Royaume Uni Marine La naissance des Porte Avions

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 13/11/2018 à 23:23:48



Royaume Uni Marine La naissance des Porte Avions


 

La Première Guerre mondiale voit apparaître un tout nouveau type de navire de guerre, le porte-avions. Les expériences d'avant-guerre suivaient deux chemins.
Le premier a vu le montage de plates-formes aériennes sur les tourelles des navires existants, un système qui serait utilisé avec un certain succès pendant la guerre.
Le second voit le croiseur léger HMS Hermes devenir le premier porte-avions britannique d'hydravions. En 1913, on lui aménage un hangar pouvant accueillir trois hydravions, une plate-forme de lancement et des grues pour récupérer les hydravions après leur atterrissage à côté du navire.
Il est suivi par le HMS Ark Royal, le premier navire à avoir été construit dès l’origine en tant que transporteur d'hydravions. Bien qu’il soit équipé d’une pont d’envol il a été conçu comme un aérodrome avancé, conçu à l’origine comme un atelier
Les hydravions seraient lancés en étant abaissés à l'eau puis en décollant comme d'habitude. Finalement, son pont a été utilisé pour lancer des avions terrestres et maritimes.
Le HMS Ark Royal ne sera achevé qu’à la fin 1914.

 


La Première Guerre mondiale avait alors éclaté et la Royal Navy s'était retrouvée sans porte-avions.
L’HMS Hermes sera remodifié en Croiseur( il sera coulé en aout 1914  par un sous marin allemand) et les trois ferries trans channel (Empress, Riviera et Engadine) des compagnies South East et a Chatham Railway Company seront requestionnés dès le 11 août 1914 et convertis pour transporter des hydravions.

 


Ils seront suivis en 1915 par trois bateaux à vapeur de l’île de Man (Ben-My-Chree, Vindex et Manxman et par deux navires allemands capturés à Port-Saïd en 1914 ont également été convertis pour transporter des hydravions (Anne et Raven II).
Bien que ces transporteurs d'hydravions soient adaptés à leurs missions il devient évident qu’il va falloir avoir des navires plus gros dotés de plates-formes de lancement appropriées
Le premier navire de ce type à avoir été mis en service est le HMS Campania, un paquebot reconverti qui a finalement été doté d'un pont d'envol de 61 mètres,. Il est utilisé pour la première fois en août 1915.

 


Le Campania pouvait être utilisé pour le lancement d'hydravions ou d’avions non navalisés
Pour les hydravions il y avait la grue et pour les avions ils partaient atterri sur la terre ferme.
On transforma encore en 1917 les HMS Nairana et HMS Pegasus, lancés le 27 février 1917.

HMS Pegasus
HMS Nariana


Mais ces quatre conversions vont ouvrir la route à la naissance du porte-avions moderne, un navire sur lequel les aéronefs pourraient atterrir et décoller .
Ce navire clé fut le HMS Furious.

 
 
Merci Vincent pour l 'autorisation


IL avait été conçu à l'origine comme un croiseur de bataille , armé de deux canons de 18 pouces et peu blindés . les leçons de la Bataille du Jutland sont tirées et cette coque sera transformée en porte avions
La tourelle avant est remplacée par un pont en pente.
Le 2 août, le Squadron Commander Dunning réussit à atterrir deux reprises avec un Sopwith Pup . Malheureusement, le 7 août, Dunning se noya lors d’une troisième tentative d’atterrissage.
En octobre, il fut décidé de doter le Furious d'un pont arrière.
Le 15 mars 1918, le navire rejoint la Grand Fleet dans sa nouvelle configuration.
Mais ce nouveau design ne rencontre pas de succès et les atterrissages ont été rapidement suspendus. Après la guerre, le Furious sera modifié à plusieurs reprises, pour finalement devenir un porte avions classique avec un pont d'envol et un îlot
Deux autres porte-avions convertis entreront en service avant la fin de la guerre.


Le HMS Argus, construit sur la coque du paquebot Conte Rosso, Il disposait d'un pont d’envol complet ou on pouvait atterrir en toute sécurité, mais il n'entrera pas en service avant septembre 1918.
Il sera suivi en service en octobre 1918 par le HMS Vindictive, un bateau de croisière lui aussi modifié mais sur le Modèle Furious avec 2 ponts d ‘envol
La conversion la plus ambitieuse sera celle de l’ex cuirassé chilien Almirante Cochrane, rebaptisé HMS Eagle. C’était un porte-avions, conçu à l’origine avec des îlots un à bâbord et un à tribord, mais qui a finalement été mis en service avec le seul ilot tribord.


Il fut partiellement achevé en 1920 et complètement achevé à la fin de 1922. Enfin, un deuxième navire HMS Hermes fut le premier navire de guerre à être conçu et construit comme un porte-avions. Projeté en 1917, lancée en 1918 mais mise en service en 1924.

 

 


 


 


 


 

 


 

 

 

   


Copyright © 2003-2019 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4236522
Nb de visiteurs aujourd'hui:671
Nb de connectés:13