Allemagne Mine Anti Char 1935 Tellermine 35 Stahl (T.Mi.35 St)

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 13/08/2014 à 19:35:43



Tellermine 35 Stahl (T.Mi.35 St.)
 

 

Cette mine est la soeur de la Tellemine 35 sauf que le corps  de la mine bosselée par des des stries
est Elle a été prévue pour remplacer la Tellermine 29 qui ne donnait pas entière satisfaction .
Le prototype de ces mines appelés Tellermine a été développé dans les derniers mois de la 1 Guerre mondiale pour arrêter les chars alliés   
En 1929, la Tellermine 29 (T-Mi 29) apparait mais comme elle ne donne pas satisfaction est conçue peu après la TMi 35 et  la TMi 35  St, et ensuite arriveront les  T-Mi 42 et T-Mi 43. Il a était produits plus de2.2m de mines TMi 35 min et 35 TMi St. Elle est prévue pour mettre hors de service le train de roulement d’un véhicule à chenille ou les essieu d’un véhicule à roues. Cette mine est réglée manuellement t et elle peut être déposée dans la neige ou sur Par contre à la différence de Tellermine 35 normale elle ne peut pas être placée dans des courants d’eau et elle peut aussi être piégée
Elle a été largement utilisé par la Wehrmacht et  les alliés des allemands  pendant la Seconde Guerre mondiale Elle a été largement utilisé par la Wehrmacht et  les alliés des allemands  pendant la Seconde Guerre mondiale Elle a été ensuite utilisée post guerre par un certain nombre de pays du Moyen-Orient, en Afrique, en Indochine, et certains pays européens (Grèce, Albanie, Yougoslavie, Turquie).

 


Ces mines sont transportées par  deux  dans un emballage  acier ou aluminium prévu à cet effet . le tout pèse 27 kg
 


Description
C’est un corps en métal (b) contenant une charge explosive  elle-même positionnée dans une enveloppe  L’allumeur(c)  est maintenu par un ressort(h) .il est lui-même vissé dans un   manchon fileté en bas. Il possède un  joint d'étanchéité en caoutchouc. Les réservations sur le coté peuvent recevoir des piégeages  La mine possède une poignée(d)

 


L’allumeur est un T.Mi. Z.35,  vissé au centre mais l’arrivée des tellermine 42 a entrainé l’utilisation du meme allumeur pour les 2 types de mines
Cet allumeur est très simple Il n’y a pas de système de sécurité Une fois le ressort compressé cele libère le marteau qui vient percuter
Les Sapeurs allemands avaient un système pour savoir si la miné était armée
Ils utilisent un stylo  Si le stylos un fois introduit dans le trou  est  vertical la mine est armée C’était une règle non écrite, mais connue de tous les sapeurs allemands.

 

 

 

Couleur
Avant-guerre les mines étaient peinte en  couleur feldgrau  ou gris panzer
Avec l’entrée en guerre  il apparut diverses couleursnous trouverons donc des  mines ocre jaune en grande quantité car cette couleur était facile à produire et peu chère. Cela fut vrai surtout à compter de l’été 1943 Par ailleurs, on trouve aussi  une couleur jaune grisâtre terne  et aussi du  gris et du rouge .
Marquage.
on trouve sur le bouchon  un marquage avec les codes de l’usine, de l'année de fabrication. En le corps de la mine recevait l’inscription suivante en lettres noires ou blanches "T.Mi.35 / T.Mi.Z.35 St". Mais il est aussi possible de ne rien trouver


.

Les caractéristiques

Type de mine Antichar
Matériau du boîtier   métal
Poids  9,4 kg.Charge Militaire  5.7 kg  BB TNT, PETN
Diamètre 32 cm
Hauteur 9 cm
Force d'actionnement  240-300 kg.
Autodestruction / auto-neutralisation Non
Allumeur T.Mi.Z.35,ZZ35, ZuZZ35, ZZ42
Plage de température -50 - +50

 

Voir Aussi Autre Photoscope  See Also Other Walk Around  ICI HERE

.

 

   


Copyright © 2003-2018 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:4003481
Nb de visiteurs aujourd'hui:255
Nb de connectés:10