Rome Militaria Armée Romaine Archaïque

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 15/06/2014 à 22:26:37



L’Armée Romaine Archaïque (753 Av JC  -570 Av JC )
 


Le Proverbe dit que Rome ne s’est pas faite en un seul jour . Force est de constaté que ce proverbe est vrai . Car Rome n’ a pas été cette super puissance qui a dominé le Monde antique du jour au lendemain .Cette domination s’est construire patiemment mais pour tout  il y a un commencement Donc nous allons nous projeter entre le IXe et le VIIIe siècle Av JC
Rome était un petit village qui fut établie sur un gué  du fleuve qui deviendra le Tibre La position choisie était excellente : un fleuve permettant les communications entre la mer et l’intérieur un gué  qui lui  assurait le passage donc source de revenu car le flux commercial devait obligatoirement passer par là et enfin un promontoire escarpé assurant la protection

 

Le Gué et le Capitole ( Ile Tiberine Futur Forum Olitorium avec son port )


le lieu semble parfait pour installer une cité
Je ne vais pas revenir sur la fondation de Rome en 753 Av JC. Cette date est celle communément admises par les autres guidée en cela par  l’écrivain Marcus Terentius Varro (117av JC -27 AV jc ). Toutefois certains témoignages tendent à prouver actuellement que la date de la fondation de Rome peut remonter au IXe siècle ?
En effet les fouilles archéologiques ont mis en lumière , l’existence au VIII e Siècle d’une occupation des sols par deux communautés , l’une aborigène et l’autre pastorale surement d’origine sabine dès la fin du IXe siècle Av JC . Cette communauté avait choisi ce lui car il y avait un gué ( près de l’ile Tiberine) permettant le passage du fleuve. De plus La zone de ‘embouchure du Tibre avec ses marais salins a attiré les Etrusques qui les ont exploités. Il  en faut pas oublier que les Etrusques ont dominée commercialement à défaut de militairement la péninsule Italienne jusqu’à Naples . la partie sud dite Grande Grèce étant la chasse gardée des Grecs . Toutes les légendes sur la fondation de Rome  ne font transcrites dans les textes qu’au Ive siècle Av JC

 

Rome ne s’est pas faite en un seul jour
Rome Age des Metaux 800 av JC
Rome Servienne ( 500 Av JC)
Rome sous Constantin (300 ap JC)


La Première Armée Royale
On ne connait que très peu de choses sur cette armée . il est sur est certain toutefois qu’avant l’arrivée des Etrusques il n’ y avait pas d’armée romaine. Les sources écrites comme celles de Tite Live Varron ,Dionèque d’Halicarnasse ou Diodore de Sicile sont difficilement identifiables
Varon ( DLL V 13) parle de 3 tribus qui se sont unies . On trouve les Ramnes ( dui donneront le nom à Rome) les Tities d’origine Sabine et les Luceres d’origine étrusque . De son coté Tite Live mentionne ses noms mais il les attribue à la garde à Cheval royale les Celere
Chaque tribus est divisée en 10 centurie ( origine Co viria regroupement d’homme). Ces tribus regroupaient diverses catégories de populations des propriétaires terriens (gens) es simples citoyens sans propriété.
les curies étaient dirigées par des patres ( qui donnera le terme patriciens. ) Ces gens avaient une clientèle  (terme venant de cluere ou obéir) qui étaient de citoyens sans patrimoine qui avaient besoin de protection . cette protection leur était offerte moyennant des travaux et surtout le service militaire ; Les patres pouvaient donc fournir un contingent militaire pour défendre la Cité qu’il dirigeaient via la Sénat
Il faut savoir que le service militaire est un devoir depuis la nuit de temps  pour un citoyen  et en même temps  pour les romain il est un droit . D’ailleurs le terme Peuple ,ou populus dérive pour certains du terme Dévaster qui était une des activités du soldat en campagne
L’appartenance au Populus Romanus  le désigne donc  comme un citoyen en armes 
En cas de menace chaque Curie devait fournir une centurie forte de 100 hommes fournis par la plèbe  commandée par un centurion et une décurie de 10 cavaliers fournis par les patriciens  commandée par un décurion  . Chaque curie fournissait dont 1000 hommes  d’où le terme de Mils qui devient le terme pour soldat ou militaire  Les Soldats étaient commandaient par un tribunus militum .
L’armée Royale commandé par le roi était forte de 3000 hommes et 300 cavaliers . En cas d’absence du roi les 3 tribuni militum commandaient à tour de rôle  cette troupe qui avait le nom de Légion  ( de lego ou recueillir  ou plutôt  sélectionner  Varron DLL V 16) On trouve aussi des Tribun équestres
(Tribunes Celerum)
L’équipement du soldat Romain Archaïque

 


Seules les découvertes archéologiques nous renseigne sur l’équipement des premières légions romaines . Nous savons que ces soldats étaient équipés d’une lance et aussi  d’une épée et d’un poignard ;Pour le reste de ‘équipement tel que le casque l’armure ou le bouclier cela dépendait de sa position sociale
Les premières armes étaient en bronze pour le X et IX e siècle av JC et ensuite le fer fit son apparition au VIIIe  siècle
Ces armes et armures en bronze font partie de la civilisation villanovienne  mais aussi étrusque . En effet les étrusques avaient une réputation d’habiles forgerons. en effet les Etrusques étaient en contact avec les grecs de la Grande Grèce : Aussi nous sommes ( jusqu’à preuve du contraire venue de découvertes archéologiques) que nous ne possédons pour cette époque d’aucune arme de facture romaine typique . Les tombes trouvées sur l’Esquilin nous livre du matériel de provenance de Tarquin
Voyons en détail l’équipement du Soldat  en commençant par le Casque
Le casque est l’élément défensif le plus caractéristique et se retrouve souvent dans les tombes
Ces casques sont de facture villanovienne  et remontent au Xe et IXe siècle

 

 
Casque Type Kegelhelm  


Il  est de type Kegelhelm. C’est une calotte  semi sphérique  surmontée par un bouton. ce casque s’inspire d’un modèle Mycénien. il disparait ensuite au VIIIe siècle pour  être remplacer par le modèle  a crête de facture locale de type villanovien ;
 

C’est un casque obtenu par l’assemblage de 2 demi calotte surmonté dune crête plus ou moins importante Il est en général en Bronze. La nuque et les joues ne sont pas protégées
Apparait ensuite un casque de type Buckelhelm  . ce casque très présent en Italie Centrale entre le VIIIe et le Vie siècle  va évoluer tout au long de sa carrière

 

Casque de type Buckelhelm 


 

Latium Lanuvio Tomba del Guerriero Type Negau archaïque


Sa forme semi cylindrique  va recevoir un décor qui peut être anthropomorphe comme celui de la Lanuvio ou divers autres décors
De toutes façons tous ces casque se caractérisent par la présence d’une crête  soit longitudinal ou perpendiculaire  . il peut aussi avoir des fixations pour des plumes
Apparait ensuite pour cette période le casque de type Negau qui va évoluer lui aussi passant dune calotte semi sphérique à un calotte semi conique

 

Type Negau


L’Armure
Pour beaucoup la protection passive du torse était constituée par des plaques  de métal en bronze parfois ornées de dessin gravés au repoussé de forme rectangulaire en général et de dimensions diverses ( 15 à 22 cm) .On pouvait aussi trouver des plaques de forme circulaire  seule ou associées par 2( bilobos ) ou par  3 ( Trilobos) . Souvent on trouvait une protection similaire sur le dos . Les plaques étant réunies par des lanières en cuir

 

Guerrier Archaïque Armure Calcata (Narce)


Les fouilles nous on livrées aussi un cuirasse style Poncho qui est constituée de 2 plaques en bronze  protégeant le thorax , les épaules et le haut du dos
Toutefois si cette armure procure une bonne protection son poids de 15 à 20 kgs  la destine à des cérémonies et non au combat
Le Bouclier
Pour Rome les vestiges archéologiques les plus anciens sont ceux retrouvés sur l’Esquilin , mais ce ne sont que des restes de bouclier  de cérémonie impropre au combat car trop fragiles
Le Bouclier  de cette époque est rond  et en bois . Nous en trouvons beaucoup de représentations sur les bas-reliefs de tombes étrusques .Suivant la richesse du possesseur nous pouvons avoir des boucliers recouverts de bronze et ornés
par contre les boucliers  de style mycénien en forme de 8 les Dypilons  ou bilobates  ne sont presque plus utilisés car ce sont des boucliers très lourds . Lors de marche le soldat le porte sur le dos avec une sangle passant sur le front pour le soulager

 

 


Par contre à Rome  nous trouverons  ce style de bouclier mais ce sont des boucliers sacrés les Boucliers de Mars . Vous verrez dans la suite de l’article  ce qui en est fait par contre  je vais vous compter l’histoire des Boucliers de Mars
Numa Pompilius 2e roi de Rome demande a Jupiter une protection pour sa cite . Celui-ci lui envoie un bouclier de Mars. Afin de le protéger  Numa décide de faire faire 11 boucliers similaires par le forgeron Mamuno Veturio . Ces 12 boucliers sont confiés aux prêtres Saliens . Ces boucliers qui étaient aussi associés à des lances ne devaient pas s’entrechoquer ou disparaitre . Cela aurait été une malédiction . Ils étaient aussi présents dans diverses cérémonies

 

Boucliers de Mars


Les Armes Offensives
Les épées et poignards

 

Epée à antennes Epée en T


Nous avons pour cette époque 3 type d’arme
L’épée à antennes ainsi appelée a cause du décor de la poignée (fusée
Cette armée est une arme de la culture du Hallstatt  et elle apparait en Italie durant le 1e Age du Fer soit au VIIIe siècle
La fusée ou poignée est fixée sur la lame via 2 clous en bronze et la lame est renforcé par une nervure  centrale
Sa longueur totale est des 70 cm pour une lame de55 cm Sur certaines arme la lame est recourbée ceci afin d’augmenter l’effet de taille lors du combat
La Dague ou épée courte
C’est une épée en forme de T  presque toujours en Bronze rarement en fer
La lame est la poignée forme un tout . la fusée peut être décorée  avec des revêtements en bois ou ivoire  fixés via des clous  passant par de trous percés à l’avance  sur la fusée et ou la garde
ces armes ont une longueur totale de 50 cm pour une longueur de la lame de 35 cm
Le fourreau était constitué de lame de bronze repliées avec des lamelle de bois afin de faire glisser la lame à l’intérieur
Le poignard
Il est en bronze à lame triangulaire  pour une longueur de 20-30 cm
La lance

 

 


C’est l’arme que l’on retrouve partout .Elle est dérivée  du  modèle civil servant pour la chasse
La pointe de lance a des formes et dimensions divers  elle est Bronze. Elle est en général fixée sur un bois de  1.5 m  et possède souvent un talon en fer permettant de planter cette lance dans le sol
La Hache
 Là aussi cette arme dérive d’un modèle civil. C’est une armé qui nous arrive du fin fond de la Préhistoire . C’est une armé très simple
Elle est en bronze et de 2 types
Souvent nous avons la partie avant qui est similaire avec une lame  trapézoïdale  c’est sur l’arrière que nous trouvons la différence avec le système de fixation
soit la fixation  se fait avec le manche via un culot qui permet d’enfoncer le bois  Le tout sera fixé par de clous
Soit nous trouvons à l’arrière de la hache des levers qui enserrent le bois . Iles sera fixé via des lanières en cuir

 

 


La Guerre
La religion est omniprésente dans la conduite de la Guerre
Les romains célèbres Mars comme Dieu de la guerre tout comme les autres peuples italiques qui honorent  Marsi ou Marrucini

 

Jupiter Mars Quirinus


Mars était le 2e élément de la triade Archaïque avec Jupiter et Quirinus
 

Boucliers de Mars


Les prêtres Salii ( de Salere Sauter ) étaient de prêtres guerriers. Il y avait 2 collèges de prêtres Salii de 12 membres chacun  Les Palitini les plus anciens et les plus prestigieux et les Collini  créés par Tullius Hostilius qui siégeaient sur le Quirinal
Les prêtes sont nommés par cooptation parmi les patriciens. Ils ont pour mission de surveiller les Boucliers de Mars (ancile ) et les lances sacrées. Il ne fallait pas que les lances ou les boucliers se heurtent car cela entait un mauvais présage.
Le mois de mars était le 1e mois de l’année romaine  et il marquait la fin de la trêve hivernale

 

 


les travaux des champs pouvaient reprendre  . L’activité guerrière aussi mais il y avait des rites
le 1e jour de mars se déroulait la  fête l’Ancilia Movere ou le mouvement des boucliers
Les boucliers étaient sortis de leur enclos sacré ou Curia Saliorum pour être transportés à la Regia (située à coté du tempel de Vesta  dans le sanctuaire de Mars .Un sacrifice était alors célébré et la guerre pouvait commencer

 

Regia Regia


Le 14 mars avait lieu la fête dite Equirria sur le Champ de Mars  qui était une fête dédiée aux courses  de chevaux
Le 19 mars  avait lieu le Quinquatrus qui était la cérémonie de la Lustration  ( purification) . les prêtres saliens portaient les Boucliers et les lances (Hastae )en processions à travers la cité .Ils entonnent des chants appelés Axamenta ou Carmina Saliara .ils sont  vêtus d’une tunique pourpre  et  d’un pectoral en bronze :par-dessus ils revêtent une toge de cérémonie (Trabea) et ils sont couvert d’un couvre-chef l’Apex qui les fait ressembler aux Flamines. Ils tiennent dans chaque main une


 

Apex

épée et une lance. Ils effectuent une danse rituelle en 3 temps d’où le nom de tripudium . les chants et discours sont en latin archaïque qui n’est pas compris de la foule
Le 23 mars  se tient la fête de Tubilustrum  qui la cérémonie de la lustration des Trompes (Tubae)  qui sont utilisés pour les sacrifices et lors de combats
En Octobre de la même année  au ides d’ocobre ( 10-15 octobre)
Lors de cette fête se déroulait alors la fête d’October equus sur le futur emplacement du Cirque Maxime

 

 


A l’issue de cette fête qui voyait une courses de chars attelés à 2 chevaux l’équipage vainqueur voyait le cheval de droite sacrifié aux dieux . Sa tète et sa queue seront alors placés dans la Regia
Le tout se clôture le 19 Octobre par la fête de l’ Armilustrim  qui voit la purification des armes qui sont lavées de leurs péchés car elles sont tachées de sang humain
Les soldats sont libérés de leurs obligations militaires . Les Boucliers retournent sans leur Sanctuaire  avec la fête de Ancilia Condere. La saison guerrière est terminée Rendez-vous en Mars prochain
La déclaration de guerre
La Guerre fut toujours considérée par les Romains comme  une rupture dans les relations que les peuples doivent avoir entre eux . Aussi il ne faut pas irriter les dieux et prendre ses précautions
Il faut mettre les dieux de son coté en prouvant que cette Guerre est juste
Le cérémonial de la déclaration de guerre a été fixée d’après Tite Live (I.32 ) par le roi Ancus Martius  .
Le prêtre (Fetialis) la tête recouverte par un bandeau en laine  se rend sur la frontière séparant les deux pays . Il  s’adresse alors aux dieux
Ecoutes Jupiter et terre des …. Que la justice divine m’écoute . Je suis l’envoyé spécial du Peuple romain . Je viens en ambassadeur  selon le droit humain et divin  et prend note de mes paroles
S’ensuit les griefs et demandes ( rerum repetitio )
Si jamais je déforme les propos ou trahis ma mission que je ne retourne plus en mon pays
Apres une attente de 30 jours  le même prêtre retourne sur place  et prenant les dieux à témoins
( testatio Deorum)  il clame
Ecoutes Jupiter et Janus Quirino et vous tous les dieux du ciel de la terre et des enfers. Je vous annonce que les réponses données par le peuple de…. Sont injustes et non valables . mais avant je vais consulter les Anciens pour savoir comment agir et obtenir une issue favorable à nos demandes

 

Forum Olitorium Temple de Janus
Temple Janus Janus Temple de Janus
   


Il retourne alors a Rome et se présente devant le Sénat  . Si la guerre est déclarée le prêtre retourne sur la frontière et lance en territoire ennui une lance  en fer ou en bois. la pointe de la lance a été brulée et peinte en rouge sang   et devant 3 témoins adultes il déclare
 

 
   


Apres que le peuple …. ait manqué à sa parole envers le peule romain  di Quiriti  ,après que le peuple romain et  le Senat du peuple romain aient décrétés l’état de guerre contre le peuple de….  Moi  avec le peuple romain je déclare la guerre au peuple….
 La lance est alors envoyée en territoire ennemi c’est l indictio Belli
Dans le même temps à Rome le magistrat suprême  se rend à la Regia et en agitant les Boucliers il déclare « Mars Vigila « 
les opérations militaires peuvent alors commencer
Les  techniques de Combat
Les techniques de combat de cette période n’étaient pas très sophistiquées . C’était en général un violent choc frontal  et le combat devait très bref

Avant l’apparition de la tactique hoplitique  on pouvait mêmes assister à des duels  entre champions en première ligne Les hommes les plus lourdement armés se trouven t donc en premier ligne derrière eux se trouvent des troupes armées plus légèrement

 

Duel de Champions Duel de Champions


En avant de la ligne de front se trouvent des troupes composées des citoyens les plus pauvres qui n’ont aucun équipement . Ils harcèlent avec des arcs et des frondes les rangs ennemis  et poursuivent l’ennemi en déroute
Les cavaliers ne jouent aucun rôle durant la bataille il sont même utilisés afin de combler les pertes des lignes des fantassins
Toutefois selon Tite live ( I 30 ) Tullius Hostilius augmente le nombre de caliers au sein de la légion  et porte  le chiffre à 600 Tarquin Pricus ou l’Ancien lui aussi augmente le nombre de cavaliers  suite à la prédiction du prêtre Atto Novio . mais il fait une distinction entre les centuries Les plus anciennes sont appelées Ramnes Tities et Luceres Prior alors que les nouvelles si elle reçoivent le même nom sont appelées Posteriores   ainsi nous arriverons à 1200/1800 cavaliers par légion
Pour la Logistique  cela ne pose pas de gros problème car le théâtre d’opération se trouve tout  à  coté  de Rome
A la fin de la campagne l’armée est dissoute et chacun rentre chez soi et la guerre est finie . le prochaine rendez vous est fixé au mois de mars de l’année suivante


 

Les deux faces du citoyen Romain
le Cultivateur Le Soldat

 

   


Copyright © 2003-2017 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3431286
Nb de visiteurs aujourd'hui:297
Nb de connectés:15