les vitres latérales avant. Ils sont maintenus en place par une encoche sur le sol et fixés au mur par des pinces à simple torsion le long de leur bord supérieur.
L'intérieur de la plupart des M26 est peint du même vert olive que l'extérieur, bien que les plafonds aient pu être gris ou blanc, en particulier dans les véhicules de début de série lorsqu'ils sont arrivés au front . Il faut noter que malgré la standardisation la couleur de véhicule de l’ US Army peut varier d’un véhicule à l’autre
On a pu le constater et il n ‘est pas rare de trouver sur les parkings des véhicules avec des nuances de peinture complètement différentes.


 

Nous avons ici  l'arrière de la cabine, avec au centre de la cabine, derrière le capot du moteur, qui occupe une grande partie de la surface une plate-forme qui permet au mitrailleur de rester debout lorsqu'il utilise la MG calibre .50 via l'ouverture du toit.
ON voit les sièges arrière matelassés fixés sur la cloison arrière.
Un autre siège d’équipage est
fixe au centre sur la cloison Celui-ci est petit, rond et destiné au mitrailleur. Il est montré ici dans la position rangée. À côté du siège rond se trouve une trousse de premiers secours identique à celle située qui se trouve à l avant à cote du siège du commandant, et à gauche du siège du mitrailleur, une gourde.
On trouve deux boîtes à grenade entre chaque vitre, les portes à ouverture frontale sont maintenues fermées par une mince bande de métal . La boîte à grenade est généralement soudée au point. A cote du deuxième volet de la vitre on trouve une autre boite fixée au mur dans le coin supérieur.
À côté de la fenêtre se trouve une pince à ressort pour le rangement d
e la MG calibre .50c le bout maintenu au sol dans un support rond en forme de tasse
Une autre boîte à grenade se trouve à côté de la MG et un extincteur d'incendie de10 lb est monté près de la paroi latérale. Un autre extincteur se trouve de l’autre côté à côté d’une autre boîte de rangement pour grenade avec au dessous d’une gourde Le gros jerrycan attaché au sommet du mur (avec deux sangles en tissu tissé) est rempli d’huile pour lubrifier la chaîne pour l’entraînement spécial du véhicule
Au-dessus du bidon d'huile, au plafond, se trouve un dévidoir du fil pour le projecteur externe à l'arrière du toit. Vous pouvez également voir une partie de l'ouverture d'accès pour l'anneau MG monté sur le toit.
De simples poignées à levier permettent de déverrouiller les portes latérales et une lampe de poche noire est clipsée sur la paroi latérale à côté de la cantine, dans le coin supérieur droit du dessin.

 

 

 


Voici sur ce dessin les détails sur le grand capot d'accès au moteur, entre le conducteur et le chef de bord à l'avant de l'AFV. Le plancher n'est pas très precis car il y a un grand passage de roue de chaque côté du capot du moteur. Chaque côté de ce capot moteur on trouve trois panneaux d'accès amovibles qui peuvent être libérés en tournant deux boucles de tendeurs dans la partie supérieure du panneau.
Les deux panneaux arrière de chaque côté ont de petites bouches d'aération sur leur bord inférieur et les panneaux latéraux du conducteur sont dotés de trois longs leviers de commande très proches des panneaux Le dessus d
u capot sert d’ étagère à rangement

 


Nous avons ici une vue du poste de conduite d ’un M26
Nous pouvons voir le poste du conducteur mais il manque ici une grande partie de son équipement La colonne de direction nous dévoile les trois poignées de commande du frein à air comprimé, avec à gauche p celle du frein gauche du véhicule, au centre celle pour les freins de la remorque et à droite pour le frein droit
À droite se trouve le cadre de support du capot moteur avec la majeure partie du moteur exposée, ce qui nous permet de voir non seulement le
cache de soupape de couleur noire courant sur toute sa longueur, mais aussi une partie du moteur avec ses collecteurs et tubulures. Ce côté du moteur comporte le collecteur d'admission et le carburateur, tandis que l'autre côté de ce moteur 6 cylindres en ligne on peut trouver le collecteur d'échappement.
L'arceau arrondi à l'avant du compartiment moteur est le logement du ventilateur de radiateur,
qui est monté juste devant. À la droite de la base de la colonne de direction se trouvent deux pédales avec celle du frein à gauche et l'accélérateur à droite. Le levier long qui monte du sol à gauche de la colonne de direction est un levier de frein à main et le levier long à droite est un levier de changement de vitesse de la transmission auxiliaire.
Le levier de changement de vitesses trouve lui le côté du capot du moteur Les commandes comprennent un accélérateur manuel (réglage du ralenti), un bouton d’avertisseur sonore et un levier de starter. Le levier de changement de vitesse de transmission normal n’est pas facilement visible sur cette image, e premier est le changement de vitesse auxiliaire, le second est le levier de changement de vitesse, et le dernier des trois, et le plus proche de nous , est un levier de débrayage plus court pour l'essieu avant.
L'essieu avant peut être déconnecté du groupe motopropulseur pour pouvoir tourner librement lorsque vous roulez à grande vitesse sur des routes. L’un des larges supports du cadre de blindage est visible à l’extrême gauche de la photo, soudé par points aux panneaux de blindage
donnant ainsi sa silhouette caractéristique à cet engin Les deux couvre-fenêtres avant blindés ont été soulevés et sont maintenant supportés par de fines tiges d'acier de chaque côté. Les pare-brise en verre ont été enlevés et ne sont pas visibles.

 


 

Voici le poste de pilotage tiré du TM


Le grand volant est légèrement incliné d avec les trois poignées de freins à air comprimé visibles directement en dessous.
Les pédales de frein et d’accélérateur se trouvent au sol et la pédale d’embrayage se trouve juste à gauche de la base de la colonne de direction.
Le long levier avec petite poignée à gauche de la pédale d'embrayage est le levier de frein à main En haut à gauche de la photo se trouve le haut de la cantine du conducteur et juste en dessous se trouve
le mécanisme de verrouillage du pare-brise lorsqu'il est replié sur le sol, contre le mur. Une des vis à oreilles qui maintiennent le pare-brise en verre devant le conducteur est visible sur le bord gauche de la fenêtre et on peut aussi voir le moteur de l'essuie-glace électrique est boulonné au bas du cadre de la fenêtre à l'extrême droite en forme de cylindre noir Une petite partie du capot capot du moteur faisant office d’étagère est visible à l'extrême droite de l'image, y compris la barre de fixation en métal située sur le côté gauche.
Le premier panneau latéral de ce côté du capot du moteur comporte le levier de starter, le papillon des gaz et le bouton de klaxon
En bas, au-dessous d'eux (au sol) se trouve le premier levier de commande
du levier de transmission. Le levier principal est visible juste en bas à droite du volant, et un peu plus en arrière à côté du siège se trouve le troisième levier qui est plus court permettant de débrayer l’essieu avant.


L'une des bouches d'aération du panneau moteur est visible juste derrière le levier d'embrayage et au-dessous se trouve un levier de commande du réservoir de carburant.
En haut de ce panneau amovible,
se trouve l'une des deux vis qui maintiennent le panneau en place. Notez que le cache de la vitre latérale est ouvert et nous pouvons apercevoir un léger renfoncement dans la paroi r autour de l'ouverture . c’est dans ce renforcement que le panneau s'insère lorsqu'il est fermé. L
es sièges étaient recouverts de toile verte ou beige et pouvaient être réglés vers l'avant et l'arrière
grâce à un curseur et d'un levier de commande situés à l'extérieur du siège. Il est fixé sur le bord de départ du passage de roue.

 


Cette photographie nous montre le tableau de bord. La face du panneau est peinte en vert foncé ou en noir Les cadrans ont des faces noires et des chiffres blancs
 


Voilà une photographie du moteur avec capot enlevé.
De nombreux éléments sont identifiés ici, notamment la connexion supérieure du radiateur (A) et le thermostat (B). Le câble de jauge de température d'eau (C), le raccord de tuyau (D), l'ensemble de tuyau de la vanne de chauffage (E), le profilé droit (F) et le tuyau de tuyau de la vanne de chauffage (G) sont également clairement indiqués.
Le collecteur d'échappement est en H, le capot arrière du moteur en J, le ventilateur du cache-culbuteurs en K et le cache du culbuteur en L.
Le réservoir d'huile hydraulique (M), le raccord de tuyau (N), le collier de serrage ( P), le tuyau de conduit d’air vers le conduit d’air (Q), un collier de serrage (R) et le tube de commande du papillon des gaz pour le câble de commande du papillon du treuil (S).
le câble de commande d'accélérateur de treuil en tandem
(T), U la bande de support du côté gauche, V le câble du régulateur de tension et la tige d'accélérateur (pour l'accélérateur et la pédale d'accélérateur W. Les éléments finaux sont le ressort de la tige d’accélérateur (X), la tige du starter (Y), le conduit d’air (Z) du compresseur d’air, le compresseur d’air (AA), le coude d’entrée de la pompe à eau (AB), le refroidisseur d’huile ( ), le fil du filtre radio (AD), le coude de dérivation du thermostat (AE) et enfin le collecteur de sortie d’eau (AF).

 


Une autre image montrant l ‘autre coté du moteur avec le système de refroidissement de l’ huile. La plupart des composants sont identifiés,.
 


Nous sommes ici sur le poste de chef de bord La tablette avec bureau du commandant est en place avec la petite lampe de lecture au centre avec la trousse premiers secours fixée sous le bureau et, on peut voir la lampe de poche e fixée sur son support à ressort à droite.
La
gourde t est suspendue au tableau de bord à sa droite et à l'extrême droite se trouve le loquet servant à maintenir le pare-brise lorsqu'il est démonté et rangé le long du mur.
La longue poignée
sur le plancher (à gauche de la boîte de secours) constitue le levier de commande permettant d'ouvrir les obturateurs de la plaque de blindage du radiateur avant Cela est utilisé pour augmenter le débit d'air de refroidissement à travers le radiateur. En cas d'incendie, les volets pourraient être fermés pendant de courtes périodes sans que le moteur ne surchauffe. Notez la hauteur du couvercle du compartiment moteur par rapport aux vitres latérales et on peut voir le canon de la MG 50CM est rangé dans sa position sur le capot moteur.

 


Sur cette vue nous voyons le capot moteur avec de nombreuses sangles et support servant à fixer les couvertures sur l’étagère A l arrier nous trouvons un capot de protection pour le réservoir d’huile hydraulique, à côté du moteur, A l posse se trouve un capot similaire pour le remplissage en eau du radiateur. La grande boîte à outils des outils Blackhawk est visible au bas de cette illustration l'un des deux extincteurs portables est fixé au plafond au-dessus de nous.
 


Ici nous avons les extincteurs (peints en rouge ) dans leurs supports fixés au plafond et un ensemble de pinces coupantes fixées sur leur support. Les lames sont visibles dans le coin supérieur gauche de la photo.
Les extincteurs
sont de types CO2 rouge de 10 lb. Les équipes de dépannage devant travailler autour des chars parfois en flammes font usage de plusieurs extincteurs qui sont rangés autour du camion, à l'intérieur et à l'extérieur. La MG 50 est visible rangée sur l’étagère du capot du moteur.


 

Nous sommes maintenant à la place du chef de bord avc fixés au plafond au-dessus du siège un sac de rangement pour les drapeaux de signalisation . On distingue aussi plus nettement le support de l'extincteur. Cette section du plafond du toit permet de distinguer les supports s’étendant du centre vers l’un des côtés de l’ouverture du toit de la mitrailleuse située dans le coin supérieur droit de la photo.
Sur le mur latéral éloigné, au-dessus des
vitres se trouvent des agrafes de rangement pour une lampe de poche, une gourde et un appareil de décontamination , Celui ci est utilisé pour asperger les flaques suspectes de gaz ou de liquide volatil.
Nous avons le même appareil monté sur le côté gauche du camion . La plupart de ces appareils de décontamination sont peints en gris pour les distinguer des extincteurs, bien qu ils soient beaucoup plus petits.
La MG, , est rangée sur le capot du moteur avec un grand tas de couvertures.

Comme ce véhicule est prévu pour récupérer les chars endommagés on trouve aussi du matériel suffisant de premiers soins, y compris des couvertures, pour les équipages
celui ci est
rangé à l’intérieur.



 

Ici nous sommes sur le côté gauche de la cabine, avec une partie du capot du moteur encore visible à droite. Le rack de gauche contient des boîtes de munitions de calibre .50, identiques à celles du côté droit de la cabine, et un PM Thompson dans un sac de protection beige fixé sur le côté du rack, à côté de la porte gauche
Juste au-dessus du rack se trouve un autre
appareil de décontamination gris et au-dessus, à droite, une gourde et une lampe de poche.
Au plafond se trouvent l'extincteur
avec son support ainsi que les verrous de fixation des glissières des capots de protection des vitres latérales fermées.
Lorsque toutes les fenêtres fermées et verrouillées, avec le blindage La cabine peinte en olive drab doit être très sombre même sous le soleil éclatant du jour.
La seules lumière provenant des fentes de vision .


 


Icic nous avont les portes avec volets blindés fermés et les longs verrous à cylindre à ressort. La gourde et la lampe de poche se trouvent dans le coin supérieur droit de l'image avec le canon de rechange de MG.50cal fixé dans le clip à ressort de la paroi
À droite, un des deux extincteurs rouges sur la paroi arrière de la cabine et le dossier du siège amovible est en position. La trousse de secours est fixée sur sa petite étagère et on peut même voir une partie du siège du mitrailleur rond plié sur le mur à l'extrême gauche de l'image. L’équipement au bas de la photo correspond au bord arrière de l’étagère du capot du moteur. Il comprend une longue tige de fixation pour les couvertures avec l’une des sangles et le couvercle de remplissage à encastrer mentionné précédemment pour le remplissage de fluide hydraulique.

 


Voici une autre image du TM, montrant la position du siège rond et de sa fixation sur la paroi arrière de la cabine. Un levier de verrouillage sous le siège permet de le faire pivoter vers le haut ou le bas.On voit aussi le support de la trousse de secours vert foncé avec une inscription en blanc.
Il semble y avoir eu un certain nombre de combinaisons différentes de lettrage et de couleurs de peinture sur ces kits. Ceux qui apparaissent le plus souvent dans les manuels d’opération d’époque étaient peints en vert foncé, avec un grand cercle blanc avec le symbole aigle médical / serpent / bâton médical représentant le premier aide au recto, et les mots "
FOR EMERGENCY USE ONLY"" imprimés en grosses lettres blanches le couvercle, comme vous le voit ici.

 


Voici une photos du coté arrière droit de la cabine avec son siège . L'extincteur d'incendie est également monté dans son support et la boîte à grenades ci-dessous est à peine visible ici.
Au-dessus du siège se trouve le jerrican contenant l’huile de chaîne, maintenue en place uniquement par deux sangles en tissu. Au plafond se trouve l'enrouleur de câble pour le second projecteur, celui-ci situé à l'arrière du toit.
On voit une autre boîte à grenade,
Le couvercle est maintenu fermé par une sangle sur le devant, Le petit crochet métallique situé sous la boîte à grenades est une agrafe typique pour suspendre des gourdes. La gourde est en aluminium avec un bouchon à vis en plastique noir fixé à la cantine par une petite chaîne en métal. L’étui en tissus comprend deux « épaulettes » de tissu qui se repliaient viennent se fixer via des boutons pressoir sur le devant . Au pochoir on trouve marqué "US" sur le devant

 


Une autres photo montrant le même endroit
Avec l
es boîtes à grenade de couleur plus claire que les murs intérieurs et avec peint au pochoir "GRENADES HAND". Peut-être que ces boîtes étaient à l’origine bronzées ou légèrement plus foncées.
On trouve l’enrouleur de câble pour projecteur de couleur métallique nu est un peu mieux représenté ici et l'ouverture d'accès du mitrailleur se trouve dans le coin supérieur droit de la photo. Un coin du capot du moteur est visible sans sa MG
On peut voir le support de rangement ainsi que le berceau avec sa goupille pour la maintenir en place. Si vous regardez bien, on aperçoit la chaîne qui retient la goupille à gauche, au-dessus du bord de l’étagère. Une bâche en toile devait obturer cette ouverture pour protéger la cabine par temps froid ou pluvieux. Sont également visibles ici deux gourdes un extincteur rouge et le dossier amovible du siège arrière droit.

 


ON voit la coté droit porte ouverte. Un extincteur rouge se trouve à l'extrême droite et l'enrouleur de câble pour le projecteur extérieur se situe en haut à droite. Au-dessus de la fenêtre centrale se trouve un crochet en fil de fer pour suspendre la gourde avec à côté, un support pour une lampe de poche.
On remarque les supports de renforcement du toit. Sur la partie avant du toit, un raidisseur traverse le centre du panneau, du pare-brise au premier support transversal.
À partir de là, deux supports de toit s’inclinent vers le support transversal suivant. À partir de ce point, les deux supports passent par l’ouverture du toit de la MG et se terminent
sur la paroi arrière Nous voyons aussi un appareil de décontamination de couleur gris clair.

 


Nous voyons ici le plafond La poignée de télécommande pour le projecteur de toit est visible ici peinte en blanc (au-dessus du poste chef de bord) et le support d'extincteur portable est soudé au plafond. Un panneau d'instructions de conduite est rivé sur le blindage au-dessus de la fenêtre avant du conducteur. Les deux panneaux de blindage des fenêtres ont été soulevés par-dessus les ouvertures avant et sont soutenus par des tiges doubles situées de part et d'autre des volets.
 


Cette vue du TM illustre le côté droit de la cabine. La porte latérale se trouve tout à fait à droite et, à côté du cadre, se trouve l’un des deux bâtis soudés au mur pour contenir les boites de munitions de la MG. Les sangles qui retiennent les boîtes sont identiques à celles utilisés pour les autres sytèmes de fermeture Elle se ferment à l'avant avec un bouton pression en laiton. U
Le sac de protection en toile beige, attaché abrite un PM calibre .45cal SMG Thompson, attaché à un côté du support.
Le capot du moteur se trouve à notre gauche et certaines des courroies et fixations pour la fixation du matériel sont également visibles,
La MG calibre .50cal Browning n’est pas présente. Un bidon d’eau est attaché latéralement entre le dossier du siège du chef de bord et le siège central Remarquez que le plancher surélevé du mitrailleur recouvert de plaques antidérapantes, avec motif à chevrons
. Sur cette image, le plancher surélevé s’étend jusqu’au capot-moteur. Il semble y avoir une articulation à l’intersection qui permettrait à cette section de la plaque de plancher d’être soulevée pour permettre l’accès à la zone de stockage d’outils située en dessous.

 


Cette photo est similaire à la précédente, mais donne une meilleure idée de la disposition générale des zones
En bas à droite, le siège arrière est fixé à la paroi arrière de la cabine et le plancher surélevé du mitrailleur est visible,
avec la présence de la grande boîte à outils. Sous le plancher du mitrailleur se trouve un grand espace pour le rangement général des outils, et sur la partie avant du plancher surélevé est montée la grande boîte à outils pour un ensemble d'outils Blackhawk Heavy.
Cette grande boîte à outils avec couvercle à charnière était maintenue en place par un clip à chaque extrémité, mais elle pouvait être retirée pour une utilisation en dehors du véhicule si nécessaire.
Il existe également un espace de rangement sous les coussins des sièges centraux (des deux côtés de la coque) et, les coussins des deux sièges arrière peuvent également être levés pour permettre l’accès aux batteries du véhicule. Remarquez l
a présente du PM Thompson dans le sac en toile attaché sur le côté du porte-munitions MG.

 

 

 

 


 


Voici une vue extérieur tiré du TM du tracteur entièrement équipé
La MG calibre
est montée sur l’anneau, est recouvert d’un sac de protection en toile.
Les deux projecteurs sont également montés sur le toit..


 

 

Avant de la caisse

La selette


Le treuil

 

Les essieus et le freinage

 


 


 


 

 

La Semi remorque


 

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4168876
Nb de visiteurs aujourd'hui:25
Nb de connectés:23