Allemagne Vergeltungswaffe Les Armes V

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 28/12/2012 à 21:30:59



Vergeltungswaffe Les Armes V
English Transaltion


 

 


Introduction

Le 12 juin 1944 soit une semaine après le débarquement dans la nuit l'Angleterre àllait subir une attaque toute a fait nouvelle des missiles vont s'abattre sur son sol. Tout d'abord des V1 et rapidement les V2 vont entrer dans le conflit. Les armes de représailles mis au point par les allemands vont frapper de plus en plus souvent le territoire anglais et et les territoires libérés par les alliés.

Genèse des armes V
ces armes V(vergetlung) V comme vengeance ou riposte font partie des armes secrètes développées par les allemands durant la seconde guerre mondiale. Il faut savoir que le termes arme secrète regroupe tout et n'importe quoi des fusées au fusil apte à tirer dans les coins. Après la chute du IIIe Reich les alliés vont faire main basse sur plus de 346.000 brevets nationaux et 200.000 brevets internationaux déposés par les allemands Ils s'empressent de mettre ces brevets ainsi que les ingénieurs allemands qui tombent dans leurs mains à l abri (operation Paperclip pour les USA)
Ensuite ils développerentcetains de ces brevets .
Pour cette étude nous nous sommes limité aux armes de type V

Genèse de ces armes.
Les armes de type V ont ouvert la porte aux armes ou engins autopropulséssur de longues distances .
A l'initiative de ces projets nous trouvons Oberth et Domberger, mais ces deux savants sont moins connue que leur élève et disiciple Werner Von Braun qui deviendra le père des fusées Apollo américaines.
 
Les travaux des ingénieurs allemands
les ingénieurs du monde entier dans les années 20 se sont intéressés à la conquête de l'espace. Les livres de Jules verne ont du influencer ce type de recherche. Ainsi dans les années dites folles une équipe allemande regroupe de jeunes chercheurs enthousiasmes voulant conquérir l'espace. Le support (secret) de l'état Major allemand entraîne le développement rapide de ses recherches.
Le principal adepte de cette recherche fut l 'obertsleutnant Karl Becker qui fut nommé à la tête de la section missiles et balistique .
Auparavant Becker avait participé au développement du canon de Paris durant la 1°guerre mondiale.
Dans l'équipe de Becker on trouve un jeune officier d'artillerie le capitaine W Dornberger qui sera le père des V2.

 Walter Dornberger 1885 1980


Mais les premières études sur les propulseurs de fusées sont oprientées vers la propulsion solide et ensuite rapidemnt on se dirige vers la propulsion par carburant liquide.En effet ce type de carburant offre de nouvelles possibilités . Dans une fusée employant la carburation solide la charge militaire ou utile de la fusée est obérée par le poids du carburant emporté(1/4 ).Ainsi pour ces raisons il fut décidé d'explorer la voie de la propulsion employant à un mélange d'oxygène liquide et d'alcool.


Ce cheminement est assez logique En effet depuis que les fusées ont été utilisées par l'homme ( des chinois au début du XXe) et ce fut la poudre explosive qui avait la faveur des ingénieurs ; La fiabilité était au rendez vous au detriment de la portée et du poids. Ce début du XXe siècle les progrès allèrent très vite. En Allemagne le professeur Walter s'attaque ce problème de carburation.
En 1935 il met au point un procédé qui employe dismutation de l oxygene et du pergamante de potassium.. Par ce biais il peut concevoir l'emploi de fusées d'appoint au décollage
Pour pouvoir utiliser l'eau oxygénée il a fallu arriver toutefois à une concentration de 80,85 % . La réaction chimique entraîne une libération rapide de gaz avec de la vapeur d'eau
Mais cette réaction s'effectue sans flammes d'où son nom Kalte ver fahren ou poudre à froid
En approfondissent ses recherches Walter ajoute au gaz du fioul ce qui entraîne l'appariton d'une flamme et l'élévation de température à 2.000°.Refroidie par eau la température chute alors à 500/600°. On peut alors utiliser ce type de processus pour la propulsion.

Naissance du programme allemand
Becker a réussi à faire rentrer dans son équipe un jeune ingénieur de talent Werner Von Braun diplômé de l'université de Berlin.Von Braun etait de plus membre d'un club de jeunes scientifiques travaillant sur les mini fusées.

 Wernher von Braun 1912 1977


L'arrivée de Werner Von Braun dans  l'équipe ouvre les porte deu centre de Kummersdorf à ces jeunes ingenieurs.
L'accession au pouvoir des nazis dope le travail de cette équipe .
En effet le nouveau régime apporte son soutien et injecte des capitaux dans ce programme Pour garder le secret absolu sur ces travaux il a été de décider de transférer le centre d'études de Berlin à Peenmude qui est une petite ile située dans la mer Baltique Les travaux sont rondement menées sous la direction d'Albert

Albert Speer 1905 1981


Speer avec l'aide du DAF et de l' OT En septembre 1936 commence les defrichage  de la lande maritime  et la construction de voies ferres et de pistes betonnées . L'Armée de terre s'installe sur Peenemünde Ost  alors que la Luftwaffe s'installe sur Peenemünde West. Il faut aussi construire une  centrale electrique de  30 MW à 4 chaudieres au charbon qui avait la particularité de posseder des chenminés à capture  éléctrostatiques des particules  donc n'émettant pas de fumée ce qui donnait  l'impression qu"elle était à l'arrêt

 

 O T D A F
Centrale électrique
Route et Voie ferrée


 

 
 
 
   
 
 
 Zone affectée  A4  
 
Centre Essai V 1
1 Gare 2Bureaux d'études 3 Quartiers Officiers 4 Ingénieurs 5 Banc d'essai Moteur Argus 6 Assemblage V1 7Préparation V 1 pour He 111 8 Chaufferie 9 Centre Secours  10 Ateliers
 
 
Site Schulssplatz  Zone essai catapultage des V 1
1 Centre Richtbau  2Catapulte Borsig 3 Catapulte orientable 4 Catapulte 3 5 Catapulte 4 6  Bunker de Tir  7 catapulte 5
 
 
Catapulte 3  et  Catapulte 4  
 
Aéroport Actuel Google  
 
Flakkreuser Undine ex  Jakob van Heermskerck  

La protection anti aérienne du Centre était aussi assurée par le Flakkreuser Undine  .Ce navire est un ancien croiseur Hollandais  du XIXe siecle qui s'est sabordé en juin 1940 . il fut donc converti en  batterie anti aerienne flottante  avec  des canons de 10.5 cm   5x 8.8cm  et 16 x4 et 2cm
Caractéristiques--
Desplacement: 4,302 tonness
Vitesse 16 noeuds
Longueur 97 m
Largeur 15 m
Équipage ?

Auparavant depuis 1934 les premières fusées qui avaient pour nom A1 (Aggregat 1 ) avaient etaient essayées Mais leur performances étaient limitées Elles etaient legeres et la pousssée n 'excedait pas  300Kg En peu de temps la portée et la puissance de cette fusée fut doublée toutefois la portée restait toujours très faible.
Une fusée tirée en 1936 sous le nom de A3 avait un poids de 1.500 kgs
Mais ce type ne servit qu'à perfectionner la nouvelle fusée qui aura pour nom A4. Cette fusée devra etre operationnelle en 1943 avec une portée de 270 km. Pour perfectionner la fusée A4 il fut décidé de construite une nouvelle fusee denommée A5
Entre octobre 38 et la fin 1941 de douzaines de A5 furent testées pour valider le programme A4 qui se poursuivit malgré les restrictions budgétaires celui-ci fut poursuivi
Le21 mars 1940 eut lieu le premier tir statique avec mise à feu de la fusée
Entre mars 40 et le 25 février 1942 beaucoup de tests furent effectués pour rechercher les défauts
le 25 février 1942 le 1er tir eut lieu mais il echoua de même que le second qui eut lieu le 16 juin 1940
Le 3e tir du 16/8/1942 fut un succès mais mitigé la fusée s'eleve bien mais suite à des problèmes électriques et elle fut perdue alors qu'elle etait a 11.7km d altitude
Le 4e tir fut un succès complet. le 3 octobre la fusée s"eleva et retomba à 190 km plus loin à seulement 4 km de sa cible.Toutefois les manipulations des fusées été très dangereuses le 7 janvier 1943 la fusées A4 écrasa sur le pas de tir en causant des enormes dégats
Mais le 30 juin 1943 une fusée fut perdue et alla s'écraser sur un terrain d'aviation ou elle causa d'enormes dégats qui furent cachés à l'époque
Toutefois sans attendre les conclusions sur les programmes Hitler le 22/11/1942 avait approuvé le plan de construction prévoyant une production en série de cette arme
Arrivé à ce point il faut savoir que le programme A4 est un programme issu de la Heer et qu'il est en concurrence directe avec le programme de la Luftwaffe qui developpe le V1 qui sera le premier missile de croisiere

Programme Heer Programme Luftwaffe


le A4 s'il est moins simple est toutefois moins détectable donct moins vulnérable
En 1943 Albert Speer ministe de l armement decide toutefois de continuer ces 2 programmes. En effet des efforts énormes sont consentis pour mener de front deux programmes malgré les privations malgré le manque de matières premières ,car les holigarques nazis pensent que ces armes développées dans un très grand secret peuvent renverser le cours des événements.
En août 1943 La RAF attaque par surprise Peenmude
Peu à peu le voile qui cache ses programmes se leve et malgré tous les efforts des allemands pour garder le secret les Alliés commencent à collecter divers renseignements sur les armes fabriquées et développées à Peenmude
En décembre 1942 un chimiste danois parle des essais de fusée en Baltique. Ces rumeurs sont relayés par des officiers allemands capturés en Afrique lors de la déroute de l'Afrika Korps. Mais il faut attendre le début 1943 avec un rapport de la résistance polonaise qui décrit très précisément le programme des fusées.
Ainsi est mpnté une opération qui aura pour nom Bodyline ou Crossbow  Le but est de localiser et de détecter les sites de production de ce type d'armement.

Film


Fin avril 43 les premières reconnaissances aériennes sur la Baltique apportent la preuve de l'existence de telles armes.
Le 29 juin Churchill approuve l'attaque qui aura lieu les 17 et 18 août. Cette attaque qui recu comme nom de code Hydra a pour but la destruction physique des ingénieurs avec le bombardement des locaux vie

Effets des Bombardements


La première vague attaque des locaux vie mais suite à des erreurs de guidage c'est le camp des travailleurs forcés qui est ataqué.
La cible la deuxième vague est le site d'équipement du A4
Les destructions furent peu importantes .520 bombardiers lancerent 1875 bombes . 40 bombardiers furent abattus Au sol on denombra 735 morts dont 213 travailleurs forcés et seulement 2 ingénieurs de renom ont tué
L'
echec étaient cuisant pour La RAF.


La production des A4.
Les raids de la RAF mettent en lumière la vulnérabilité du programme. En effet il était prévu que le contrôle et l'armement des fusées se ferait à Peenmude l'attaque entraine un changment dans cette politique Si Peenemunde reste le site pilote le programme est eclaté dans differents sites.Les fusées seront construites dans des petites unités, mais le montage final aura lieu à Nordhausen dans un complexe souterrain contrôlé par la société Mittlewerke créée le 29 septembre 1943
Ce complexe était situé pres du camp de concentration de Dora.
Le complexe industriel s'appuie sur l'existence d'un tunnel creusé pour le stockage de carburant. mais la construction d'un complexe industriel va nécessiter d'énormes travaux réalisés par des détenus du camp de Dora qui furent renforcés par ceux de Buchenwald.

Hans Kammler  190 1945 (?)


La direction du chantier été confiée au brigadefürher Hans Kammler ingénieur qui avait construit les tristes camps de concentration de Birkenau Magdanek et Belzec.
Les conditions de travail et de séjour étaient horribles et les deces furent nombreux (plus de 3000 pour le seul mois de fils de janvier 44) 60.000 détenus travaillèrent sur le chantier où un tiers succomba.
Le premier missile sortit des chaînes le 31 décembre 1943 mais il dut immédiatement revenir car il avait été mal assemblé.
Le projet initial prévoyant 900 missiles/mois ne sera jamais tenu le Maximum fut en janvier 1945 690 missives.

le déploiement des missiles.
Dès la fin 1942 les allemands commencent à mettre au point les organigrammes des unités de A4.
Très vite qu'il a paru que le problème principal reside dans l'approvisionnement en oxygène liquide. (Lox) la production totale à cette époque étaient de 250 tonnes/jour ce qui permettait un tir des 15 fusées/ jour ,à la seule condition que la production de Lox soit réservée exclusivement aux A4.
Pour faire face aux besoins en octobre 1942 et il fut décidé de doubler les capacités de tir avec la creation de trois nouvelles unités de production. Ces unités devaient être englobées dans les sites de tir protégé.
Les ingénieurs de Peenmude penchent pour la création de sites de tir fixe car la prepartion du misssile A4 est très compliqué. De plus les pertes par évaporation sont aussi prises en compte avec la production de 5 tonnes/jour delox supplementaire. Si les ingénieurs étaient favorables au poste fixe il en va tout autrement des officiers de l'armée y compris Domberger
Hitler tranche le 19 mars 1943 pour les sites fixes. Le premier bunker est prevu a Eperlecques dans le Pas-de-Calais

Helfaut  Le dome


le nom de code de l'opération fut Oberbauleinsturg Nord West.
C'était une structure de 80 m de long sur 25 m de haut
Ce type de construction connu sous le vocable de Wattenbunker fut approuvé et validé lors d'une conférence d'état-major le 7 juillet 1943 en même temps que des projets de plates-formes de tir mobile.
Malgré les arguments de de Domberger ,Hitler campe sur ses positions avec une préférence pour les sites de tir fixes
Speer reçoit l'ordre de construire de nouveaux bunkers qui doivent recevoir 34 missiles et une unité de production de Lox
Ce site peut assurer quatre tirs quotidiens
En aout 1943 4000 ouvriers sont sur le chantier
Le 23 août 1943 387 bombardiers B 17 attaquent le site
les dégâts sont très importants et les ingénieurs allemands doivent revoir les plans. Ils concoivent alors un nouveau site plus petit qui est achevé en janvier 1944 Le 30 mai 1944 une nouvelle attaque de la RAF menée par le 617° squadron avec des Tallboys .Malgré les impacts le site a bien résisté aux attaques
l'US air force prend alors le relai avec les engins speciaux du programme Aphrodite ( B 17 pilotés au depart et ensuite radiocommandés jusqu'à la cible apres evacuation de l equipage reduit sur les cotes anglaise ).
Les quatre premiers appareils de type T sont lancés sur le site le 4 août 1944 sans aucun résultat  . Une autre attaque alliée a lieu le 6 aout mais les raids sont suspendus après l'explosion d'un B 17 piloté par Joseph Kennedy (le frere du futur président des USA). durant l'opération Aphrodite  Le site d'Eperlecques est pris par les troupes canadiennes le 6 septembre 1944.

Joseph Patrick Kennedy 1915 1944


Un autre site avait été choisi c'est le site de Wizenes mais il subit de nombreuses attaques.2 autres bunkers avaient été prévus dans la région de Cherbourg a Sottevast.
En parallèle des attaques sur les sites de lancement il faut noter des attaques sur les usines de production de Lox en Autriche à Puckensen et en Thuringe a Schmeidebach .
Ces divers attaques sur des sites renforce des idées de Domberger sur des sites de lancement mobiles
il fut donc décidé de déployer à chaque bataillon de tir fixe 2 bataillons mobiles
Parallèlement à ceux-ci l'organisation Todt construisit des sites plus discrets de lancement sur lesquels le une batterie mobile ammene le missile pour le tir Toutefois aucun site nde fut opérationnel avant le débarquement.
Le problème du développement.
En parallèle de la construction des sites on procède à Peenmude aux divers développements de l'arme Le Lehr und Verschs Batterie 444 fut cré en juillet 1943 à Koslin .Afin d'échapper aux attaques aériennes le centre fut transférée en Pologne a Blizna par la suite
Le 1er tir eut lieu le 5 novembre 1943 en même temps les 300 premiers A4 furent construits sous le nom de A4A  suivis par les A4B.
Les tirs d'essai se terminèrent souvent par des échecs Ainsi sur 57 tirs seulement 26 ont ete couronnés de suscces mais seuls 4 tomberent sur la cible
Le missile a une facheuse tendance a se désagréger dans sa phase de descente.
Les causes se trouvent dans le refroidissement du LOX lors de la descente.Il fallut alors prevoir une protection thermique des réservoirs dans la version A4C.
Suite à l'avance des troupes russes les centres d'essais furent transférés dans le nord-est de l'Allemagne.
La résistance polonaise recuperera plusieurs pièces de A4 et les firent parvenir aux Alliés.les 25 et 26 juillet 1944 un C47 decolle de Brindisi en Italie direction la Pologne pour récupérer les pièces
Les Suédois récupérèrent aussi un A4 intact le 13 juin 1944
Les alliées purent ainsi accéder à l'engin qui pu etre étudié en toute facilité. Toutefois toutes les opérations de contre mesures pour contrecarrer les attaques de A4 demeurèrent veines.


Le V1.
Le a été le premier missile de croisière mis au point et utilisé opérationnel durant un conflit moderne Toutefois les ancêtres des missiles peuvent être cherchés chez les chinois et plus près de nous dans l'armée anglaise avec les fusées de Congreve . Toutefois il y a une difference de taille entre les fusées decrit ci dessus et le V1 Celui ci est un Missile qui y est programmé pour aller s'écraser sur un point assez éloigné du lieu le lancement. En 1945 il y avait dans les bureaux d'études allemands plus de 138 projets de fusées et missiles.

 

Chine 1292 Europe 1815


Historique du V1.
Le Feiseler F103 a1 plus connu sous le nom de V1 est le premier petit avion sans pilote muni d'un pulso réacteur qui le propulse il était équipé d'un guidage propre à Toutefois pour le lancer il lui faut une rampe.


Il est donc l'ancêtre du missile de croisière. Déjà ébauché à la fin de la première guerre mondiale les études reprennent en 1931 grace à l appui de la firme Siemens. Suite à l arrivée des nazis au pouvoir il est financé par l'armée de terre allemande ainsi que la Luftwaffe àpartir de 1934. Toutefois les deux armées choisissent de faire bande à part et aucune information ne passe entre les deux bureaux. Entre 1934 et 1939 le developpement fut tres lent,faute de crédits et d'intérêt de la part des hauts responsables. En 1939, à peine 3 prototypes furent mis au point de même qu'une fusée type F Z 20 destinée à l'attaque de la ligne Maginot (fergesteuerte Zielflugreus)
Entre 1939 et 1942 le projet avance tout aussi lentement mais le 11/11/1941 une directive du le chef d'état-major de l'armée de l'air(OKL) decide de classer ce programme comme prioritaire; ainsi la bombe volante doitetre opérationnelle assez rapidement.
En mars 1942 des essais eurent lieu et en juin 1942 une grand pas est fait par la fusion des usines Feiseler etArgus.Cette fusion donne un coup de fouet au projet . Des essais sont effectuer en octobre 1942
Le 17 octobre 1942 dans un rapport Werner Von Braun le FI 103 est designe avion cible pour eviter toute fuite pouvant divulguer le projet
Cet avion sans pilote propulsé par un moteur Argus de 300 kg de poussée guidé par un gyroscope sera lancé par une catapulte à partir d'une rampe de 70 m.La vitesse sera de 755 km/h pour une altitude allant de 200 à 2000 m. Le test doit avoir lieu le décembre 42. Il est prévu une production de 1000 engins par mois à un prix unitaire d'environ 1500 Reich marks.
En décembre 42. le missile est lancé avec succes.Entretemps les anglais commencent à être informé par la résistance danoise.
En janvier 1943 des études sont planifiées pour des sites de lancements fixes sous bunkers geants ou base de lancement mobiles.

 Val Ygot


Mais les anglais sont toujours là à l'affut du moindre renseignement .
Deux généraux allemands capturés en Afrique tiennent des propos équivoques qui son rapportés à l Intelligence Service. Le le 23 avril 1943 la RAF qui qui photographie la base de Peenemunde repère une une rampe de lancement mais elle la confond avec une station de pompage
le 13 juin 1943, les photos de reconnaissance montrent nettement une grosse fusée de 10 m de long.
Les 18 juin 1943 le rapport sur le tir du missile est sur le bureau du chancelier.En juillet 1943 Adolf Hitler approuve la construction de sites de bunkers géants et en même temps ordonne la dispersion des ateliers sur le site de Peenemunden ainsi que la duplication de tous les travaux.
Le 23 juillet 1943 le FI 103 (V1) est renomme Flakzielgerät ou engin cible . Le 16 août 1943 le 155° régiment de DCA est créé et le lendemain le programme des fusées est classé comme prioritaireLe 18 aout 43 les anglais procèdent au premier raid aérien sur Peenemunde.Le 22/08/43 un missile tombe sur une ile cotiere de la Suede . il est analysé et photgraphié.Le rapport arrive à Londres assez rapidemntl
Le 27/8/43 le bunker d'Eperleques est gravement endommagé
Le 18 /10/43 les allemands procèdent au premier tir d'un missile équipé d'une nouvelle centrale d'inertie.Le 23 /10/43 l'usine Feiseler est bombardée et durant ce dernier trimestre toutes les bases lancement des V1 localisées sont traitées par la RAF
Le15/11/43 le 155e régiment de DCA est déclaré opérationnel mais il manque d'effectifs pour créer d autres batteries .Par contre quatre batteries supplémentaires peuvent etre crées le 16 octobre 1943
Ainsi l'opération Ours polaire (Polar Bär) peut commencer avec comme cible Londres et des centres industriels.
Le 10 décembre 1943 on créele 65°corps d'armée avec mission de regrouper toutes les unités équipées d'armes spéciales.Le QG de ce corps d'armée se etablie à Saint-Germain-en-Laye en France
En décembre 43 les services de renseignement allié se penche sur les performances des V1 car des rapports allarmistes arrivent les un après les autres . il semble que la défense anti aérienne anglaise soit totalement inadaptée
Le 1er décembre 1943 attaque massive de la RAF .Debut 1944 Hitler demande que débute la campagne de tir le rapidement possible .
5000 bombes sont pretes
Le 24/01/44 a lieu le premier tir sur Londres.En février 44 les bombardements alliés prennent pour cible les bases de lancement début mars 44 ,le 155e régiment est déclaré opérationnel
le 6 juin 1944 ans en plein débarquement les tirs sur Londres à partir des rampes de lancement mobiles debutent( operation Rumpelkammer)
Entre le12 et 16/06/44 les tis continuent et le 18 juin le 500° missile est tiré
Dans un premier temps les contre mesures alliées permettent de faire tomber les V1 avant leur cibles mais les allemands trouveent rapidement la parade
Me 29/6/1944 le1000°V1 est lancé.les alliés bombardent prioritairement les sites de lancement.Le 19 juillet 1944 les anglais déplace les batteries de DCA vers la cote pour contrer les attaques

Avec l' autorisation de Daniel Bechennec


Le 20/07/1944 attaque massive devait sur Londres
Le 28/07/1944 Victoire allieesur 97 missiles lancés seuls 4 arrivent sur Londres. Fin 44 le 155° régiment de DCA quitte la France
1617 V1 ont été tirés 1340 tombent sur Londres causant la mort de 5500 personnes et blessant16.000 personnes
A la fin de l'été et au début l'automne 44 les rampes de lancement et les équipements sont évacuées de la France de Belgique vers les Pays-Bas et l'Allemagne Le 20 /10/44 les tirs reprennent sur Anvers .A la fin 1944 1488 V1 ont ete lancés vers la Belgique, mais les Alliées avec les contre mesures et les camapgnes de bombardement ont gagné la partie

 

Voir Aussi Autres Articles  See Also Others Articles

 

V1   Feiseler 103 a1

 

V1 Aggrerat 4

   


Copyright © 2003-2017 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3558929
Nb de visiteurs aujourd'hui:1014
Nb de connectés:24