Belgique Les véhicules à chenille de l 'Armée Belge 1931 1940

Article écrit par : Jean Marie Brams

Mis en ligne le 03/03/2010 à 22:19:18




Les nouveaux véhicules à chenille intégrale de l’Armée Belge entre 1931 et 1940
English Version Soon

Par Jean-Marie Brams

 

En complément à l’article « Le canon automoteur T13 » paru dans le magazine TNT n° 17 et partant du principe qu’en Belgique rien n’est jamais simple, cette courte étude devrait permettre, malgré les flous et les erreurs chroniques dus à une documentation souvent contradictoire ou incomplète (1), de dresser sans prétention un inventaire présenté dans l’ordre chronologique de la mise en service des nouveaux véhicules à chenilles intégrales équipant l’armée belge entre 1931 et 1940.

Chenillette Carden-Loyd Mark VI (2) :
- Les 6 chenillettes achetées à Vickers-Armtrongs en Angleterre et livrées en 1931 sont utilisées par la Batterie d’infanterie d’Expérience lors de manoeuvres.
- Des essais peu concluants de traction de canons FRC 4,7 cm et obusiers 7,6 cm sont réalisés en 1932.
- Caractéristiques techniques :
Poids : ignoré
L. : ignoré
l. : 1,22 m
h. : ignoré
Moteur : Armstrong-Siddeley 4 cylindres de 25 CV
Vitesse maximale : 40 Km/h
Equipage : 2 hommes



Antichar Carden-Loyd Mk VI :
- En 1932 et 1933, les 6 chenillettes sont converties en automoteurs d’artillerie. Un canon FRC (Fonderie royale de canons à Liège) de 4,7 cm, équipé d’un bouclier spécial pivotant vers l’arrière par le haut, est monté en poste fixe vers l’avant des chenillettes. Deux béquilles sont montées à l’arrière pour soulager la suspension lors des tirs.
- Elles sont réparties en 1934 entre les 3 groupements mixtes des Chasseurs ardennais. Suite à leur manque de mobilité dans les forêts ardennaises, les Mk VI antichars sont remplacés en 1938 par des T.13B1. Les 6 antichars sont versés aux 2 régiments Cyclistes-Frontière.
- Caractéristiques techniques :
Poids : 1,5 T
L. : 2,46 m
l. : 1,22 m
h. : 1,70 m
Moteur : Ford 4 cylindres de 40 CV
Vitesse maximale : 45 Km/h
Equipage : 2 hommes

Tracteur léger Vickers-Carden-Loyd T.13 :
- Un premier T.13 est acheté à l’Angleterre en 1934.
- La même année, 23 tracteurs sont construits sous licence par Véhicules Industriels Meisse à Buysinghem
en Belgique et 33 par les Ateliers de Construction de Familleureux en Belgique ( ?).
- En 1935, 24 autres exemplaires sont achetés à l’Angleterre.
- En 1936 et 1937, 56 nouveaux T.13 sont construits sous licence par Meisse (21 avec carcasse en tôles
ordinaires – 35 avec carcasses en tôles de blindage).
- Les T.13 servaient essentiellement à la traction du canon C47, du mortier 7,6 cm et de l’obusier Bofors de
7,5 cm M34.
- Le nombre de T.13 utilisé en Belgique n’a pu être déterminé mais un minimum de 200 de ces blindés
aurait été construit sous licence.
- Il a été utilisé principalement par la Cavalerie, les unités Cyclistes Frontière et l'Infanterie.
- Caractéristiques techniques connues :
Poids : ignoré
L. : 3,65 m
l. : 1,78 m
h. : 2,05 m
Armement : néant.
Blindage : de 3 à 9 mm
Moteur : Meadows 6 cylindres de 55 CV
Vitesse maximale : 40 Km/h
Equipage maximum : 5

 

Jean Marie Brams  ©

 

Auto blindé Renault ACG1 -
Tourelle APX-2 B - Canon FRC C47 Mle 1936 (3) - Mitrailleuse Hotchkiss coaxiale de 7,65 mm :
- En 1935, la Belgique commande aux usines Renault 25 châssis améliorés du prototype de l’YR à l’étude pour l’armée française (4). Des problèmes sociaux, une mise au point difficile et l’arrêt de la production par Renault, reprise plus tard par APX, retardent la production des AMC.
- Après compromis et révision de la fourniture à la baisse, seulement 10 ACG1 devront être livrés en 1938.
- Des 25 tourelles APX-2 B commandées séparément à APX en 1935, 10 vont équiper les ACG1 et 15 sont livrées à l’armée belge en 1938 (5).
- L’ACG1 n° 803, sera livré le 04-06-1937. Il sera retourné pour mise à niveau et restitué en 1939. Les 9 autres ACG1 (6) seront livrés en 3 lots entre mars et août 1939.
- La mitrailleuse lourde Hotchkiss de 12,3 mm prévue pour équiper la tourelle ne s’adapte pas (7). Elle fera place à la mitrailleuse Hotchkiss spécialement chambrée en 7,65 mm. Les tourelles devront être modifiées.
- Les ACG1 et les tourelles APX-2 B en surplus sont envoyés aux établissements SEM Carels à Gent (Gand) pour modifications. C’est là, à la mobilisation, que les ACG1 seront pris en compte par l’Esc. a.b./C.C. (Escadron d’autos blindés lourds du Corps de cavalerie). Ils porteront une tête de rhinocéros blanche peinte sur le côté gauche de la tourelle. Un exemple de personnalisation de l’insigne est connu.
- Les 3 ACG1 survivant à la campagne des 18 jours et les autres recevront l’appellation allemande PzKpfW 738 (f).
- Deux tourelles APX-2 B sans armement subsistent en Belgique : 1 au MRA, provenant de la défense de la côte belge, et 1 sur une des deux casemates à Sougné-Remouchamps.
- Caractéristiques techniques :
Poids en charge : 15 T
L. : 4,54 m
l. : 2,13 m
h. : 2,30 m
Armement : 1 canon FRC C47 SA Mle 1936 - 1 mitrailleuse Hotchkiss coaxiale de 7,65 mm.
Blindage : de à mm
Moteur : B 1bis réduit à 4 cylindres de 180 CV
Autonomie maximale : 200 Km
Vitesse maximale : 45 Km
Equipage : 3 hommes

 

 

Tracteur Vickers-Carden-Loyd Utility :
- 276 achetés en 1935 à l’Angleterre.
- Traction d’un canon FRC C47 SA Mle 1936 ou d’une remorque.
- L’Utility a été utilisé par la cavalerie et l’infanterie.
- Caractéristiques techniques connues:
L. : 3,65 m
l. : 1,78 m
h. : 2,05 m
Armement : néant
Blindage : néant

Equipage : 1 homme

Tracteur Vickers-Carden-Loyd Utility B :
- En 1936, 2 versions blindées du VCL Utility, baptisées Utility B, seront construites pour un total de 276 exemplaires sous licence par les Ateliers de Construction de Familleureux en Belgique.
- La version destinée à la cavalerie possède 2 sièges arrière pour le personnel alors que la version infanterie en est dépourvue.
- Traction du canon antichar FRC C47.
- Un VCL Utility B de cavalerie est préservé au Musée royal de l’Armée à Bruxelles où il devrait être mieux mis en évidence.

 

Chasseur de chars VCL T.13B1 :
- 35 T.13 furent modifiés en T.13 B1 par Meisse.
- La révolution de la tourelle était limitée à 120° vers l’arrière suite au montage fixe du blindage additionnel latéral alors que le frontal peut se rabattre sur le capot avant.
- Caractéristiques techniques :
Poids : 4,8 T
L. : 3,65 m
l. : 1,78 m
h. : 2,05 m
Armement : 1 canon FRC 4,7 cm SA Mle 1930 – 1 mitrailleuse FN Browning 7,65 mm Mle 1930 mm SA Mle 1932
Blindage : de 3 à 9 mm
Moteur : Meadows 6 cylindres de 55 CV
Autonomie maximale : 200 Km
Vitesse maximale : 40 Km
Equipage : 3 hommes
- Les T.13B1 récupérés par l’armée allemande seront dénommés Selbstfahrlafettenausfürengen CL 801(b).
Ils serviront sur le front de l’est durant la lutte contre les partisans.

 

Jean Marie Brams ©

 

Chasseur de chars VCL T.13B2
- 221 T.13 furent modifiés en T.13B2 par Meisse.
- Le T.13B2 était similaire au T.13B1 mais sa tourelle tournait sur 360° suite à la possibilité de rabattre le blindage additionnel avant et latéral. Un crochet de traction est fixé à l’arrière et les garde-boue sont raccourcis.
- Caractéristiques techniques : Idem T.13B1.
- Les T.13B2 récupérés par l’armée allemande seront, tout comme les T.13B1, dénommés
Selbstfahrlafettenausfürengen CL 801(b). Ils serviront sur le front de l’est lors de la lutte contre les partisans.
- Un T.13B2, retrouvé voici quelques années à Vienne, est maintenant préservé au Musée royal de l’Armée à Bruxelles où, fleuron de la section des blindés, il devrait être mieux mis en évidence.



Chasseur de chars VCL T.13B3 :
- Entre 1937 et 1940, les T.13B3 furent construits par les Ateliers de Construction de Familleureux.
Les améliorations les plus importantes par rapport aux T.13B2 consistent à la transformation de
la caisse et de la tourelle, nouvelle suspension, adoption d’une roue tendeuse et de 2 galets de retour. La
tourelle pivotait sur 360°.
- Selon les sources, de 165 à 330 T.13B3 seront construits. Le chiffre de 172 exemplaires serait proche de la réalité.
- Les T.13B3 furent utilisés par l’Infanterie, les Chasseurs ardennais, les Cyclistes-frontière, la Cavalerie et par la Gendarmerie (2 B3).
- Les T.13B3 récupérés par l’armée allemande seront renommés Panzerjäger Sfl CL 802(b) et serviront sur le front de l’est lors de la lutte contre les partisans.
- Caractéristiques techniques :
Poids : 5 T
L. : 3,65 m
l. : 1,87 m
h. : 2,50 m
Armement : 1 canon FRC de 47 mm SA Mle 1932 – 1 mitrailleuse FN Browning 7,65 mm Mle 1930
Blindage : de 3 à 9 mm
Moteur : Vickers-Armstrong 6 cylindres de 80 CV
Vitesse maximale : 56 Km/h
Autonomie maximale : 200 Km
Equipage : 4 hommes

 

Auto blindé mitrailleuse Vickers-Carden-Loyd T.15 (ou a.b./Mi T.15) :


- Un premier lot de 18 exemplaires de la version belge du char léger britannique Vickers 6-Ton light tank Model 1934 est acheté à l’Angleterre en 1934. Un second lot de 24 T.15 est acheté l’année suivante. La mitrailleuse sera montée en Belgique. L’armée belge en alignera 42 T.15 répartis dans les unités suivantes :
1ère division de Cavalerie :
-4 au 1er Guides,
- 6 au 2e Lanciers,
- 6 au 3e Lanciers.
2e division de Cavalerie :
- 4 au 1er Chasseurs à cheval,
- 6 au 2e Chasseurs à cheval,
- 6 au 1er Lanciers.
1ère division de Chasseurs ardennais :
- 3 au 1er régiment,
- 3 au 2e régiment,
- 3 au 3e régiment.
Ecole des blindés de Borsbeek : 1.
- Les AB/Mi T.15 sont utilisés comme chars légers de reconnaissance (Vickers 6-Ton light tank).
- L’armée allemande a utilisé les T.13 récupérés - VCL 701 (b).
- Caractéristiques techniques :
Poids : 3,8 t,
L. : 3,57 m,
l. : 1,86 m,
h. : 1,90 m,
Armement : 1 mitrailleuse lourde Hotchkiss 13,2 mm (7)
Moteur : Meadows 6 cylindres de 90 Cv,
Vitesse maximum : 62 Km/h.
Equipage : 4 hommes

Mes remerciements vont à Christophe Tichon pour l’aide apportée à la réalisation de cet article. Toute erreur rencontrée ou info complémentaire est à signaler au gestionnaire du site. Merci.

Sources :
Tank Museum News - Musée des blindés - Bruxelles - « Du Cheval au Moteur ».
Histoire de Guerre, Blindés & Matériel (GBM) n° 84 août/septembre 2008 - « La vérité sur les ACG1 belges ».
Trucks & Tanks Magazine (TNT) n° 17 janvier/février 2010 - « Le canon automoteur T13 ».
La Belgique sous les armes - Spécial 1 - 2001 - Imprimerie De Krijger à Erpe - « La position fortifiée de Liège ».
Chars et véhicules militaires - Hachette.
Musée royal de l’Armée (MRA) à Bruxelles.
Internet.
-----------------------------------------------
(1) Un énorme pas fut franchi dans l’établissement de la vérité lors de l’étude des archives belges récupérées à Moscou et la révision des archives Renault.
(2) De l’évolution de la chenillette Carden-Loyd Mark VI est né le Carden-Loyd Universal Carrier que de nombreux pays utilisèrent à partir de 1940 jusqu’après la 2° guerre mondiale
(3) Le performant canon FRC C47 équipera les ACG1. Le 1er canon équipe l’ACG1 n° 803 à la livraison en juin 1938 ; deux sont livrés en juin 1938, cinq en novembre, un en décembre et le dernier en février 1940. Le tube du FRC C47 est 15 mm plus court que le tube du 47 SA 35 français. L’épaississement du bout du tube belge est plus fin et plus long que le tube français. Cette caractéristique permet de différencier le C47 du 47 SA 35.
(4) Confronté lors d’essais en 1934 au Vickers-Armstrongs Medium Tank Mark F, le prototype du Renault Type YR emporte les faveurs des militaires belges. Le blindé revu en profondeur donne laborieusement naissance à l’AMC Renault Mle 1935 R, type ACG1.
(5) Les tourelles APX-2 B furent fabriquées spécialement pour la Belgique. Treize tourelles statiques APX-2 B équipèrent des ouvrages de défense le long de la côte belge et 2 seront réservés aux abris de contre-irruption à réaliser en remplacement du fort de Sougné-Remouchamps qui ne fut jamais construit.
(6) N° 806 – 807 – 814 – 817 – 823 – 829 – 831 – 832 – 833.
(7) Les mitrailleuses lourdes Hotchkiss 13,2 mm provenaient du stockage des armes équipant les 22 Renault FT 17 Mi de l’armée belge réformés en 1935. Les mitrailleuses devaient armer des avions qui ne furent jamais achetés. Elles équiperont finalement les T.15. Les unités équipées de chars FT 17, créées en 1920, furent dissoutes en 1935. Des chars FT 17 récupérés servirent à la gendarmerie. Ils seront retirés du service fin décembre 1938.

 

   


Copyright © 2003-2017 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3464191
Nb de visiteurs aujourd'hui:668
Nb de connectés:23