Rome La Garde Prétorienne

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 09/03/2016 à 10:40:17



La Garde Prétorienne

Merci à Christophe 41

 

Ordinarono (gli imperatori) uno esercito chiamato pretoriano il quale stava propinquo alle mura di Roma ed era come una rocca addosso a quella città”. Une armée Nommée prétoriens firent les empereurs  . Cette armée était casernée dans la Proche banlieue de  Rome et c’était comme une roche accolée à cette cité
                                                                                                                                                                                                                                                                           Nicolas Machiavel   
Introduction
La garde prétorienne véhicule de nombreuses légendes dont la plupart d'entre elles n(ont pas de fondement historique . Ce qui est sur c’est que ce corps militaire d'élite destiné à protéger les empereurs romains , a atteint un tel pouvoir qui lui a permis de faire et défaire les empereurs . Ce pouvoir a donc nourri des légendes mais il ne faut pas perdre de vue qu’à l’instart des Gardes royales ou impériales qui vont lui succéder au fil des siècles et sous divers cieux et époques cettte garde prétorienne était un corps militaire d'élite assurant  la protection de la famille impériale mais aussi un corps militaire d’élite ayant  une discipline de fer et des capacités militaires hors du commun .

Lawrence Alma-Tadema Proclamation Empereur Claude

Les cohortes praetoriae ou cohortes prétoriennes sont plus connues sous le nom de  Garde Prétorienne
Mais elles ne  sont pas une création de l’Empereur Auguste car elles existaient déjà à l’époque républicaine
Tibère  s’attaqua à la refonte de cette troupe qui décida en reconnaissance de  prendre le Scorpion signe zodiacal de naissance du souverain comme symbole



La Garde prétorienne trouve ses origines au  III siècle Av JC  date à laquelle des hommes sont choisis au sein des légions afin de protéger les état majors . Mais cette troupe formée par des hommes choisis n’était pas permanente et ne pouvait pas avoir une influence sur les événements comme cela fut le cas sous l’ Empire
.Cette troupe fut nommée Cohors
Le terme Prétorien dérive du latin praetor-oris, pretore, celui qui est près du préteur
Aussi dans un camp de légion  la tente des officiers supérieur fut appelée Pretorio Au tout début les gardes corps furent choisis parmi les esclaves ou les gladiateurs, mais on se rendit compte rapidement que ceux-ci n’avaient pas la discipline des légionnaires et ils furent remplacés par des Légionnaires d’origine Italique
 C’est sûrement suite aux guerres civiles qui ont ensanglanté Rome à la fin du Ie siècle Av JC que ce terme commença à identifier ces gardes du  corps qui sont dévoués à leur chef Mais tous les chefs n’avaient pas cette aura pour s’attirer t le dévouement et la loyauté de ses hommes . Il en fut un Jules César, qui pouvait se fier aveuglément à une de ses légions la Xe Legio X, Celle ci lui a donné  à de nombreuses occasions des preuves de son attachement. Lorsque César durant la Guerre des Gaules demanda à ses légions de  combattre les Germains et de les repousser sur le Rhin  les légionnaires invités à se battre, sont intimidés par la réputation féroce et guerrière des Allemands et ils se sont rebellés. César a ensuite annoncé qu'il allait se battre contre les Germains avec sa  seule fidèle Xe Legio qui est prête à se sacrifier pour lui Afin de ne pas paraître lâches les autres légions ont suivi et  ont conduit César à la victoire

 


C’est cette légion qui en mémoire de Jules César a combattu aux cotés d’Octavien et on pense que les racines de la fameuse Garde Prétorienne doivent se trouver ici
Mais c’est après la victoire d’Auguste sur Marc Antoine que furent jetées les bases de la formation de  cette nouvelle troupe
Il a créé neuf cohortes, de 500 hommes d ‘après Suétone  et pas 10 car une légion comportait dix cohortes  et il  était interdit  de faire stationner des légions dans la Ville de Rome et sur le sol d’Italie Il laissa 3 cohortes dans Rome et  il caserna les autres  6 cohortes  dans les villes importantes de la péninsule
Donc selon la planification d'Auguste  la Garde prétorienne est née par une transformation et une officialisation des gardes du corps agissant  durant les  guerres civiles pour les hommes au pouvoir
Le recrutement a du avoir au début  comme vivier  la Xe Legio et les citoyens de Rome ou de sa banlieue  
Ils furent ensuite  regroupés en cohorte avec un  traitement privilégié par rapport aux autres soldats de la garnison
Ensuite  il nomme à leur tête deux officiers de rang équestre qui répondent directement aux ordres de l empereur.
La garde est chargée  de l'ordre public, et ne reçoit des ordres que de lui afin de  donner  un sentiment de sécurité aux Romains las des guerres civiles et des troubles
La Pax Augusta  impose la paix non seulement aux frontières, mais aussi à l'intérieur de la Ville et des Cites
 En 13 av JC le temps de service était de 12 ans contre 16 dans les légions mais ce temps fut porté en 5 Av JC à 16 puis à 20 ans  ,Les departs avaient lieu tous les 2 ans le 7 janvier
Le nombre des cohortes monta à 12 sous les règnes de Caligula ou Claude puis à 16 avec Vitellus pour redescendre à 9  sous Vespasien

 

Crémone Crémone

. Ensuite il se stabilisera à 10 sous Domitien chiffre qui sera le même jusqu’à la dissolution des cohortes sous Constantin Ce sont des unités indépendantes

Les cohortes  Prétoriennes depuis 2 av JC  sont numérotées de I a IX,  avec un effectif organique de  500 hommes aux ordres du Préfet du Prétoire,  de rang équestre, ou Praefectus Praetorio aqui avait des pouvoirs  civils militaires et judiciaires  
IL avait comme adjoint le, Préfet de la caserne ou  Princeps Castrorum.
Ce poste marquait le summun de la carrière durant le Ie siècle Ap Jc dans la classe des chevalier  place  détenue avant par le préfet d’Égypte .

Internet


Il faut savoir que le Préfet du  Prétoire occupe un poste stratégique sous les ordres directs de l ‘Empereur ainsi que chaque soldat
 Chaque cohorte est commandée par un Tribun  qui a sous ses ordres 6 centurions .Ces centurions étaient issus soit de la Légion soit des urbaniciani soit du corps de Vigiles   Un de ces centurions est appelé Trecenarius, . On trouvait aussi 300 speculatores,  soldats qui lors de batailles étaient utilisé comme agents secret  . ils pouvaient jouer aussi le rôle de Commando pour des sabotages ou des attaques ciblées et secrètes
L autre rôle principal des Prétoriens était la garde des palais impériaux sur le Palatin et d’assurer la sécurité de l empereur et de sa famille  Il y avait à la cour impériale du temps d ‘Auguste 1000 prétoriens
L’aspirant devait respecter des critères physiques et moral pour entrer dans la Garde prétorienne . Il devait avoir une bonne santé et un bon physique et jouir d’une bonne réputation . Sa famille devait être honnête . IL devait avoir un ou des parrains et pouvait présenter des lettres de recommandation de personnes importantes
Une fois cette barrière franchie il devait être examiné  (probatio ou inquisitio)  par une commission qui lui donnait le titre de probatus,
Suite à cela il  devenait  miles dans une des centuries de la cohorte.
 Son avancement selon ses états de service peut l’amener au grade de  ad immunis, ou alors le promouvoir dans un emploi de bureau  qui le libère des corvées purement militaires . Ensuite il peut grimper jusqu’au grade di principalis, pour laquelle il touchait une double paye  et ensuite il pouvait arriver à ad incarichi  comme  tesserarius  (celui qui gérait les mots de passe ) optio( adjoint du centurion)  signifer(porte-étendard)
Et ensuite  s’il avait des solides connaissance en mathématique lettre  il pouvait faire parti de l’ Etat Major du  Préfet
Mais seul un petit  nombre de soldats arrivait au grade de  di principalis, mais ceux qui y parvenaient étaient  nommés directement par l ‘Empereur   evocati Augusti
Avec ce grade ils pouvaient alors rejoindre les postes de hauts fonctionnaires ( administratif technique et services généraux)
Parfois aussi il pouvait être nommé centurion dans les légion et continuer à dérouler leur carrière . Ils pouvaient aussi pour certains devenir Centurion dans la Garde
Auguste fixa la solde à750 deniers/an et à leur départ il percevait un pécule dei 5000 deniers ; il faut savoir que la solde d’un légionnaire était de 225 deniers /an jusqu’à Domitien  Leur dernière augmentation datait de Jules César qui avait doublé cette solde l
A  la solde normale venait s’ajouter des gratifications lors des débuts de règnes   pratique du Ie siècle qui s’amplifia par la suite  . Ces donations servaient  à s’assurer la fidélité de cette garde  A la fin du Ie siècle la solda arrivera grâce à Claude et Domitien à 1000 deniers et elle passera sous Septime Sévère à 1500 deniers pour terminer à  2500 sous  Caracalla.

Caracalla


Sous le règne de Tibère les cohortes stationnées  autour de Rome furent regroupées en 23 Ap JC  après un passage sur le Viminal au  Castra Preatoria  dans Rome . Les autres cohortes stationnées en Italie furent aussi rappelées à Rome . Elles restèrent dans ce camp jusqu’en 312 date de la dissolution du Corps
Tout comme les  légions les  prétoriens campaient sur des camps militaires à la seule différence que ceux ci ne se trouvaient pas sur la frontière mais à Rome ou dans sa proche périphérie Aussi pouvaient  il jouir des bienfaits de la vie de la capitale avec ses thermes tavernes théâtres et autres lieus de loisirs de débauche aussi
Sous le règne de Tibère après un passage sur le Viminal  le préfet Sejan fit construire entre 20et 2 ap JC à la périphérie de Rome le  Castra Praetoria,  afin de regrouper en seul lieu les différentes  cohortes
. Mais cette troupe fut aussi utilisée sur les champs de bataille  ou en plus d’escorte elle pouvait servir de réserve stratégique
Nous trouvons chez les prétoriens des cavaliers  et dans cette troupe nous avons

 


Il est fort possible que la proportion de cavalierie était de  3 turmae ( soit 30 cavaliers) par cohorte sous Augsute et de  5 ensuite jsuq’au regne de Domitien et montant a 10 durante le III e siècle
L’élite de ces cavaliers était regroupé dans un escadron d’élite les speculatores Augusti ou praetoriani qui étaient toujours à coté de l’ empereur . Ils apparaissent d’ailleurs dans le film  Gladiator Suetone  nous parle d’un élement de l’uniforme spéciale une chaussure ou caliga speculatoria  mais n’en connaissons pas la forme . Le chef de cette unité était un centurio speculatorum.
Son équipement

 


La Garde Pretorienne était une unite avec des uniforme un peu anachroniques La Garde apparaissait à Rome avec un uniforme datant  de la période républicaine . Pourquoi ? Il faut savoir que si Rome était une monarchie officiellement elle était toujours une république  Aussi les empeurs ont toujours voulu donner le change afin d’associer et d’entrenenir le plus possible le mythe de la république
Nous pouvons le voir toujours de nos jours avec les divereses  troupes qui rende sont des gardes commela républicaine la garde Royale anglaise  espagnole qui ont poiur les parades des uniformes d ‘une autre époque
Ces uniformes sont général différents et bien plus riches que ceux des troupes normales

Sous Domitien Marc Aurèle Septime Sévère


Pour les prétoriens c’est le casque qui diffère  . le bas relief du Louvre provenant de l’arc de Claude  est assez éloquent à ce sujet  qui montre des prétoriens  en habits de gala
Par contre lors de campagnes militaires ou dans les camps  les uniformes étaient en tout point similaires à ceux des légions


On distingue les pretoriens à des ornements et à la forme des boucliers parfois à leuirs casques et à la couleur de leur tunique.

 
Le Castra Praetoria de Rome


Le castrum se trouve au nord de Rome Pres de la gare Roma Termini
Son nom moderne est  Macao Il a pris ce nom au milieu du XVIe . En effet entre   1556 et 1862  ce terrain fut occupé par les Jésuites qui envoyèrent des mission vers la Chine et  surtout Macao .
La Caserne de la Garde Prétorienne  était construite  entre le Viminal et l'Esquilin  au dela des murailles  Serviennes sur suggestion de Séjan .(Suet. Tib. 37; Tac. Ann. IV.2; Cass. Dio LVII.9.6; Schol. Iuv. X.9 ,Il est situé sur un emplacement inahbite sur le point le plus haut de rome a  59 m de hauteur par rapport au niveau de la mer (Plin. HN III.67; Suet. Nero 48; Not. Reg.) V Le camp mesurait  440x380 m soit  16,72 h
Sous Tibère les murs étaient haut de 3à 5 mètres . Mais ils furent endommagés durant l’année 69 année des 3 empereurs et reconstruits par Vespasien . La Castra Praetoria se présentait donc comme un carré  avec des angles arrondis Le mur sud était non pas droit mais oblique (Tac. Hist. III.84; Herod. VII.11.12). Sous le règne de Maxence les murailles ont été relevées  et il fut ajouter des petites tours de garde. Diverses modifications ont été encore apportées notamment sous le règne d ‘Honorius  et ensuite au VI e siècle par les Byzantins . Les plans du Castra furent complétés par les fouilles des années 60 avec notamment le mise à jour d’un énorme dépôt d’amphores romaines utilisé pour combler un fossé entre les murailles serviennes et le Castra  De nos jours nous n’avons que 3 des 4 cotés car  quand les cohortes furent supprimés par Constantin  le mur Est fut démoli ainsi que les bâtiments et sur cet espace des jardins publics furent amenagés.
Les murs étaient en brique avec chemin de ronde   D’une hauteur au depart de  4/5 mètres  ils furent modifiés et rehaussés de 3 mètres lors de la construction du Mur d ‘Aurélien.. elle avait  4 portes la praetoria, la decumana, la principalis sinistra e la principalis dextera, dont nous avons encore des restes visibles sur les partie

 

Auréllien


Nord et est.

Porte Praetoria  

Nottament sur le cote mur dirigé vars la cite et  détruit sous Constantin se trouvait un arc de marbre dont à a retrouvé des éléments Idans la partie nord se trouvait pres de la porte  un autel dedié à Fortuna Restitutrix, ( il fut decouvert en 1888  avec un sol pavé d’une mosaique blanche et noire
Il possédait à l ‘ouest d’un  campus qui était un  terrain de  manœuvre pour les troupes
A l ‘intérieur du camp se trouvait le Praetorium lieu où était entreposé les insignes militaire ou signa . On y trouvait aussi le coffre fort pour les espèces sonnantes et trébuchantes ou aerarium) et la armurerie ou armamentarium
Le commandant y avait aussi ses quartiers d’habitation .Cette habitation fut sous l’ Empire un vaste bâtiment avec cours intérieures et annexes . Des vestiges  ont été retrouvés  notamment à Castra Vetera en Rhénanie, Novaesiumet  Lambaesis).
On trouvait aussi des lieux de cultes divers et variés Le culte le plus en vogue  chez les prétoriens étaient celui de Mithra.

 

A l’intérieur de la caserne on trouve les bâtiments qui sont alignés sur la muraille
 


 La partie centrale était occupée par  des  2 bâtiments en long  de deux étages . Des voies courraient entre les bâtiments .Au XIX  e siècle lors du percement du Vaile Praetorio   et ensuite dans le milieu du XXe lors des travaux  sur la  Biblioteca Nazionale Centrale di Roma des vestiges ont été dégagés.
. Lors de la construction de la muraille Aurélienne le camp fut englobé dans cette enceinte . Les portes externes furent condamnées .
A titre anecdotique il faut savoir que ce nos jour tout prêt du Castra Praetoria se trouve  la  Caserma “Castro Pretorio”,qui abrite le Raggruppamento Logistico Centrale dell’Esercito Italiano, ainsi cette caserne est l’une des plus anciennes du Monde  encore en activité

Raloce


 Dans l’empire romain lorsque les cohortes prétoriennes étaient casernées le camp militaire de celles ci ressemblaient à celui de l’ URBS quand à sa disposition

 

   


Copyright © 2003-2017 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3626259
Nb de visiteurs aujourd'hui:132
Nb de connectés:18