Allemagne Fieseler Fi 103R (Reichenberg) English Translation

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 11/09/2009 à 11:21:37



Fieseler Fi 103R (Reichenberg)
English Translation


Photoscope Walk around  ICI HERE
 

 


Introduction
Le Fieseler Fi 103R (Reichenberg) est la version pilotée des V 1 qui furent produits pour des missions devant être effectués par l’escadron Leonidas escadron du Groupe V de la Kampfgeschwader 200
Il a été l'un des nombreux projets conçus alors que la situation militaire allemande est devenue plus que désespérée.
L’escadron Leonidas est un escadron suicide. Les bénévoles sont tenus de signer une déclaration qui dit: "Je volontaire et demande à être inscrits dans ce groupe pour voler dans une bombe volante. Je comprends parfaitement que l'emploi dans cette capacité entraînera ma propre mort.
2 avions sont choisis le Me 328 et le Fieseler Fi 103, mais au début le Fi 103 est écarté au-profit du Me 328 équipé d'une bombe de 900 kg.
Dans le même temps pour faire face au débarquement Allié en Normandie et aux problèmes sur le Me 328 Otto Skorzeny reçoit d’Hitler la mission de relancer le projet d'utiliser des bombes volantes contre les forces alliées
Après divers contacts notamment avec la femme pilote d'essai Hanna Reitsch le Fi 103 après une nouvelle étude est choisi pour le projet Reichenberg, qui prend sont nom de la capitale de l'ancien territoire tchécoslovaque "Reichsgau Sudentland maintenant Liberec
Histoire
La plupart des personnes connaissent le Okha, l’avion suicide Japonais mais peu de personnes connaissent l'histoire du Reichenberg,
Pourquoi? Le Reichenberg n'a jamais été utilisé et il est tombé dans les oubliettes de
Histoire.

 Internet


Le Reichenberg, est la version pilotée du Fi-103 ou V-1 la "buzz bomb » mais à la différence du Okha il ne s'agissait pas d'un avion suicide, car cette idée a été immédiatement, reçu l'opposition d'Adolf Hitler, qui a insisté pour que les pilotes puissent avoir un moyen de s'éjecter
Mi-1944, les V1 commencent les attaques contre l'Angleterre
Cette arme est très simple. Il s'agit d'une cellule dans le nez de laquelle a été installée une ogive explosive . Sur la cellule est placé un pulso réacteur Argus AS-109.
Le moteur contrôle le pilote automatique et le gyroscope . il est lancé au moyen d’une rampe de lancement tourné en direction de la cible Une catapulte est nécessaire pour fournir la vitesse avant le démarrage du moteur. Le V-1 vole ainsi à 650 kilomètres/ heure, à différentes altitudes. Quand il a atteint le voisinage de la cible, le moteur se coupe, et le missile chute vers le sol
Mais le V1 est peu ou pas précis
Pourquoi? La cause première sont les vibrations causées par le moteur, qui peuvent dérégler le pilote automatique du V1
la deuxième cause sont les armes anti aériennes des allies qui l intercepte car le V1 possède un vol en trajectoire rectiligne et il ne pas par la nature même de sa conception (sans pilote ) éviter les tirs alliés
Le Fi 103 R est né de l'idée que ce vecteur avec pilote pourrait atteinte avec précision les navires alliés dans la Manche. Le projet a reçu le nom de code Reichenberg et dans les 14 jours, trois avions d’entrainement et un de série sont conçus et essayé.
Les initiateurs de ce projet sont le SS Hauptsturmführer Otto Skorzeny célèbre pour la libération de Mussolini et aussi le Flugkapitän Hanna Reitsch femme pilote d'essai et un autre pilote d'essai Hauptmann Heinrich Lange
Ils formeront une unité de Selbstopfermänner (Self-sacrifice des hommes)
Cette unité spéciale sera le 5.II/KG200 ou Leonidasstaffel qui tire son nom du roi spartiate L’unité de la Luftwaffe sera composée de 60 pilotes et 30 de commandos SS de Skorzeny touts volontaires pour la Leonidasstaffel . Elle dispose de 175 Reichenberg qui seront prêts à l’emploi en Octobre, 1944
L’Oberleutnant Werner Baumbach a été choisi pour être le commandant du KG 200

 Oberleutnant Werner Baumbach


Mais alors que le Fi-103R a été de choisi comme arme le haut commandement allemand refuse d'allouer du carburant aux Reichenberg d’entrainement Skorzeny doit sortir ke décret d’Hitler auprès du Reichsminister Albert Speer et de Erhardt Milch du Reichsluftministerium pour obtenir son carburant
Au cours de l'été de 1944, le DSF pris en charge les test de développement de la version habitée du Fi 103,.Un exemplaire est rapidement prêt pour les essais et une ligne de production a été mise en place à Dannenberg
Des copies de cet engin furent prevus au Japon

Baika1 Baika2 Baika3


Description
C’est une arme de terreur peu coûteuse et facile à produire
Le V1 devient un de Reichenberg après quelques modifications Il reçoit un étroit cockpit directement en face de l'admission d’air du pulsor . Des commandes de vol rudimentaires permettent de contrôler le vol La verrière blindée est d’une seule pièce Les deux bouteilles d'air comprimé ont été remplacés par un seule monté à l'arrière dans l'espace qui, normalement, accueille le pilote automatique du V1 .Les ailes sont munies de bords d’attaque renforcé pour couper les câbles de ballons de barrage
La motorisation du Fi103R est fournie par un Pulso jet de 325kgs de poussée monté dans la partie supérieure arrière du fuselage. Le pilote est assis juste devant l'arrivée d’air de la tuyère Les capacités de vol sont assez étaient rudimentaires et ne doivent plus élémentaires de la manutention une ogive de 850 kg a été mis dans le nez d'assemblage

 Pulso reacteur V1


En raison de problème de Forces ( G) la catapulte de lancement a été abandonnée en faveur d’un largage à partir d’un He -111 Ce bombardier peut emporter un ou deux Reichenberg sous ses ailes, de les larguer à proximité de la cible.

 Internet


Une fois largué le pilote prend en charger l’avion et le dirige vers la cible. Le pilote doit s’éjecter conformément aux ordres d’Hitler juste avant l'impact. Mais en raison de la difficulté de l'ouverture de la canopée ( résistance au vent car la position de l'habitacle, juste devant l entrée d’air du pulso réacteur créé des interférences avec le pulso réacteur ) rend cette éjection très improbable même pour un bon pilote Et même s'il réussi à sortir, il a 100% de chance d'être aspiré dans le pulso jet
Mais à la différence des pilotes japonais Kamikaze les allemands ne sont coincés dans leur cockpit verrouillés de l extérieur au sol

Hohka
Hohka 1 Hohka2 shinryu 2


Il n'a pas de train d'atterrissage car cet avion sauf pour les modèle d’essais ne doit pas revenir au sol .Mais cette absence de système d’atterrissage posa de gros problèmes lors des stages de formation ( haute vitesse d'atterrissage)
Il ya eu 4 versions
R 1 Planeur monoplace(non motorisé évidemment)

 R1


R II Biplace avec un deuxième poste de pilotage à la place de l'ogive militaire.

 RII


R III Monoplace d’entrainement , motorisé

 RIII



R IV Version de série

 R IV

.
Le Fi 103 R au combat
Le 103R Fi devait être utilisée dans le cadre de l’opération Reichenberg
Un total de 175 Fi 1être 03Rs (R pour Reichenberg) ont été construits en Octobre 1944.
( RI, R et R-II-III utilisés pour le test et la formation, et le R-IV modèle de production. )
Deux pilotes se sont écrasés avec leur avions à Rechlin lors des tests avant que ceux-ci soient pris en charge par le DFS avec les pilotes d’essais Hanna Reitsch et Heinz Kensche.
70 pilotes ont été choisis pour la formation sur Fi 103R Ils ont commencé la formation sur planeurs classiques avant de passer à des planeurs avec ailes raccourcies qui pouvaient lors du plongeon atteindre une vitesse de 300 km / h.
Après cela, ils passent sur le RII à double contrôle
Mais cette opération recevra un accueil très froid des la part des dirigeants Allemand s ce qui fait que cette arme n'est jamais devenue opérationnelle durant la Deuxième Guerre mondiale, bien que près de 200 avions de ce type ont été construits.
Le premier vol réel a été réalisée en Septembre 1944, mais le Reichenberg après le largage à partir d’un HE 111 s'est écrasé après que le pilote ait perdu le contrôle quand il a accidentellement largué la canopée.
Un deuxième vol le lendemain s'est terminée par un accident,
Après transfert dans l'unité de formation du DFS le 5 Novembre 1944 Kensche réussi à s’extraire non sans difficulté pour sauter en parachute en raison de l'exiguïté du poste de pilotage Il trouvera la mort le 5 Mars 1945, sur un Fi 103 R-III modifié , avec des ailes raccourcies ayant perdu ses deux ailes lors d'un vol d'essai.
Hitler le 15 Mars 1945 ayant la certitude que les missions suicides ne font pas partie de la tradition militaire allemande ordonne d'annuler le programme et peu après cette unité est dissoute

Logo Fieseler


Caractéristiques
Fieseler Fi-103R Reichenberg
Constructeur: Fieseler AG
Type: Missile de croisière Piloté
Poids 2,150 kg
envergure 5.3 meters
Armement 850 kg
Moteur Argus As 014 pulsor
Vitesse 640 km/h
rayon d action 250 km




Utilisateurs Users

Allemagne Germany


 

 

Fieseler Fi 103R (Reichenberg)
Introduction

 


The Fieseler Fi 103R (Reichenberg) was a late- manned version of the V 1 produced for missions which were to be carried out by Leonidas squadron Group V of the Kampfgeschwader 200
It was one of the many desperate projects conceived as the German situation became more hopeless.
Leonidas Squadron was a suicide squadron. Volunteers were required to sign a declaration which said, "I hereby voluntarily apply to be enrolled in the suicide group as part of a human glider-bomb. I fully understand that employment in this capacity will entail my own death.
2 aircrafts were choose the Me 328 and the Fieseler Fi 103 but at the beginning Fi 103 was passed over in favour of the Me 328 equipped with a 900 kilograms bomb.
But in the same moment Allies land in Normandy and the Me 328 project has problems, so Otty Skorzny received from Hitler the mission to revive the project of using manned torpedoes against Allied shipping,
After contact with female test pilot Hanna Reitsch the Fi 103 was reappraised and it was adopted for the project Reichenberg who is the capital of the former Czechoslovakian territory "Reichsgau Sudentland now Liberec
History

 Internet


Most persons know Ohka, the Japanese suicide aircraft but few persons know the story of the Reichenberg,
Why ? The Reichenberg was never used and he become a forgotten page in the history books.
The Reichenberg,is the manned version of the Fi-103 missile or the V-1 "buzz bomb.but at the difference of Okha it was not a suicide aircraft because .this idea receive immediately the opposition of Adolf Hitler who insisted that the pilots be given some means of escape.
Mid 1944, V1 begin attacks against England
This weapon was simple . It is a streamlined airframe carrying an explosive warhead on which an Argus AS-109 pulsejet was mounted.
He use gyroscopic autopilot controls, he was launch by a launch ramp turned in direction of the target A catapult was necessary to provide speed to start the engine. The V-1 traveled at about 650 kilometers per hour at varying altitudes. When it reached the vicinity of the target, the engine would cut out and the missile would strike.
But he has not very accuracy
Why ? first vibrations caused by the engine affect the autopilot and the V-1 which flew a straight course and, how it is unmanned, he could not took evasive action so he was a target for Allied antiaircraft gun and fighters.
The Fi 103 R was born out of the idea that this weapon with pilot could be attack with precision Allied ships in the Channel. The project was given the code-name Reichenberg within 14 days, three training models and the operational model had been designed and put under test.
I don’t present Otto Skorzeny SS-Hauptsturmführer a noted commando famous for the liberation of Mussolini
We found also the Flugkapitän Hanna Reitsch a female test pilot and another test pilot Hauptmann Heinrich Lange
They would be form a unit of Selbstopfermänner (Self-sacrifice men)
A special unit was formed the 5.II/KG200 or Leonidasstaffel after the Spartan king 60 Luftwaffe pilots and 30 of Skorzeny's commandos volunteered for the Leonidasstaffel and 175 Reichenberg were ready for use when in October, 1944 Oberleutnant Werner Baumbach was the commandant of the KG 200 The Fi-103R was choose t while the German high command refused to allocate fuel Reichenberg trainers . Skorzeny put forward Hitler's decree to Reichsminister Albert Speer and Erhardt Milch of the Reichsluftministerium

 Oberleutnant Werner Baumbach


In the summer of 1944 DFS took on the task of developing a manned version of the Fi 103, and an example was made ready for testing within days and a production line was established at Dannenberg

 Baika1  Baika2  Baika3


Description
It was an inexpensive and easy-to-produce terror weapon
The V1 to became a Reichenberg receive few modifications He had an armored, small, and cramped cockpit directly in front of the pulsejet's intake and instruments were rudimentary and controls consisted of a stick and rudder bar The single-piece canopy incorporate an armoured front panel and opened to the side to allow The two displaced compressed-air cylinders were replaced by a single one, fitted in the rear in the space which normally accommodated the V-1's autopilot. The wings were fitted with hardened edges to cut the cables of barrage ballons

 V1 pulso reactor


The power of the Fi 103R came from the 325kgs thrust pulsejet engine mounted in the upper rear of the fuselage. The pilots seating position was to be just before the opening of the pulsejet and basic wings were added for stability. Flight capabilities were rudimentary and only required the most basic of handling A warhead of 850 kilogram was packed into the nose assembly
Due to the G-forces, the catapult launch was abandoned in favor of air drops, a He-111 being proposed as the mother ship ; This bomber would carry either one or two Reichenbergs beneath its wings, releasing them close to the target. The Fi 103R was to be carried by this parent aircraft and released near the target. Then the pilot would take over and direct the bomb into a dive towards the target. The pilot was to detach the canopy as per Hitler's orders and bale out just before impact. But owing to the difficulty of opening the canopy against the wind resistance ( the position of the canopy just in front of the pulsejet engine interfer with the pulsejet and thus render a successful pilot extraction from the machine very unlikely )

 Internet


the fact that if he did manage to bail out, he stood a 100% chance of being sucked into the pulsejet this was just a formality
At the difference of Japanese Kamikaze pilots closed before take-off in the cockpit nevertheless, German sealed the cockpits of their Selbstopfermänner (Self-sacrifice men)
He has not landing gear because landing was only accomplished during testing and it was itself quite a challenge as the system was never intended to return safely to base ; But during training landing, was very difficult due to the primitive control system, absence of landing gear and high landing speed

Hohka
 Hohka 1  Hohka 2  shinryu 2


There were 4 versions
R 1 - the basic single-seat unpowered glider

 R1


R II - had a second cockpit fitted where the warhead would normally be.

 R II


R III - a single seater, with the pulsejet intake fitted to simulate its handling.

 RIII


R IV - the standard powered operational model.

 R IV


Operational Life
The Fi 103R was used in an operation was codenamed Reichenberg
A total of 175 Fi 103Rs (R for Reichenberg) were madein October 1944.
R-I, R-II and R-III were used for test and training, and R-IV was to be the production model.
Two Rechlin pilots crashed while test-flying abd after trial flights were transferred to DFR test pilots Hanna Reitsch and Heinz Kensche . 70 pilots were choose for training in the Fi 103R They began training in gliders to give, then progressed to special gliders with shortened wings which could dive at speeds of up to 300 kilometers/ hour After this, they progressed to the dual-control R-II But this operation receive a low interest from German leaders so project was never fully developed and this weapon was never to see full operational action in the Second World War though 200 aircraft of this type were produced.
The first real flight was performed in September 1944 a but the Reichenberg dropped from a He 111. subsequently crashed after the pilot lost control when he accidentally jettisoned the canopy. A second flight the next day also ended in a crash after transfert in the DFS training unit on November 5th 1944 Kensche managed to parachute to safety, albeit with some difficulty due to the cramped cockpit and on March 5th 1945, Heinz Kensche died when a modified Fi 103 R-III with shortened wings lost both wings during a test flight.
Hitler on March 15th 1945 convinced that suicide missions were not part of the German warrior tradition ordered to cancel the program and latter after unit was disbanded
Technical Data
Fieseler Fi-103R Reichenberg
Builder: Fieseler AG
Type: Piloted cruise missile
Weight 2,150 kg
Width 5.3 meters
Warhead 850 kg
Engine Argus As 014 pulse jet engine
Speed 640 km/h
Range 250 km

 

 

 

   


Copyright © 2003-2017 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3595760
Nb de visiteurs aujourd'hui:1019
Nb de connectés:30