Cuirassiers Les Gros Freres

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 22/12/2012 à 21:50:36



Les Cuirassiers Les Gros Freres
English Translation
Avec l'aimable autorisation de Armae.com

Dans l’histoire de la cavalerie française les régiments de cuirassiers tinrent une place très importante. Les « gros frères » ont en effet souvent décidé de l’issue des batailles. Mais qui sont-ils en réalité ?
Héritiers des chevaliers du Moyen Âge et des gens d’armes de François Ier par leur armement, ces cavaliers lourds perdirent leur cuirasse au cours du XVIIIe siècle (sauf une brève période sous Louis XIV). Au début de la Révolution seul le régiment qui allait devenir le 8ème Cuirassier en possédait une. En 1791 la réorganisation de l’armée entraîne la suppression des noms des différents régiments pour leur attribuer un numéro déterminé en fonction de leur ancienneté.

Internet


L’arme des Cuirassiers est créée le 1er vendémiaire an XII (24.09.1803). La cavalerie lourde avait déjà subi une transformation en 1801. Le 1er régiment de cavalerie devient le 1er régiment de cavalerie cuirassée par arrêté du 18 vendémiaire An X (10.10.1801) ; les 2ème, 3ème et 4ème furent transformés par décret du 20 vendémiaire An XI (12.10.1802). Les 5ème, 6ème et 7ème furent transformés le 2 nivôse An XI (23.12.1802). Le 8ème ne fut pas touché parce qu’il était déjà doté de la cuirasse. En 1803 la transformation des 9ème, 10ème, 11ème et 12ème régiments de cavalerie en régiment de cuirassiers est décidée. En 1808 le 1er régiment provisoire de cavalerie est transformé en 13ème Cuir et en 1810 on assiste à la création du 14ème Cuir suite à la dissolution du 2ème régiment de cuirassiers hollandais.
Les régiments ne furent pas cuirassés immédiatement. Le 1er le fut en 1802 suivi des 2ème, 3ème et 6ème en 1803 ; les 4ème, 9ème, 10ème et 12ème en 1804 et enfin, en 1805, nous assistons au « cuirassement » du 5ème. Le 8ème avait changé ses vieilles cuirasses fin 1803.
L’organisation du régiment évolua mais pour simplifier on peut retenir les éléments suivants :
fort de 4 escadrons il passera à 5 escadrons en 1807, de 2 compagnies à 2 pelotons avec un état-major. On comptait 99 cavaliers (88 hommes de troupe, 2 officiers, 13 sous-officiers, un trompette et un fourrier ce qui donne par régiment 10 compagnies de 99 hommes soit 990 hommes plus l’état-major de 21 hommes.

In the History of the French cavalry regiments of artillery have held a prominent place. In fact the "Big Brothers" have decided the outcome of real battle. But who are they really?
Heirs of the Knights of the Middle Ages and the Gents d’Armes of François I ° by their arms, the riders' lost their heavy armor during the eighteenth century (except for a brief period under Louis XIV. At the beginning of the Revolution only regiment would become the 8th Trooper had one. In 1791 the reorganization of the army will remove the names of the various regiments to assign a number given to them according to the seniority of the regiment.
The weapon is created Cuirassiers 1 Vendémiaire An XII (24/09/1803. Meanwhile the heavy cavalry had undergone a transformation in 1801 The 1st Cavalry Regiment became the 1st Armored Cavalry Regiment by order of 18 Vendémiaire An X (10/10/1801) 2 ° 3 ° 4 ° were processed by order of 20 Vendémiaire An XI (12/10/1802. The 5 6 and 7 were processed on 2 Nivôse An XI (23 / 12/1802) The No 8 was not affected because being already equipped with the armor. In 1803 the transformation of the 9 ° 10 ° 11 and 12 regiments of cavalry Cuirassiers is decided. In 1808 the 1st Regiment Provisional Cavalry is transformed into 13 ° Leather and in 1810 we are witnessing the creation of 14 ° Leather Following the dissolution of the 2nd Regiment cuirassiers Holland.
The regiments were not immediately battleships. The 1st was the 1802 track 2 3 6 1803 4 9 10 and 12 in 1804 and finally in 1805 we are witnessing the "armoring" of 5 °. 8 ° had changed his old armor in late 1803.
The organization evolved from the regiment, but to simplify it must retain the following
With 4 squadrons will rise to 5 squadrons in 1807 stronger than 2 companies with 2 platoons with Staff. The number of riders was 99 men (88 HDR, 2 officers, 13 noncommissioned officers, 1 sergeant and a trumpet which gives regiment 10 companies to 99 men or 990 men over the General Staff of 21 men.

L’équipement du cavalier Equipment
La cuirasse


Elle est fournie aux régiments par la Direction de l’Artillerie : elles étaient donc toutes du même modèle. Le premier modèle qui date de 1802 fut distribuée entre 1802 et 1804. La cuirasse devait résister sur la partie avant à l’impact d’un coup de pistolet. En 1806 elle fut remplacée par un nouveau modèle qui différait par le dessin du galbe inférieur de la cuirasse sur le plastron avant.
La cuirasse des officiers était d’un modèle mieux fini et plus décoré.
The Armor
It is supplied to the regiments by the Department of the Infantry, so they were all the same model. The first model of 1802 which was distributed between 1802 and 1804
The armor would resist on the front to the impact of a pistol. In 1806 it was replaced by a new model that differed by drawing the curve below the armor on the butt before.
The breastplate of officers was a better model finished and decorated.

Le casque
C’était un casque à bombe de fer sur laquelle un bandeau de fourrure avait été plaqué et surmonté d’un cimier en cuivre avec crinière. Les casques pouvaient être achetés auprès de fournisseurs locaux : ils étaient donc d’une grande diversité.
En 1811 il y eut une tendance à l’uniformisation mais par soucis d’économie les casques furent moins bien finis que les précédents. Ils furent distribués aux régiments mais bien souvent ils se détériorèrent rapidement et l’ancien modèle refit surface.
Le casque des officiers d’état-major ou des officiers supérieurs était orné d’un plumet écarlate, pour les autres le plumet devait être blanc.

The helmet
It was a helmet with an iron bomb on which a band of fur had been plated and topped with a crest with copper mane. helmets could be acquits from local suppliers so there are a variety of model
In 1811 there was a trend towards uniformity but for the sake of economy helmets were less finished than the previous. They were distributed to the regiments, but they often deteriorated quickly and the old model resurfaced.
On the helmet of staff officers or senior officers of a scarlet plume was prepared as for the rest it should be white.



 


La tunique et le pantalon

En 1803 la tunique dite « Ancien Régime » fut remplacée par un surtout droit et court de couleur bleu roi avec des épaulettes rouges ou argent (pour les gradés). Le pantalon était une culotte de mouton. La culotte blanche était réservée aux cérémonies officielles En campagne le pantalon était recouvert par une sur culotte en drap gris clair ou brun
En tenue de ville la culotte était bleu foncé ou noire en hiver, blanche en été
The tunic and trousers
In 1803 the tunic called ancien regime was replaced by a short right and especially in royal blue with red epaulettes and silver (for officers) The pants were a pair of sheep. The white panties were reserved for official ceremonies in the countryside pants were covered with a cloth pants on light gray or brown
In street clothes the pants were dark blue or black in winter, white in summer

Manteaux et capes


Jusqu’en 1812 la capote de couleur écrue était peu pratique et très lourde à porter. En 1812 une capote mieux adaptée au service en campagne fut introduite.
Les officiers portaient une capote de coupe semblable mais de couleur différente (bleu foncé)
Coats and capes
Until 1812 the coat of ecru scope was impractical and cumbersome. In 1812 a condom better suited for field was introduced.
Officers wore a hood section similar but different color (dark blue)



L’armement du cuirassier
La latte du cuirassier était une arme redoutable. En 1803 les cuirassiers reçurent le sabre modèle an IX, il fut suivi très rapidement par le sabre modèle an XI qui évitait son frottement sur la cuirasse.
Le sabre était long de 1,2 mètre.


Pour les officiers l’arme était plus luxueuse Ce sabre dit de bataille possédait une lame bleutée et souvent gravée. En tenue de ville les officiers portaient une courte épée.


Les cuirassiers possèdent aussi une arme à feu en l’occurrence le pistolet modèle an IX ou an XII. En 1812 ils reçurent un mousqueton an XI


Aucune arme à feu n’était en dotation chez les officiers (du moins règlementairement).
The Weapons of Cuirassier
The cavalryman's latte was a formidable weapon in 1803 received the cuirassiers saber Model An IX, he was followed very quickly saber Model Year XI avoided rubbing it on the armor
The sword had a length of 1.2 meter
For officers the weapon was more luxurious That said saber battle had a blue blade and often engraved.
In street clothes officers carried a short sword.
The cuirassiers also possess a firearm namely a pistol Model An IX or XII An. In 1812 they received a carabiner An XI
No firearm was staffing at the officers (at least statutorily)


La selle
Le décret du 26.10.1801 décide que la selle sera de couleur bleu foncé avec un liseré blanc. Sur les angles on trouvera une grenade portant le numéro du régiment
La capote pliée sur l’arrière de la selle doit laisser apparaître le numéro du régiment
The saddle
The Decree of 26/10 / 1801 decided that the color of saddle is dark blue with a white border. On the corners must be a grenade that will bring the number of regiment
The folded hood on the back of the saddle should reveal the number of the regiment


Conclusion
Ces cuirassiers ou « gros frères » furent une arme décisive pour le commandement. Utilisés à propos, la puissance de choc des escadrons permit de faire éclater le front ennemi, utilisés intelligemment ils forcèrent plusieurs fois la victoire.
À Waterloo, hélas, leur courage et la puissance de leur action ne donnèrent pas la victoire à l’Empereur.
Mais ils y entrèrent tous les deux dans la Légende.
Conclusion
These cuirassiers or Gros Frères "Big Brothers" were a decisive weapon for the command
Used about their power to shock squads has helped to shatter the enemy front, used intelligently they forced several times victory
Alas Waterloo courage and power of their action did not give victory to the Emperor
But at least every two entered the Legend


 


Tableau des Couleurs des Regiments de Cuirassiers(1804 1815)



Lexique

Liliane et fred Funcken



   


Copyright © 2003-2017 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3428970
Nb de visiteurs aujourd'hui:36
Nb de connectés:20