Rome Sperlonga La grotte de Tibère

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 16/04/2018 à 22:10:55



Sperlonga La villa Romaine et la Grotte de Tibère
Merci à Carole  Radatto et à JC Golvin

 

Parmi les ensembles les plus spectaculaire de l'art et de l'architecture impériale, la grotte de Sperlonga, somptueuse résidence attribuée à l'empereur Tibère, propose une synthèse exceptionnelle de messages politiques et de suggestions culturelles, remodelant avec un habile paysage naturel, celui de la grotte, plein de charme et de résonances mythiques, lié aux figures d'Ulysse exemplum virtutis, et de Circé.


La plaine côtière du Latium entre Terracina et San Felice Circeo est l'un des coins les plus enchanteurs de toute la côte tyrrhénienne;
Dans le Golfe actuel de Gaète qui était le sinus Amyclanus, dans l ‘Antiquité se trouvait la cité mythique de Amyclae fondée par des colons dirigés par des Doriens guidés par les Dioscures , Strabon dans sa Géographie V. 3.6 parle de l'existence de " d'énormes grottes transformées en vastes et somptueuses résidences ". L'une des grottes mentionnées par le géographe grec s'ouvre sur la mer au pied du mont Ciannito
Elle fait partie d’un vaste complexe comprenant une vaste villa qui s'étend sur plusieurs niveaux de la colline à la mer. C’est la villa de Sperlonga, et la grotte, dans la tradition orale de cette région, a toujours été connue sous le nom « Grotte de Tibère:
C’est ici qu’a eut lieu selon toute vraisemblance, la scène d'un épisode dramatique impliquant l'empereur Tibère en 26 après JC dont parle Suétone dans la vie de Tibère,(39), et Tacite dans les Annales ( IV, 59). Au cours d'un banquet, un effondrement soudain des rochers tue plusieurs personnes, mettant en danger la vie de Tibère, qui est sauvé grâce à l'intervention rapide du préfet du prétoire Séjan, qui protège l’empereur avec des boucliers Cet événement éloigne encore plus Tibère de Rome qui se réfugie à Capri ( il ne reviendra d’ailleurs jamais à Rome.) et livre le pouvoir pour cinq ans à Séjan :


La composition réelle du complexe urbain de l'empereur Tibère utilisé à Sperlonga comme centre administratif du Pouvoir a parfois été mise en doute, mais les textes littéraires parlent de Pretoriume terme qui en généralement identifie la résidence de l'empereur
Sperlonga ou Spelunca comme la nomme Strabon dans son ouvrage Géographie V 223 en 18 Av JC est située à trois kilomètres du promontoire d'Amyclae, sur lequel a été bati la ville de Sperlonga ON trouve une grande grotte avec une entrée de 21,5 m, profonde de 30 m et haute de 11,5 m Elle est flanquée à NE et SE par deux plus petites grottes et avec une sortie au nord
Cette grotte fut incorporée dans le
périmètre d'une villa maritime comme théâtre naturel .Au début de l ’ Empire sous Tibère l'intérieur a été décoré avec quatre grands groupes de marbre évoquant l’Odyssée d’ Ulysse de Troie à Ithaque.
Nous sommes renseigner sur le caractère de
résidence impériale par Tacite (Ann., IV, 59) et Suétone (tib., 39, 2) sont d'accord pour définir la villa « Pretorium  praetorium cui Speluncae nomen est

La villa

A en juger par la maçonnerie en opus incertum et les sols en opus signinum, la villa a été construite à la fin de la période républicaine. Elle a été construite à coté de la grotte . Elle est assez imposante formant un quadrilatère d’environ 22 m de côté
Au début de l Empire il fut ajouté au
Nord un portique à deux nefs, de plus de 50 m de long, construit contre la pente, bâti sur une terrasse artificielle ,A l ‘est se trouvait des niches qui abritaient des jeux d'eau. Les restes de peintures murales de style III la font dater du règne de Tibère.

Le mur arrière de ce portique est en fait un mur d’'un grand bâtiment construit en Opus reticulatum qui a du faire fonction de caserne pour des prétorienne Une série de petites pièces s'ouvrent le long du mur arrière du portique, construit en même temps que celui-ci;
ces structures ont été construites lorsque l'ancienne villa a été transformée en Prétoire
en 26 apr. J.-C.
Mais les travaux les plus important vont se concentrer sur la transformation de la grotte en théâtre naturel pour abriter des objets rappelant l'Odyssée.


Les murs ont été travailles pour reproduire la roche La grotte fut entièrement recouverte de mastic bleu, avec des coquilles qui ont été vieillies . La décoration de la grotte, composée de moulures en pierre ponce de mosaïques de verre coloré couleur bleu égyptien et blanc
Cette réfection des murs intérieurs avec des incrustations, bleu vert des mosaïques en verre et des coquilles, permet de souligner le caractère marin et faisant refléter l ‘eau sur les parois rocheuses.
Nous retrouverons les même décor dans les grottes de Tibère à Capri
La construction de la piscine circulaire remonte probablement à une phase antérieure, mais sa forme finale est également le résultat d
u réaménagement de 26 Ap JC
Cette piscine d’un diamètre 21,90 m, et profonde de 1,50 m s'ouvre à l'avant dans un autre bassin rectangulaire de même largeur et de 29,5 m de longueur, dans lequel se trouvent un îlot triclinium d'eau (stibadium) et un vivier divisé en 4 bassins.
La piscine circulaire à l'intérieur de la caverne est clairement séparée de celle rectangulaire, situé en face de l'entrée de la grotte par 2 plates-formes (Nord et Sud)


Chaque promontoire était décore par un groupe de statue avec au Nord le Pasquino, au sud le groupe du Palladium. Au centre de la piscine se trouvait une base rectangulaire de 2,50x3,00 m en opus caementicium, légèrement décalée vers le Nord afin de ne pas cacher la vue
Une cavité au fond de la grotte é été travaillée afin de
recevoir le groupe de Polyphème . Le long du mur courrait un banc avec des niches dans le mur afin de recevoir des plantes en pot.
Tout autour, dans la partie supérieure était fixé des grands masques de marbre, utilisés comme source de lumière En effet on
plaçait dans la bouche des lampes A l'entrée de la pièce, sur la gauche, se trouvait une niche circulaire dont on ne connaît pas la fonction
Au fond il y a un cubiculum avec trois alcôves disposées en croix.
À côté de la grotte principale s'ouvre une autre grotte beaucoup plus petite, probablement artificielle, .Elle possède une source d'eau minérale(magnésium ) qui
s’écoule vers le fond de la grotte nord dans la piscine rectangulaire de la grotte principale.
Nous trouvons aussi un bassin secondaire avec un éperon calcaire qui fut travaillé pour lui donner la forme d’une proue de navire, .

IL sera recouvert de mosaïque de verre, L'un d'eux en tesselle rouge avec bordure blanche, porte l'inscription Navis Argo PH, Si les lettres de PH sont probablement interprétées comme un raccourci pour Puppis Hémonie (Ovide., Ars, 1, 6), le nom du navire, l'Argo, témoigne qu’ici était représenté le mythe de planktai
Dans l'O
dyssée (XII, 59-72), Circé prévient Ulysse du danger que représente ces rochers en surplomb lors de son retour
Un seul navire, l’Argos, avait réussi, avec l'aide d'Héra, à passer indemne entre eux. Ulysse doit donc éviter ces roches, bien qu'il s'agisse de traverser le détroit entre Scylla et Charybde. Dans le cadre d'une représentation naturelle du scénario du mythe homérique, la proue du navire Argo, taillé dans la roche, en vue de l'île Aiaia (Monte Circé) a été décoré avec des groupes de marbre
A
insi au moment de sa plus grande splendeur la villa s ‘étendait , des deux côtés du mont Ciannito, avec un ensemble de terrasses qui descendaient vers la mer, avec un port privé, un pont sur la Flacca, divers pavillons résidentiels, une série d'entrepôts. et les services centrés autour d'un portique à quatre cotés


.
La restructuration de l'époque augustéenne a également affecté la grotte, le transformant en un nymphe
avec triclinium d'eau (stibadium) et Le tout a été meublé par une série de groupes de statues

 


 

 Au fond de la partie centrale de la grotte se trouve une paroi curviligne. Au delà, se trouve qui a été d’abord pris pour une sorte de bassin de collecte régulant les «débordements» placé au centre. Mais actuellement le décrive comme un puits d'inspection pour un canal de drainage des eaux qui descendent de la montagne..
Les convives du banquet étaient couchés sur des lits de triclinium ou stibadium . Face à eux se trouve un magnifique cadre naturel,
Pour rendre encore plus merveilleux le site l’empereur a décidé de le décorer avec des groupes de statues représentant certains des épisodes les plus représentatifs de l Odyssée avec Ulysse en guest star .
A leur gauche,
se trouve une avancée du bassin semi-circulaire, l'enlèvement de Palladium Nous voyons Diomède retenant la statuette archaïque, tandis qu’ Ulysse recule à ses côtés, dans un geste d'effroi.
C’est une scène décrite dans Petite Iliade repris dans le recueil de Photius, Bibliotheca 137


Diomède assiste Ulysse lorsqu'il pénètre de nuit dans Troie pour dérobele Palladium une effigie d'Athena qui, selon le devin Helenos, est indispensable aux Grecs pour faire tomber la ville Mais Après avoir volé la statue Ulysse médite de le tuer,afin d’en retirer toute la gloire : Mais la statue vient à la vie tout à coup, et effraye le héros qui renonce à tuer Diomède
Dans ce groupe de statues on voit la tension dans le corps des deux héros, l'effet dynamique a dû être augmenté de la coloration du Palladium, partiellement conservé.
A l ‘autre extrémité du bassin circulaire se trouvait un autre groupe avec deux statues dont nous n avons que quelques fragments mais il était possible de reconstituer l'apparence grâce à la comparaison avec de nombreuses copies et surtout grâce à la statue du soi-disant Pasquino qui se trouve à Rome, à l'extérieur du Palazzo Braschi

 


On trouve aussi un autre groupe conservé à la Loggia dei Lanzi à Florence.
Le groupe Pasquino
un épisode important du XVII è livre de l'Iliade, quand Ménelas soulève le corps sans vie de Patrocle afin de l’éloigner du champ de bataille, mais est arrêté par une intervention divine d'Apollon.
La
statue de Sperlonga dont seulement la tête avec le casque et le bras gauche de Menélas et , la main gauche les jambes les fesses la moitié du fémur, genou et tibia de Patrocle
Mais même si le visage du guerrier est très abîmé, le casque est lui dans un excellent état de conservation, ce qui permet de reconnaître facilement la sculpture en la reliant à d autres œuvres
Un autre problème se pose avec cette statue
Le pied gauche de Patrocle présente un talon prenant une position non naturelle cela afin de montrer le tendon du Talon . Il faut savoir qu’Achille sera blessé mortellement à cet endroit par Pâris . Aussi certains chercheurs penchent sur le fait que le mort n’est autre qu’Achille soutenu par Ulysse évènement raconté par Ovide (Métamorphose XIII, 280 et suivant.) His umeris, his inquam, umeris ego corpus Achillis, et simul arma tuli» Sur ces épaules je dis que j ai porté la dépouille d’Achille et ses armes).


Au fond de la caverne, on trouve deux cavités secondaires: dans celle à droite on y a placé dans une spectaculaire mise en scène, le groupe sculptural de Polyphème.
Les fragments du groupe ont été remontés par les restaurateurs qui se sont aidés d’un décor de sarcophage du IIe siècle conservé à Catania
Le cyclope ivre se trouve sur une base en forme de roche; à ses pieds, deux compagnons d'Ulysse lèvent le pieu par derrière, alors qu'Ulysse, avancé, pousse sa pointe contre l'œil de
Polyphème sur la droite, on voit un autre compagnon d’Ulysse qui a dut fournir le breuvage être très tendu . On a aussi à terre la coupe de vin La tête d'Ulysse découverte dans la grotte est très expressive

 

Au centre sur une île artificielle trône un autre groupe qui voit Ulysse affronter Scylla
 


 Reconstitué à partir de plus de 7000 pièces, la sculpture montre le moment où le bateau affronte le Monstre marin hybride, avec un visage et la poitrine de la jeune fille et une queue de poissons avec des tentacules et des chiens sauvages
Le monstre
détruit le gouvernail de la main gauche et, de la main droite, il saisit le timonier, qui a un visage terrifié  C’est criant de vérité avec les six chiens voraces qu jaillissent de la hanche et dévorent tout le monde


Un marin déjà été jeté à la mer L'imbrication des membres humains et êtres sauvages, l'audace de la composition dans la composition la physionomie des personnage et l'habileté avec laquelle on a simulé le mouvement du navire, fait de cette sculpture un chef-d'œuvre; et On peut penser que plusieurs artistes ont du y travailler, Athénodore, Agesandros et Polidore de Rhodes.
Et pour finir
'L’entrée de la grotte est dominée par une grande statue de Ganymède, capturée en vol par l'aigle de Zeus, Ce groupe de statue peut représenter comme une allusion un évènement antérieur çà la guerre de Troie Ganymède, fils du roi Tros, qui donna son nom à Troie, et de la Nymphe Callirhoé, fille du Scamandre, était le plus bel adolescent vivant sur la terre; c'est pourquoi il fut choisi par les dieux pour être l'échanson de Zeus.
On dit que Zeus prit la forme d'un aigle et l'enleva dans les plaines de Troade.


La statue de Ganymède a été placée au-dessus de l'entrée de la grotte, au centre, pour désigner le site comme Ilion,   Le rapt est pour Virgile (Aen., 1, 28), la première raison de la guerre de Troie
Le groupe de Ganymede kidnappé par l'aigle de Jupiter
était placé sur une base cubique, taillée dans le rocher au sommet de la grotte. Un sillon oblique, pratiqué sur la grotte, permettait à Tibère, qui se trouvait sur le triclinium à l angle gauche, de voir le groupe se découpant sur le ciel. Mais seul lui ., l'empereur pouvait voir Ganymède semblant venir vers lui pour le servir comme un échanson l alors que les autres invités, qui observaient le groupe contre le rocher au-dessus de la grotte, avaient une  impression contraire, celle d'une figure qui montait

 

Après la description du site se pose la question des auteurs de ces sculptures

Les sculpteurs et la question / les copies originales
Cette découverte faite il y a 50 ans a suscité un grand débat, qui est toujours d’actualité de nos jours
En effet le débat reste ouvert sur le nom des
sculpteurs, et de leur origine . Les chercheurs ont remarqués des similitudes frappantes entre plusieurs œuvres de l Antiquité et les sculpture de Sperlonga .Notamment un parallèle peut être fait entre le Lacoon et le groupe de Polyphème


De plus nous sommes sur maintenant que ces sculptures de Sperlonga avec l'audace des solutions de composition et la présence d'accessoires nous renvoient à des copies de marbre d'originaux en bronze.
Mais les sculpteurs sûrement natif de Rhodes sont des copistes, capables de retravailler les modèles d'une manière originale, et les modeler en fonction du désir du client pour ensuite intégrer chaque statue dans une mise en scène unitaire.
Pour les groupes de Sperlonga on pense à des sculpteurs de Rhodes car nous savons que c’est Tibère qui a fait aménager la Grotte , or Tibère passe les années de son exil volontaire, entre 6 Av JC et 2 Ap JC , à Rhodes, une île qui dispose d'une grande école de sculpture qui est reputée pour créer des groupes de statues afin de les insérer dans des milieux naturels tels que les jardins grottes c . La Nike de Samothrace travail d’un artiste rhodium a été deposée dans l'exèdre creusé, sur le versant d'une colline, surplombant un bassin .


Il est donc possible que Tibère, amateur d'art hellénistique comme en témoignent les sources littéraires, a pu apprécier les œuvres des artistes de Rhodes mais il a du connaître les sculpteurs Agésandre, Athénodore et Polydore,
Il est même peu être certain que l’idée d’aménager la Grotte de Sperlonga ait commencé à germer à Rhodes
En 4 Ap JC après son adoption par Auguste les travaux sur la grotte Sperlonga, ont du commencer et ils se sont poursuivis jusqu’en 26 Ap JC année où un grave accident a lieu dans la grotte mettant en péril la vie de Tibère qui à la suite ce cela choisit de se retirer à Capri, car il ne se sentait plus en sécurité à Sperlonga.
Il aménagea sa résidence et la Grotte Bleue à Capri avec des statues venant des autres résidences On a retrouvé sur une base de statue la signature d’ Athénodore, ce qui confirme la thèse selon laquelle les artistes ont rhodiens ont continué à travailler pour Tibère pendant plusieurs années.
Pour Sperlonga on trouve 4 groupes de statues reste à savoir ci se sont des copies ou des originaux s
La découverte de ce
s statues ( en fragments) en 1957 a suscité un grand débat, toujours ouvert après 50 ans:
les noms des sculpteurs, en fait, et leur identité ethnique, apparaissent identiques dans les par Pline l'Ancien des artistes auteurs (Nat Hist XXXVI, 37.).

en faire l ‘historique ici est impossible mais il suffit de regarder certains détails des sculptures de Sperlonga pour se rendre compte que nous sommes en présence de copies de marbre d'originaux en bronze.
On se rend compte aussi si on considère que ce ne sont que des copies , mais que les trois sculpteurs de Rhodes sont des copistes, capables de retravailler les modèles d'une manière originale, en fonction du sujet et les harmoniser pour une mise en scène unitaire.
Donc nous avons à faire à des
copies en marbre de bronze d'origine:
Le vol du Palladium Ce doit être une statue de l’école de Pergame datant pour l ‘original du IIe siècle Le Groupe de Polyphème est plus ancien d’une trentaine d années L’ artiste qui a réalisé cette œuvre est le même que celui qui a réalisé le Groupe du Palladium
Par contre le Groupe de Scylla doit être daté d’entre 188 et 168 av Il doit célébrer les morts des guerres contre les pirates, .IL fut ensuite transporté à Constantinople à la fin de l'Antiquité pour être exposé dans l'Hippodrome,
La reconstitution des groupes de statues complexe s’il en est est le fruit du travail de Bernard Andreae, qui est également responsable de la restauration du Lacoon.
Le Lacoon copie en marbre de l’époque de Tibère d'un bronze original fait à Pergame vers 140 avant JC: symbolise, à travers l'image du sacrifice du prêtre qui voulait empêcher qe de faire entrer le cheval de bois dansTroie , le caractère inévitable de la chute de Troie,


Enée fuyant Troie se retrouve à Rome, qui devient héritière de la Grande Ilium
Ce mythe se retrouve aussi dans l'Enéide de Virgile décrit dans Eide II, 199-227
Le groupe original en bronze aurait ramenée à l'époque de la mission diplomatique romaine, dirigée par Scipion Émilien, entre 141 et 139 aa Mais pourquoi ce groupe se trouvait à Pergame
Ce
royaume hellénistique s’ identifie comme héritier de l'ancienne Troie,qui se trouve sur ses terres et Attale II rappelé de ainsi que les Romains ont comme eux les citoyens de Pergame comme point commun les mêmes origines troyennes,
l'enlèvement de Palladium


Nous voyons Diomède retenant la statuette archaïque, tandis qu’ Ulysse recule à ses côtés, dans un geste d'effroi.
C’est une scène décrite dans Petite Iliade repris dans le recueil de Photius, Bibliotheca 137
Diomède assiste  Ulysse  lorsqu'il pénètre de nuit dans Troie pour dérober le Palladion, une effigie d'Athéna qui, selon le devin Hélénos, est indispensable aux Grecs pour faire tomber la ville Mais Après avoir volé la statue Ulysse médite de le tuer,afin d’en retirer toute la gloire : Mais la statue vient à la vie tout à coup, et effraye le héros qui renonce à tuer Diomède
Dans ce groupe de statues on voit la tension dans le corps des deux héros, l'effet dynamique a dû être augmenté de la color
ation du Palladium, partiellement conservé.
Groupe du Pasquino


A l ‘autre extrémité du bassin circulaire se trouvait un autre groupe avec deux statues dont nous n avons que quelques fragments mais il était possible de reconstituer l'apparence grâce à la comparaison avec de nombreuses copies et surtout grâce à la statue du soi-disant Pasquino qui se trouve à Rome, à l'extérieur du Palazzo Braschi
On trouve aussi un autre groupe conservé à la Loggia dei Lanzi à Florence.
Le groupe Pasquino
un épisode important du XVII è livre de l'Iliade, quand Mélénas soulève le corps sans vie de Patrocle afin de l’éloigner du champ de bataille, mais est arrêté par une intervention divine d'Apollon.
La
statue de Sperlonga dont seulement la tête avec le casque et le bras gauche de Menélas et , la main gauche les jambes les fesses la moitié du fémur, genou et tibia de Patrocle
Mais même si le visage du guerrier est très abîmé, le casque est lui dans un excellent état de conservation, ce qui permet de reconnaître facilement la sculpture en la reliant à d autres œuvresUn autre problème se pose avec cette statue
Le pied gauche de Patrocle présente un talon prenant une position non naturelle cela afin de montrer le tendon du Talon . Il faut savoir qu’Achille sera blessé mortellement à cet endroit par Paris . Aussi certains chercheurs penchent sur le fait que le mort n’est autre qu’Achille soutenu par Ulysse évènement raconté par Ovide (Métamorphose XIII, 280 et suivant.) His umeris, his inquam, umeris ego corpus Achillis, et simul arma tuli» Sur ces épaules je dis que j ai porté la dépouille d’Achille et ses armes).

Le Groupe de Polyphème

 Suite à la découverte des débris de statues en 1957 on a décidé de reconstituer le puzzle dans t après l’ouverture du Musée en 1963  On s’attaqua au groupe de Polyphème entre 1970 et 1971 pour passer ensuite au Groupe de Scylla
Pour le premier groupe l'hypothèse selon laquelle nous étions devant un groupe représentant l’aveuglement du Cyclope par Ulysse et ses compagnons avait été corroborée par la découverte dans le puzzle en 1964, d’un bras de marbre plié à angle droit et supportant une section de poteau noueux; un autre fragment d'un pieu se connecte avec le premier
C’était donc évident que nous étions en présence du bras d'un des compagnons d'Ulysse, qui dirige vers l’œil de Polyphème l'extrémité incandescente de la lance d’olivier préparée pour aveugler le monstre.
Un autre personnage - presque intact porte la pointe du même pieu dans sa main droite, donc celui ci était tenu par deux personnes.
Mais la découverte la plus importante qui a été faite dans la campagne de restauration de 1967 concernant ce groupe, avec la reconstitution du visage du Cyclope découvert en divers fragments à savoir: partie du cou, bouche, dents, moustaches et joues droites , le nez, le front et les cheveux. La deuxième campagne de restauration en 1969 a permis de continuer la restauration de la tête de Polyphème et de son corps , genou droit, divers fragments de la jambe. On
s’appuie pour cette restauration avec le sarcophage du Musée du Château Ursino à Catane, On a aussi utilise les images du Polyphème du Musée des Beaux-Arts de Boston qui sans être une réplique est certainement très proche
On trouve aussi une autre statue du Polyphème couché sur le rocher, à Castelgandolfo dans Ninfeo Bergantino sur le lac d’Albano et conservé dans le Palais Apostolique mais là nous avons une interprétation libre et non une reproduction.

Groupe de Scylla
 


Les travaux de restauration ont débuté après et sont achevés actuellement
Le navire du héros doit avancer pour éviter les terribles Plaktai, les pierres volantes qui détruisent tous les navires. A l'exception du navire Argo, revenant de la terre de Eeetes, s’en sort indemne grâce à la protection d'Héra (XII Odyssey, 69-72).
Une version du mythe des Argonautes voulait que Jason et ses compagnons passent par Circé, pour subir un rituel de purification avant de revenir. Cela ressemble aux périple de Ulysse
Ce mythe est commémoré dans une autre partie de la Grotte où l’on trouve à l’entrée de la grotte un bassin avec un rocher retraillé en forme de proue de navire Cette proue a été decorée avec des mosaique et l’on a retrouvé le nom du navire Argo dans une petite mosaïque aux tesselles polychromes.
Le programme iconographique mobilier sculptural sous-jacent de la grotte doit être lu en gardant à l'esprit non seulement la géographie légendaire du site, mais aussi la personnalité et la culture de Tibère. L'empereur, tout d'abord, est un lecteur passionné des poèmes homériques et connaisseur des mythes,


 

 

 

 

 

Nymphée de Baies


 

Conclusion

Il est clair que, avec cette Odyssée du marbre", Tibere entend célébrer les origines mythiques de sa famille, mais aussi son rôle de prédestiné, dans lequel l'ensemble d'Énée et celui d'Ulysse se rejoignent
Parmi les nombreuses sculptures et accessoires qui se trouver dans la grotte et qui entouraient les groupes principaux on trouve une gracieuse statuette représentant Circe, ancêtre mythique de Tibère, mais aussi un bas-relief avec l'image de Vénus Genetrix et un Hermès représentant Iulo Ascanio, fils d'Énée: les ancêtres mythiques des Giulii.

Voir Aussi Autres Photoscopes See Also Others Walk Around
Sperlonga Groupe Polyphème
Sperlonga Groupe Scylla
Sperlonga Vol du Paladium
Sperlonga Musée Groupe du Pasquino
Florence Loggia des Lazzi Menelas et Patrocle
Sperlonga Rapt de Ganymède
Sperlonga Speluncae Villa Romaine
Sperlonga Speluncae Grotte de Tibère
Sperlonga Musée Oscillums
Sperlonga Musée Masques de Thêatre
Sperlonga Musée Andromède
Sperlonga Musée Tète d'Athena


,

 

 

 

 


 

 

 

 


 


 


 

 

   


Copyright © 2003-2018 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3770681
Nb de visiteurs aujourd'hui:1160
Nb de connectés:52