URSS BMP Anatomie d'un Fauve

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 31/10/2010 à 19:38:27



Anatomie d'un Fauve le BMP
English Translation

 

 

Le BMP (Boyevaya Mashina Pyekhoty) était né dans les années 60. Depuis les années 60, vous ne trouvez pas de véhicules de combat d'infanterie( VCI) mais seulement des véhicules Transporteur de troupes (VTT ) Le véhicule de combat d'infanterie (VCI), ou véhicule de combat d'infanterie mécanisée, (MICV) est un type de véhicule blindé de combat utilisé pour transporter l’infanterie sur le champ de bataille et de la soutenir alors le VTT n’est seulement qu’un taxi blindé conçu pour transporter l'infanterie sur le champ de bataille et ils ne sont généralement armés qu’avec seulement une MG Ils ne sont pas vraiment conçu pour participer à un affrontement direct,
La conception du BMP reprend le concept du VTT mais avec un plus Cette conception BMP créé un véhicule capable de combattre par ses propres moyens avec une puissance de feu un blindage corrects et offrant une protection NBC à l'équipage.
Les BMP ont été fabriqués à partir de 1966 dans l'usine KM3/Kurgan Il a une silhouette basse, et est très compact
En 1976, une version améliorée du BMP a vue le jour avec un BMP-1, au profil légèrement remanié et une installation NBC complète pour l’équipage avec système de filtration et de surpression pour l'équipage.
En 1979, des améliorations nouvelles ont aboutis au BMP-1P, qui comprenait l’installation d’un nouveau missile antichar un système de production de fumée amélioré passant par la tourelle
Le BMP au Combat

Le BMP a d'abord été utilisé au combat par la Syrie et l'Egypte en 1973 contre Israël. La famille aujourd'hui comprend aussi les BMP2 et BMP 3
Durant les combats en Afghanistan, les Russes se sont aperçus de la vulnérabilité du blindage
du BMP- qui peut être percé par des tir de fusils DShK ou de machines lourdes . Pour contrer cette menace on a ajouter des plaques de blindage supplémentaires sur la coque par contre on ne toucha pas à la tourelle qui un blindage plus épais
Le canon 73mm à basse pression du BMP 1 a eut aussi des problèmes, et ne peut être utilisé en grand débattement (impossible a utiliser pour neutraliser les assaillants portés en hauteur
Le canon du BMP-2 avec son élévation plus importante apporte une réelle amélioration, Dés la mi 1987 la plupart des BMP avaient été modifiées Ils sont devenus des BMP-1D et 2D (Dorobotanaya-upgrade).
Les BMP ont été largement exportés vers les pays du Pacte de Varsovie et vers les alliés de l’URSS
Certains ont même fabriqués sous licence cet engin
Il y a eu plus de 8.000 BMP-1 et 6000 BMP 2 en service en URSS en 1990,
Les exportations totales se chiffre à pres de 7000
En Russie, le BMP-2 a été fabriqué, et continue d'être mis à niveau, par Kurganmashzavod OAO.
La version tchèque de fabrication des BMP-2 est appelé le BVP-2
La version indienne est Sarath.
Les pays utilisant ou ayant utilisé le BMP-2 sont entre autre l'Afghanistan, Algérie, Angola, Arménie, Azerbaïdjan, Bélarus, Finlande, Iran, Iraq, Jordanie, Kazakhstan, Koweït, la Slovaquie, la Syrie, l'Ukraine, l'Ouzbékistan et le Yémen.

 

BMP 1 Coupe

 

Ce dessin montre en coupe un BMP1. Le véhicule est essentiellement divisée en quatre compartiments
A l’ avant avec cote à cote les compartiments conduite et moteurs
Le conducteur est assis à l'avant gauche de la coque avec le chef de bord assis juste derrière lui
A sa droite le compartiment moteur / transmission au centre et à sur la droite qui abrite moteur et transmission Le moteur fournit l’énergie nécessaire pour les déplacements et la propulsion sur l eau qui est assurée par les chenilles
Le centre est occupé par la une tourelle située au milieu du châssis avec le tireur qui dispose d’un siège
L'arrière avec compartiment pour les troupes. Ce compartiment peut contenir 8 soldats,(7 pour le BMP2) sur 2 banquettes. Les hommes sont assis dos à dos Ils ont huit tapes de tir et les périscopes de chaque côté La première tape est prévue pour le FM PKM de l’escouade les tapes restantes pour les fusils d'assaut AKM. Une tape supplémentaire de tir est située dans la porte arrière gauche du BMP
La vue générale de la tourelle monoplace montre le siege rembourré de couleur sombre(noir/ brun) du mitrailleur siège sur la gauche et une rangée de racks de stockage orange pour 40 projectiles PG-9 et ou PG-15 roquettes de73mm vers la droite de la tourelle. Ces roquettes sont automatiquement chargées dans le 2A28 GROM-THUNDER 73mm canon à basse pression à ame lisse avec une cadence d’environ 1 toutes les 8 secondes. La vitesse de chargement est relativement lente car il faut abaisser obligatoirement le canon à chaque rechargement comme dans les chars russes qui possèdent le système de chargement automatique).
L’arme n’est pas stabilisée Elle peut tirer un projectile ayant une portée maximale de 1.300 mètres bien 500 mètres semble être plus réaliste Le tireur a à sa disposition des conduites de tir électriques situées à gauche avec un viseur de type IPN22M1 / 2 monoculaire Il dispose aussi de épiscopes TNPO-170 lui donnant une vue panoramique En général la peinture intérieure est brillante avec le blanc comme couleur principale de l'intérieur par contre le schéma de couleur extérieur est propre à chaque pays.

viseur de type IPN22M1


Les surfaces intérieures de trappes sont de couleur verte ou la couleur principale du camouflage de l’engin
Les sièges ont des coussins noir / brun et le sol est gris ou gris bleu. Les fils et les conduites métalliques sont codées par couleur -
Anti incendie rouge, tout comme les extincteurs
Le systèmes Hydrauliques bleu, y compris de nombreux tubes dans l'habitacle du conducteur.
La peinture à l'intérieur de la tourelle est particulièrement colorée.
Avec un rouge vif , un sol gris Les coussins de siège sont bruns

BMP1 coupe 

 

 

 

Internet

 

   

 


Nous avons l’arrière de la tourelle avec les munitions PG-15 Le carrousel de munitions court autour de la tourelle en colimaçon le système de chargement automatique fixé directement au centre à l’arrière de la tourelle gère l’approvisionnement du canon . Le bras de chargement mobile qui se trouve à l’arrière de la tourelle bascule en arrière vers le bas pour se saisir de la munition qu’il soulève pour la présenter dans la culasse tout en armant celle-ci . La cadence de tir est de 8à 10 coups minutes selon les munitions PG-15W HEAT or e OG-15W HE-FRAG Tout ce mouvement est possible grâce à un moteur électrique . le mécanisme ne doit pas être gêné ceci pour des raisons évidentes Le système de stockage est peint en rouge le sol en gris, et le bras de chargement automatique en gris brillant
 


 

  Interieur Internet


 

 Interieur Internet


Pour les cibles qui se situent au-delà de la distance de 700 m distance idéale pour le canon GROM, le tireur peut utiliser le missile Malyutka(Bébé) 9M14M dont le système de rail de lancement est monté sur le canon 73mm La désignation 'OTAN pour le 9M14M est AT-3 Sagger. Il ya une petite trappe à l’avant sur le toit tourelle qui permet d'accéder à la rampe de lancement à l'extérieur pour recharger l'engin à la main ce qui dépressurise le blindé s il est en protection NBC. Le Missile anti-char est filoguidé et guidé manuellement par une centrale 95428 qui inclut un petit joystick monté sur le bord avant du siège du tireur (il se plie sous le siège lorsqu'il n'est pas utilisé). Généralement, quatre missiles Sagger sont stockés dans le BMP-1, deux verticalement à droite du tireur et deux autres dans la coque à la droite de la tourelle.
Le Sagger peut percer 250mm de blindage incliné à 60° et le système peut engager des cibles à des distances de 500 à 3.000 mètres.
Le système Sagger utilise une visée manuelle (Mélos) .Ce système de guidage oblige le tireur a guider le missile vers la cible tout en observant le terrain à al recherche d’autres cibles ce qui est très difficile à faire . La probabilité de toucher une cible au-delà 700 mètres est très faible.
Comme le missile est filoguidés, il est insensible aux contre-mesures électroniques Mais le système de rechargement très compliqué ralentit considérablement la cadence de tir qui est de un missile par minute, au mieux.

BMP1 BMP1


Suite aux améliorations apportées au modèle BMP-1P, le missile Sagger monté sur le tube du canon a été remplacé par un système avec poste de tir 9P135monté sur le toit de la tourelle à droite de l'écoutille du tireur Le canonnier pouvait donc approvisionner le système avec des missiles Fagot 9M111 (AT-4 Spigot) ou Konkurs 9M113 (AT-5 Spandrel) Mais les missiles sont toujours rangés dans des casiers à l'intérieur de la coque et le tireur est exposé aux tirs ennemis au cours du tir
Nous trouvons aussi en armement coaxial une MG 7,62 mm PKT MG, à la droite du canon alimentée à 2000 coups . Nous trouverons sous la mitrailleuse le boitier de collecte des douilles tirées. La cadence de tir est de 200-250 coups/ par minute.

BMP 1 BMP 1


La tourelle possède quatre épiscopes NPO 70

BMP 2




Sur cette photo vous avez une vue en partant de l’arrière gauche vers l'avant et le panier de tourelle. Nous trouvons des sièges pour un groupe de 8(BMP1) 7 fantassins(BMP 2), situé directement derrière le chef d'e groupe qui se trouve lui placé derrière le conducteur

 
Coté Gauche  
 
Coté Droit  


Dans ce compartiment nous trouvons des tapes de tir percées dans la coque (les mêmes que sur le BMP1) avec leurs tuyaux d'aspiration des fumées gris/ noir .
Certains éléments de rangement sont incorporés le long de la paroi Les sièges sont en mousse recouverts d'un matériau plastique marron / noir et sous les sièges se trouvent des boîtes de rangement pour les outils de véhicule. Le plancher est peint en bleu foncé gris
Le compartiment de combat peut abriter 7 soldats au lieu de 8 sur un BMP 1 Nous trouvons 6 soldats dans la partie arrière et le chef d’équipe sur un siège coté gauche . le chef d’engin se trouve en tourelle comme sur le BMP1.La réduction a été nécessaire en raison d’un nouveau positionnement de la tourelle plus à l'arrière En fait, même avec un membre en moins l’équipage est à l'étroit



Nous trouvons sur cette photo, les emplacements de stockage de missiles sur le côté droit du puits de tourelle

 

 Poste conduite


Comme le BMP-1, le BMP2 est équipé d'un système de surpression filtration NBC
La radio étant une radio classique R-123 pour les premières séries et une radio R-123M pour les versions ultérieures

Voir Aussi Photoscopes See Also Walk Arounds
BMP 


Wildbeast’s anatomy the BMP
 

The BMP (Boyevaya Mashina Pyekhoty) was in born in the 6os . Since the 60s’s we don’t found Infantry fighting vehicle -IFV but only APC The infantry fighting vehicle (IFV), or mechanized infantry combat vehicle, MICV is a type of Armoured Fighting vehicle (AFV) used to carry infantry in battlefield and provide fire support for them,then the armoured personnel carrier (APC) is an AFV designed to transport infantry as a battlefield taxis in battlefield and they are usually armed with only a MG They are not really designed to take part in a direct-fire battle,
The BMP design taking the infantry carrier to this a whole new level of functioning. This BMP design created a vehicle that could fight its own way into the battle with potent firepower, reasonable armor, and NBC crew protection.
BMPs was manufactured from 1966 in the KM3/Kurgan factory He has low silhouette, compact size
In 1976 an improved version of the BMP was fielded, the BMP-1, that included a slightly redesigned bow profile and included a nuclear biological and chemical (NBC) overpressure filtration system for the crew.
In 1979, news improvements led to the BMP-1P, which included a new anti-tank missile system and improved smoke generation from turret mounted dischargers.
Operational Life
BMP was first used in combat with Syria and Egypt in the 1973 against Israel. The family now was composed by the BMP2 and BMP 3
During Afghanistan War Russians found the vulnerability of the BMP Armour
BMP armour can be pierced by DShK or heavy machinery. To counter this threat an addition of extra armor plates on the hull was made but not for the turret
The 73mm cannon in a low pressure of BMP has also had problems, and can be used in long-travel (not to be used to neutralize the attackers in the heights )
The gun of the BMP-2 with its larger increases bring real improvement, in mid 1987 the majority of BMP were changed They became BMP-1D and 2D (Dorobotanaya-upgrade).
BMPs have been widely exported to the countries of the PAWA (Warsaw Pact) and allies to the USSR
Some have even manufactured under license this gear
There were over 8,000 BMP-1 BMP-2 and 6000 in service in the USSR in 1990,
Total exports amounted to nearly 7000
In Russia, the BMP-2 was manufactured, and continues to be upgraded by Kurganmashzavod OAO.
The Czech version of the BMP-2 production is called the BVP-2
The Indian version is Sarath.
Countries using or having used the BMP-2 are different between Afghanistan, Algeria, Angola, Armenia, Azerbaijan, Belarus, Finland, Iran, Iraq, Jordan, Kazakhstan, Kuwait, Slovakia, Syria, Ukraine, Uzbekistan and Yemen.


This drawing illustrates the main layout of an BMP1. The vehicle is essentially divided into four compartments
the forward with situated side by side driving and engine/transmission compartments
The driver sits in the left front of the hull the squad commander immediately behind him
On his right the engine/transmission compartment in that center and right side of the front hull provides the necessary buoyancy for river crossings while propulsion is provided by specially designed tracks
The center with turret located in the center of the hull with the gunner/operator up in the turret The gunner/operator has a seat
The rear with troop compartment in the rear this troop compartment can hold 8 soldiers two bench seats. The are sitting back to back and therefore facing outwards They havee eight firing ports and periscopes on either side of the troop compartment, the first on each side designed for PKM squad light machine guns, the remaining rear ports for AKM assault rifles. One additional firing port is located in the left rear door of the BMP.

A general view of the one-man turret The black/brown cushioned gunner's seat is visible on the left and a row of orange/red storage clips/racks for 40 PG-9 and/or PG-15 73mm rockets circle around to the right of the turret. These rockets are auto-loaded into the 2A28 GROM-THUNDER 73mm low-pressure smooth-bore gun at the rate of approximately 1 every 8 seconds. The loading speed is relatively slow due to the need to lower the gun for each reload( like in some soviet MBT wha have the auto loading system ). There is no gun stabilization system. The rocket PG-15W or OG-15W, has a maximum range of 1,300 meters although 500 meters seems a more realistic
The gunner aims the 73mm weapon with electrically powered laying controls or manual traverse and elevation hand wheels located to the left of the gun while using an IPN22M1/2 monocular He also has four TNPO-170 periscopes to provide general view around the vehicle. Generally, most inside paint is gloss and the primary interior color is white but the outside paint colors vary, according the army.

IPN22M1/2 monocular


The inside surfaces of hatches are green or the primary outside color, seat cushions are black/brown and the floor is gray or a blue gray color.
Wires and pressure lines are color coded-
Fire suppression tubing is red, as the fire extinguishers
Hydraulic lines are painted blue, including many of the tubes in the driver's compartment.
The inside paint in this turret is particularly colorful. The major structural metal here is gloss red with a gray floor and seat support.

BMP1. CutWay

 

 BMP1 Gun Breech   BMP1 Gun Breech

 

 

 Internet

 

 

Interior Internet

 

 
Interior Internet



We ave here the rear of the turret, with PG-15 rockets. The carousel rocket conveyor loops around the rear of the turret and then flips on itself and follows the same course back, making a moving two-deep rocket holding arrangement on rollers.
As the rockets are fired, the conveyor moves the next round into location behind the autoloader, which is bolted directly at the rear center of the turret. The pivoting double arm of the loader then swings back and down to grip the mid-section of the next rocket. It then lifts and pivots the rocket forward so the point is facing the now open and level gun breech, and a small rammer pushes the rocket into the breech. Rate of fire is said to be eight to ten rounds per minute,( PG-15W HEAT or e OG-15W HE-FRAG )
The whole mechanical loading action is driven by an electric motor and is pretty wild to watch--you certainly would not want to get in its way during the loading operation. For this obvious reason there are no obstructions in the center isle of the turret, Again, the conveyor tubes and supports here are red, the floor gray, and the auto loader mechanical arm is also gloss gray,

For targets farther than the optimal 700m distance for the GROM gun, the gunner can use a 9M14M Malyutka ("Baby") missile system, the launch rail mounted over the 73mm GROM gun. The NATO designation for the 9M14M is AT-3 Sagger. There is a small hatch on the forward turret roof which provides access to the outside launch rail for reloading the missile by hand (by the way, here's where the whole NBC over-pressurization system idea flies out the window). The anti-tank guided weapon (ATGW) is wire guided and manually controlled by a 95428 Control Unit that includes a small joystick pad mounted on the front edge of the gunner's seat (it folds under the seat when not in use). Typically, four Sagger missiles are stored in the BMP-1, two vertically in red/orange clamps on the right of the gunner and two more in the hull to the right of the turret.
The warhead of the Sagger can pierce 250mm armor at 60 degrees obliquity and the system can engage targets at ranges of 500 to 3,000 meters.
The Sagger system employs a manual command line of sight (MCLOS) guidance system where the gunner must observe both missile and target while guiding one towards the other. This is very difficult to do, and the likelihood of hitting a target beyond 700meters is slight. Of course, because the missile is wire guided, it is invulnerable to electronic countermeasures and generally is reported to have had a very small percentage of malfunctions. But reloading one of these onto the launch rail through the small access port is difficult and greatly slows the actual firing rate to one missile per minute, at best.

BMP 1 BMP 1


With the improvements made in the BMP-1P, the Sagger missile mounted over the gun tube was replaced with a turret roof mounted lug (to the right of the gunner's hatch) to receive a 9P135 firing post. The gunner then had to load a 9M111 Fagot (AT-4 Spigot) or 9M113 Konkurs (AT-5 Spandrel) missile onto the firing post, the missiles stowed in racks inside the hull. Unfortunately, the gunner is therefore exposed to enemy fire during the entire loading sequence.
Also in this small turret is mounted a coaxial 7.62mm PKT MG, to the right of the GROM. It is fed from a large white 2,000 round feed ammo box with a receiver box attached for spent casings. The rate of fire of the PKT is around 200-250 rounds per minute

BMP 1 BMP1


Turret has also four brown TNPO-170 periscopes surrounding the one large turret hatch

 

BMP 2


In this photo you have a view from the back left to front and turret basket. We find seats for a group of  8 (BMP 1) 7 infantrymen foot (BMP 2), located directly behind the squad commander that is in the driver backside

Left Compartment
Rigth Compartment


In this compartment we find tapes pierced for shooting (the same in the BMP1 family ) with their suction pipes smoke painted in gray / black.
Some storage units are incorporated along the side .Seats are foam covered with a plastic brown / black and under the seats we found storage boxes for tools vehicle. The floor is painted dark blue gray


The fighting compartment can house seven soldiers instead of  8 on a BMP 1 We find 6 soldiers in the back and the squad leader seating on the left side. The bmp commandant is in the turret .This reduction was necessary due to new positioning of the turret further back
In fact, crew is in a confined and tight compartment
The storage locations of missiles is on the right side of the turret shaft

 

 

 Driving post


As BMP-1, BMP2 is equipped with an overpressure NBC filtration
The radio is a radio classic R-123 for the first series and R-123M radio for later

 

 

 

   


Copyright © 2003-2018 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3961851
Nb de visiteurs aujourd'hui:1050
Nb de connectés:32