Batailles Aériennes N° 82 Novembre Décembre 2017

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 17/12/2017 à 08:39:58



Batailles Aériennes N° 82  Novembre Décembre 2017

+ Les Panhard ouvrent le bal

Les premières actions de guerre de la 3e DLM

es tous premiers combats de la 3e division légère mécanique française, le 11 mai 1940, sont menés par des automitrailleuses AMD Panhard appartenant aux détachements de découverte du 12e régiment de cuirassiers qui tombent nez à nez avec les chars de la 4. Panzer-Division dans le secteur de Tongres, juste avant Maastricht, et leurs occasionnent des pertes ! Retour sur cet épisode qui précède la bataille d’Hannut-Gembloux.

+ Les Rats du désert

La 7th Armoured Division de « Compass » à « Crusader »

De toutes les formations que comptera l’Armée britannique au cours de la guerre, la 7th Armoured Division est probablement celle qui passera le plus de temps au front. Coup d’oeil sur son parcours en Afrique du Nord à partir de 1935 en Égypte et jusqu’à son engagement dans l‘opération « Crusader » contre l’Afrika Korps en novembre 1941, en passant par la victoire de Beda Fomm contre les Italiens en décembre 1940 et l’échec de « Battleaxe » en juin 1941.

+ Duel sanglant pour une capitale

La campagne de Hongrie 1944-1945

La bataille de Debrecen inaugure la campagne de Hongrie, l’une des plus acharnées de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Face aux tentatives d’encerclement de Budapest, très vite à portée des 2e et 3e Fronts d’Ukraine, troupes allemandes et hongroises offrent une résistance aussi désespérée que déterminée, mais ne peuvent rien devant la progression des Soviétiques. Commencent alors un siège épouvantable, des combats de rues parmi les plus impitoyables du conflit...

+ Budapest 1956

Quand l’Armée soviétique réprime l’insurrection d’un « pays frère »

En Europe de l’Est, l’espoir de réformes naît en juillet 1956, lorsque Rákosi, considéré comme le « meilleur disciple » de Staline, doit quitter le pouvoir suite au virage idéologique entamé en février par Khrouchtchev lors du XXe Congrès du parti communiste. Cette volonté de s’affranchir du stalinisme ouvre la porte aux revendications légitimes des peuples placés sous la férule de Moscou, mais si les Polonais obtiennent partiellement gain de cause, les Hongrois vont être confrontés à la toute-puissance de l’Armée soviétique.

+ Les Ours blancs à Berlin

La 7e brigade de tanks lourds de la Garde au combat

Durant la Seconde Guerre mondiale, la grande majorité des unités blindées soviétiques se contentent de leurs seuls numéros tactiques et d’un camouflage vert olive. Toutefois, certaines utilisent des marquages caractéristiques, comme la 7e brigade de tanks lourds de la Garde. En avril-mai 1945, elle se distingue notamment dans les ruines de Berlin, où elle combat les dernières poches de résistance allemandes avant, sous la porte de Brandebourg, de faire parader ses chars lourds IS-2 frappés d’un ours blanc sur une étoile rouge.

+ Les unités de reconnaissance du DAK

Deux ans de campagne

Les Aufklärungs-Abteilungen du Deutsches Afrika-Korps (DAK) vont s’acquitter de missions fort diverses pendant les deux années de combat qu’elles vont mener en Libye, en Égypte et en Tunisie entre 1941 et 1943 : reconnaissances agressives, actions de retardement ou de fixation, contournement par les flancs, etc. C’est à la découverte de ces opérations, agrémentées de témoignages, que nous vous invitons.

+ Actu

• La Corée du Nord - Du dialogue à la guerre.
• Renault Trucks Defense n’est plus à vendre.
• L’actualité du livre

   


Copyright © 2003-2018 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3998159
Nb de visiteurs aujourd'hui:277
Nb de connectés:26