USA Système Nike (Version Française)

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 29/03/2011 à 22:10:37



Le sytème Nike (Version Française)
English Version

 

Les origines du système Nike

Il était un système conçu pour compléter et remplacer les batteries de tir alors déployés autour des grands centres urbains et des installations militaires vitales . Il était mis en oeuvre par l'US Army et non par l'USAF
Introduction
Nike, est pour les anciens Grecs, la victoire
Il était apparu au cours des derniers mois de la 2e Guerre Mondiale que les armes conventionnelles anti aériennes ne seraient plus en mesure de fournir une défense adéquate contre les aéronefs à réaction volant à haute altitude qui ont été mis en service, en particulier par les Allemands.
Aussi en 1945,est mis en construction le Report AAGM (Anti Aircraft Guided Missile ) chez Bell Telephone Laboratories
Le Report AAGM (Anti Aircraft Guided Missile)
Ce missile est en deux étages, supersonique guidé vers sa cible au moyen de radars terrestres et des systèmes informatiques
Il possède un système de guidage ce qui lui donne des avantages 
Avec un système conventionnelle le projectile d'artillerie antiaérienne suit une trajectoire prédéterminée, trajectoire balistique qui ne pouvait pas être modifiée après le tir
Par contre le missile,avec le command guidance system peut être continuellement guidé pour intercepter un aéronef, en dépit de toutes les actions d'évitement prises par son pilote
Naissance du système Nike
Après la 2e Guerre Mondiale commence la Guerre Froide et l'URSS commence à développer une série des bombardiers lourds à long rayons d action capable d’atteindre les USA. En 1949, l'URSS devient puissance atomique avec sa première bombe atomique. Et le déclenchement des hostilités en Corée, renforce le sentiment de Guerre Chaude
La problématique est le suivante l’URSS est en mesure de construire des bombardiers nucléaires afin de bombarder les Etats-Unis. Cette menace a stimulé l'intérêt pour un développement rapide et le déploiement du système Nike pour défendre les grands centres des États-Unis et d'autres objectifs vitaux
Le système Nike sera le dernier rempart de la ligne de défense aérienne des États-Unis
Il serait utilisé dans le cas où l'US Air Force n’aurait pas réussi à détruire des bombardiers ennemis.
La naissance de la famille Nike
Nike Ajax: The 1e missile de la famille Nike

 


Le contractant pour le Nike Ajax, fut  Western Electric Bell Telephone Laboratories, qui construit 350 batteries de missiles pour un déploiement interne et à l'étranger avec un premier tir d'essai réussi de missiles survenu en 1951. Ce premier missile a été nommé Nike
Nike "Ajax". Le sous-traitant principal, a été Douglas Aircraft, qui a construit 13.714 missiles à Santa Monica à l''arsenal de Charlotte dependant de US Army en Caroline du Nord.
Nike Ajax est un missile à deux étages guidés alimentés par un carburant liquide à moteur utilisant une combinaison de fumant rouge inhibé l'acide nitrique (IRFNA), diméthylhydrazine dissymétrique (UDMH) et JP-4 jet de pétrole. L'Ajax a propulsé  au moyen d'un propulseur d'appoint de carburant largable qui fonctionne pendant environ 3 secondes, l'accélération du missile a une puissance de 25 fois que la force de gravité.
Nike Ajax rejoint la vitesse maximale supérieure à Mach 2,5 et pouvait atteindre des cibles à des altitudes allant jusqu'à 22 km mais avec une portée de seulement 40 km,
Il a eu de nombreux détracteurs. Pour eux, il était trop lent pour en faire une arme vraiment efficace de défense aérienne.
Mais ses partisans loue son action qui est plus efficace que celle de l'artillerie anti-aériennes classiques
Nike Ajax System

 


Il était armé avec une ogive explosive à fragmentation située à l'avant. Il n'a jamais été armé d'une ogive nucléaire,
En mars 1954, il a été déployé pour la première fois sur un site hors-sol à Fort Meade, Maryland, et sur 1958, l’ US Army déploye 200 Batteries de Nike Ajax autour des villes importante et des installations militaires.
En Juin 1958, la conversion sur le nouveau Nike B Hercules commence Par la suite, les batteries Ajax Nike sont modifiées afin de pourvoir tirer le nouveau missile ou désactivées. En 1963 Novembre le Site N-63, dans le Norfolk, en Virginie, fut le dernier site Nike Ajax a être désactivé par l'US Army Air Defense Command (ARADCOM ).

Air Defense Command (ARADCOM )

 


Cependant, le missile Nike Ajax continue a servir outre-mer avec l'armée américaine et les forces militaires des alliés de l'Amérique pendant de nombreuses années.
Son remplaçant est le Nike B Hercules plus performant (plus longue portée ) à capacité nucléaire
Le Site de missiles

 


 

 


Configuration
Chaque batterie de missiles Nike a été divisée en trois domaines principaux:
La zone administrative

 


La zone administrative est normalement située sur le même site que la IFC( integrated fire control area  La zone administrative inclus casernes, réfectoires et le Building Supply administration The integrated fire control area (IFC).
Ces bâtiments ont été généralement en dur avec toit terrasse La zone comprend aussi un grand bâtiment d'entretien des moteurs avec lavage et des reservoirs de lubrifiants , des réserves de carburant avec pompe
La integrated fire control area (IFC)

IFC( integrated fire control area)

 

  Nike radar Acquisition de Tir



La IFC est une zone ou se trouve les trois radars de poursuite ainsi que les remorque de poste de tir de contrôle radar, atelier avec les pièces détachées ,la remorque générateur e la remorque avec les systèmes de câblage électrique
La IFC et les zones de lancement sont été séparés par au moins 1kms, mais ils étaient à portée de vue


La zone de lancement.
 

 


 


La remorque poste de tir contenait l'ordinateur de guidage de missile, qui reçoit les éléments fournis par les radars d'acquisition et de contrôle, ainsi qu‘un central téléphonique.
De là, le commandant de la batterie peut identifier les cibles et les traiter
La zone comprend aussi un bâtiment susceptible d'accueillir pour entretien les missiles Une remorque est présente avec des pièces détachées du matériel de test et 12 missiles Nike Ajax, Elle possède une bras articulé pour soulever l'engin à l’horizontale.
Trois groupes électrogènes diesel fournissent l'énergie électrique à ce secteur.

 


Dans le bâtiment nous trouvons également des convertisseurs de fréquence,
On peut y assembler des missiles et assurer la maintenance du système de câblage électrique Un collimation test mast (mat de calibrage ) est présent sur chaque zone de contrôle de la batterie afin de fournir un point de référence commun pour le réglage des radars
Mais rapidement Armée de terre à été contrainte de construire des magasins souterrains.


Le missile était poussé manuellement le long d'une rampe vers un ascenseur. Généralement, quatre lanceurs sont montés sur la remorque
Les missiles Nike Hercules

 


Nike Ajax est un système du début des années 1950 ans mais à la fin des années 1950, le missile est incapable d'enrayer une attaque aérienne soviétique massive
Le Nike Hercules a également été conçu pour utiliser les composantes du système Ajax Nike. Il peut donc engager des cibles hostiles, avec des procédures similaires à celles utilisées avec l'Ajax Nike. Les travaux sur le successeur de l’Ajax débutent bien avant que les premiers missiles Ajax soient déployés
Trois éléments sont mis en avant pour le nouveau missile
Grace à une vitesse, une autonomie et la capacité d’attendre une plus haute 'altitude il pourrait être à même de défendre les USA contre la nouvelle génération d'armes soviétiques Il pourrait aussi recevoir une ogive nucléaire pouvant détruire l'avion ennemi alors qu’il était impossible d'équiper Ajax avec une ogive nucléaire
En Juillet 1953, le programme est autorisé ainsi nait une deuxième génération de missile sol-air, pouvant recevoir une ogive nucléaire désigné W31
Le Nike Hercules nucléaire était disponible en trois différentes configurations
Faible 3-Kilotonnes
Moyenne 20-Kilotonnes
High 30-Kilotonnes
A titre de comparaison la bombe d'Hiroshima avait une puissance d'environ 15 Kilotonnes 

 
 

 

 


Au début de 1958, certains de ces missiles ont reçu initialement une ogive nucléaires plus puissante désignée W 7
Le Nike pouvait aussi être équipé par une tête avec des sous munitions mais elles n'ont jamais été déployées opérationnellement .
Western Electric est le principal contractant avec comme sous-traitant Bell Telephone Laboratories pour les systèmes de guidage et Douglas Aircraft pour le corps du missile . Initialement désigné comme Nike B, le Hercules Nike était un missile beaucoup plus performant que son prédécesseur avec une portée maximale d'environ 150kms, maximum une vitesse maximale de plus de Mach 4 et la capacité d'atteindre des cibles à des altitudes allant jusqu'à 45 kms
Le Nike Hercules était donc un puisant système de défense AA
Il a reçu également un radar et un système de guidage plus sophistiqués Au début des années soixante, une version "améliorée" du missile Nike Hercules, utilisera les systèmes ABAR (Alternate Battery Acquisition Radar) or HIPAR (High Power Acquisition Radar) .
. Mais l'Hercule Nike fournit une certaine innovation

 


Il pourrait être mobile. Cet élément a accru la flexibilité de ce système, permettant la mise en œuvre d’un système de missiles polyvalent là où cela sera nécessaire
Des camions et remorques étaient utilisés pour transporter les composants du système Nike Hercules En configuration mobile, un seul missile était monté sur un camion-remorque cette unité servait de plate-forme de tir
Désormais nous savons aussi que l'Hercule Nike ALOS pourrait être utilisé comme un simple missile SS (surface-surface) pouvant frapper des concentrations de troupes ennemies ou d'autres cibles importantes (bases) à une portée maximale de 183 kilomètres, qui était la limite de la portée de transmission efficace du radar de suivi des missiles Missile Tracking Radar (MTR )
Cette capacité de frappe SS se sont avérées utiles dans d'autres domaines où le missile Hercules a été déployée notamment la Corée du Sud, Taiwan et la Turquie.
Et il pourrait tirer contre des navires ou des sous-marins à partir de sites côtiers de la zone continentale des États-Unis ce qui semble aussi avoir été aussi le cas
Le potentiel de l'Hercule remis a niveau (upgraded) a été démontrée le 3 Juin. 1960, quand un missile Nike Hercules a intercepté un missile dans le ciel au-dessus de White Sands lors d’un tir d’essai.
Nike Zeus

 


le Nike Zeus est l’aboutissement de la famille des missiles Nike ,C’est un missiles balistiques intercontinental ( intercontinental ballistic missiles ICBM,
Zeus était le 3e missile dans la famille Nike, et il est entré dans la famille des ICBM.
Le missile Zeus mesure 19.30m, pour un diamètre de 153 cm et il pese1.8 tonnes au lancement. Des fusées d’appoint conçues par Thiokol, lui donne une poussée de 205 tonnes le plus élevé jamais atteint par une seule fusée
Nike Zeus avait une portée de plus de 410 kilomètres Le système Nike Zeus possède le ZAR ( Zeus Acquisition Radar ) qui est une amélioration notable comparé au système HIPAR du Nike Hercules. La 1e interception réussie eut lieu en 1962 à Kwajalein dans les îles Mariannes

 


En dépit de ses progrès technologiques, le ministère de la Défense mis fin au développement de Zeus en 1963. En effet ce système Zeus est un système onéreux 15 billion de $ et il avait des lacunes notamment celle de ne pas pouvoir distinguer les amis /ennemis et de plus il était sensible aux contremesures
Pourtant, l'armée a continué de développer un système anti-ICBM dénommé «Nike-X» - qui était largement basé sur les avancées technologiques du système Zeus. En Septembre 1967, le ministère de la Défense a annoncé le déploiement du système antimissiles Sentinel, dont les principales composantes viennent du Nike-X En Mars 1969, l'armée déploie le programme Saffeguard, destiné à défendre les missiles Minuteman, Le Saffeguard bénéficie des retombées du système Nike-X

Spartan


Guidage et de contrôle

 


Le Nike est guidé entièrement du sol,

 


Les «yeux électroniques» (radar) et "cerveau" (l'ordinateur) du système Nike se trouve donc au sol

   


L’information sur la cible est donnée par des centres régionaux de contrôle de défense aérienne de l'armée (Army air defense control centers )qui déterminent les cibles à traiter par les batteries de missiles
Ayant acquis et identifié la cible ennemie , un second radar, le Target Tracking Radar (TTR) se verrouille électroniquement sur elle.
Ce radar suit alors la cible quelque soit des manœuvres d'évitement .
Un autre radar le Missile Tracking Radar (MTR) est ensuite verrouillé électroniquement sur le missile Nike le plus proche de la zone.
Les radars TTR et MTR sont reliés à un ordinateur de guidage située dans la remorque commande de la batterie à la zone IFC( integrated fire control area .
L'ordinateur analogique étudie en permanence les positions relatives des deux elements- cible et missile et détermine la meilleure trajectoire

 


Les ordres sont alors calculés et envoyés via le sol au missile au cours de sa vol par l'intermédiaire du radar de poursuite de missiles. Missile Tracking Radar MTR
Au moment de l’interception l’ordre d’ impact est déclenché par un ordinateur au sol qui commande le burst" via le MTR.

   


les missiles pouvaient exploser au contact ou à proximité de la cible
Un site de missiles Nike Hercules
En raison de la taille importante du Missile Nike Hercule la capacité d'un magasin souterrain a été réduite à huit missiles
Les racks de stockage, les rails de lancement, et les ascenseurs ont subi des modifications pour s’adapter
Les nouveaux sites, sont situés à l'écart des zones peuplées et donc pouvaient être très étendus
La base d’un système e Nike se composait
1) l’Integrated Fire Control Area (IFC). Ce site possédait tous les composants terrestres du système de Nike, (radars et les systèmes informatiques conçus pour détecter et suivre des avions ennemis, et de guider les missiles vers leurs cibles.)
2) la Launcher Area

 


Sur cette aire de lancement, les missiles Nike étaient stockés horizontalement dans des silos enterrés
Un grand ascenseur amenait les missiles vers la surface le positionnement vers la zone de tir se fait manuellement par des membres d'équipage via un système de rail Le missile est ensuite mis sur on lanceur qui est positionné à la verticale pour le tir.

 


Cette position permet lors d’un tir défectueux de permettre la retombée d’un missile ou autres éléments en dehors de cette zone de tir mais sur un espace prédéterminé.  Les zones sont séparées par une distance de 1 km à 6 kms Chaque fois que possible, les zones de contrôle sont construites sur un terrain élevé, afin d'obtenir une couverture radar supérieur .
Le déploiement du Nike
A compter du30 juin 1958 l’US Army déployé 145 batteries Nike Hercules.
35 ont été construits exclusivement pour le nouveau missile et 110 ont été converties à partir des installations Nike Ajax.
Les batteries Nike Hercules batteries étaient situées autour de New York, Philadelphie et Chicago ainsi que aux environs des principales régions urbaines et industrielles

Fort Tilsen


Des sites Nike protégeaient les principales bases du Strategic Air Command et d'autres installations sensibles, tels que les installations nucléaires à Hanford , Washington
À l'exception des sites en Alaska et en Floride, qui sont restés actifs jusqu'en 1978 tous les sites Nike Hercules avait été désactivés à partir de 1974
Comme les Nike étaient sous le contrôle de l'Armée de terre nous avons eu une lutte entre l’ USAF et le US Army
L’USAF défendait le projet BOMARC alors que l’US Army supportait le Nike  L'US Air Force prétendant que le missile Nike était inférieur au BOMARC.
Les missiles Nike ont également été déployés à l'étranger avec les forces américaines en Europe et en Asie, par les forces armées de nombreux pays de l'OTAN (Allemagne, France, Danemark, Italie, Belgique, Norvège, Pays-Bas, Grèce et Turquie), et par les alliés des Etats-Unis en Asie ( Japon, Corée du Sud et Taïwan).
Fin de l'ère Nike
Avec le développement des ICBM ou de missiles balistiques intercontinentaux le système Nike devient obsolète
En conséquence, à partir du milieu des années 1960, le nombre total des bases opérationnelles aux Etats-Unis a été réduit de façon assez constante,
Tous les sites Ajax Nike aux Etats-Unis ont été fermés en 1964. et en 1974, tous les autres sites opérationnels du système de défense nationale Nike Air ont été inactivés. .Dans la foulée l’ Army Air Defense Command (ARADCOM) a été fermé peu après.
Les Missiles Nike sont restés opérationnel sur un petit nombre de sites dans le sud de la Floride et en Alaska pendant encore plusieurs années et avec les forces américaines en Europe et dans le Pacifique, et avec de nombreux alliés américains à l'étranger

 
Grèce Belgique USA


De nos jours les sites Nike sont fermés ou sont devenus des musées ou des habitations
 

 


Les villes et les sites protégés par des installations Nike
Abilene, Texas
• Albany, Géorgie
• Anchorage, Alaska
• Austin, Texas
• Baltimore, Maryland
• Barksdale AFB, Louisiane
• Boston, Massachusetts
• Buffalo - Niagara Falls, New York
• Chicago, lIlinois
• Cincinnati-Dayton, Ohio
• Cleveland, Ohio
• Dallas - Fort Worth, Texas
• Detroit, Michigan
• Ellsworth AFB, Dakota du Sud
• Fairbanks (Fort Wainwright), Alaska
• Réservation de Hanford (Department of Energy), Washington
• Hartford, Connecticut
• Kansas City, Missouri
LoringAFB, Maine
Key West, Floride
Los Angeles, Californie
Miami (Homestead AFB), Floride
Milwaukee, Wisconsin
Minneapolis-St. Paul, au Minnesota
Mountain Home AFB, Idaho
New Haven, Connecticut
New York, New York
Norfolk, en Virginie
Oahu, Hawaii
Omaha - Lincoln, Nebraska
Philadelphie, Pennsylvanie
Pittsburgh, Pennsylvanie
Providence, Rhode Island
Robins AFB, Géorgie
San Francisco, Californie
St. Louis, Missouri
Seattle, Washington
Spokane, Washington
WalkerAFB, Nouveau-Mexique
Washington, DC
Caractéristiques
Longueur: 12,5 m
Diamètre: 800mm
Envergure: 1,90 m
Poids: 4.8T
Booster de carburant: à propergol solide
Missile de carburant: à propergol solide
Range: Plus de 120 km
Vitesse maximale: Mach 3,65
Altitude: jusqu'à 45km
Orientation: commande par calculateur électronique et radar
Tête militaire  High-fragmentation explosives ou nucléaires

Internet


 

 

   


Copyright © 2003-2017 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3595761
Nb de visiteurs aujourd'hui:1020
Nb de connectés:31