URSS BM 13 Katyusha (Version Française)

Article écrit par : Claude Balmefrezol

Mis en ligne le 03/09/2009 à 07:46:08



BM-13 "Katyousha" lance-roquettes multiples
English Version
avec autorisation webmaster Land Lease

Photoscopes  1   2   3   4   5
 


Le Katyusha lance-roquettes multiples Катюша est un type de lance roquettes d'artillerie d'abord construit et déployé par l'URSS
Le système LRM délivre une quantité d'explosifs dévastatrices dans une zone ciblée rapidement, mais avec moins de précision et il nécessite plus de temps pour recharger. Ils sont fragiles par rapport aux pièces d'artillerie, mais peu coûteux et facile à produire.
Le Katioucha fut la première artillerie mobile produite en masse par l'URSS. Elle a été habituellement montée sur des camions.
Cette mobilité a des avantages
Elle est en mesure de tirer une salve et puis, sortir de la zone avant les tirs de contre-batteries
Le BM le 13 n'est pas un véhicule mais un système d’arme LRM monté sur divers supports comme les camions tout terrain ou des véhicules à chenilles
C’est un système d’arme qui, en quelques secondes, tire seize roquettes /obus de 132 mm, sur une cible
En URSS, à la mi-mai 1941, on assiste à une démonstration de ce nouveau type de matériel militaire de l'Armée rouge au Haut commandement, dirigée par le maréchal SK Timoshenko. Et une semaine après le début de la Grande guerre patriotique les soviétiques, décident de constituer une batterie d'artillerie de fusée expérimentale rattachée à la Réserve du Haut commandement suprême. Son nom BM-13/16 Katyusha
Détail peu connu: la décision de la production de masse «Katyusha» en Union soviétique fut prise environ 12 heures avant le début de la Grande guerre patriotique le 21 Juin 1941
L'adoption de cette arme a été d'abord, entourée par le secret le plus absolu
Elle fut appelée par des noms de code tels que les canons de Kostikov et finalement classée comme Mortier de la Garde
Le nom de BM-13 a été autorisée uniquement dans les documents secrets en 1942, et est resté classifié jusqu'à la fin de la 2e Guerre. Mondiale
La fabrique en charge de cette arme était l’usine Kominterm de Voronezh ou usine K, Mais le surnom de Katioucha donnée à cette arme est venue de la chanson Katyousha une chanson populaire en temps de guerre de Mikhaïl Isakovsky . une jeune fille qui attend son bien-aimé parti au service militaire. Katyusha est aussi appelé Katie diminutif de Katherine:
Les troupes allemandes ont inventé le surnom d’orgues de Staline par allusion au bruit émis par la fusée . En 7/.10 secondes 16 fusées peuvent être lancées par un lanceur SM- . La lanceur peut lancer à un angle de 4 ° à 45 °
La conception de lanceur permet au vecteur de rouler à une vitesse assez grande (jusqu'à 40 km / h) d’où un déploiement rapide sur une zone de tir ce qui est utile pour des attaques surprises sur des zones de front
Cela augmente la mobilité tactique des unités d'artillerie armés de roquettes BM-13N, qui utilise des puissants camion d’origine américaine comme LRM Katioucha
Ce lanceur est la version de base de BM-13. Il a été en service jusqu'à la fin de la guerre

Histoire
Suite à l'adoption de roquettes de 82 mm air-air RS-82 (1937) et 132 mm de roquettes air-terre "RS-132 (1938), en juin 1938, le GIRD (en russe : ГИРД ou Grouppa Izoutcheniïa Reaktivnovo Dvijeniïa Группа изучения реактивного движения ou Groupe d'Étude de la Propulsion par Réaction créé en 1931 pour étudier divers aspects de la propulsion par fusée est autorisé par l'Agence des missiles et d'artillerie du ministère de la Défense de la Fédération de Russie (GRAU) Главное ракетно-артиллерийское управление МО РФ (ГРАУ), Glavnoye raketno-artilleriyskoye upravleniye MO RF (GRAU)) du département de la défense du ministère soviétique de concevoir et de construire un système d arme basé sur des roquettes monté sur un char RS-132
En vertu de cette spécification de l'été 1939, l'Institut a développé un nouveau projectile de 132-mm un obus HE (High-explosive ) qui deviendra le M-13.
En comparaison avec la bombe à usage aérien RS-132 la nouvelle munition a eu une plus grande portée et d'une ogive beaucoup plus puissante. L'augmentation de la portée est possible en augmentant la quantité de carburant emportée par la fusée, en augmentant le calibre du cône de la roquettes qui passe à 48 cm . Le M-13 a été plus aérodynamique que le RS-132,ce qui permet d'obtenir une plus grande précision.
Le projectile a été développé pour LRM.
I. Gvay avec son équipe, de Chelyabinsk construisent plusieurs prototypes de lanceurs pouvant tirer les roquettes modifiée de 132mm ou roquettes M-132 à partir de camions ZIS-5 tirant sur les cotés mais le montage se révélant instable, V.N. Galkovskiy propose un montage longitudinal .
En août 1939, né la BM-13 (BM pour Boyevaya Mashina ) système d arme pour roquette M-13
La première version a été montée sur la base de camions ZIS-5 et est appelé SM-1
Des essais menés de Décembre 1938 à Février 1939 montrent que le système ne répond pas pleinement aux exigences.
Sur la base des tests le GRID met au point un nouveau lanceur le MU-2, qui en Septembre 1939 est adopté pour des essais d'artillerie À la suite des ces test en Novembre 1939, cinq lanceurs ont été commandés pour des essais en corps de troupe Une salve de roquettes peut détruire complètement une cible à une distance de 5500 mètres

Internet Internet


Un autre système est commandé par l'Artillerie de la Marine pour une utilisation dans le cadre de la défense côtière. Mais le problème principal de ce système d armé est le rechargement car il faut jusqu'à 50 minutes pour recharger les 24 roquettes , tandis qu'un obusier classique peut tirer 95 /150 coups dans le même temps,
le 21 Juin 1941 le système est adopté par le gouvernement soviétique et dans la même journée, quelques heures avant le début de la Seconde Guerre mondiale, il est décidé d'un lancer un programme de la production en série de roquettes et des lanceurs M-13, qui sont officiellement appelé BM-13 (боевая машина 13)
Les usines de fabrication de BM-13 seront l’'usine de Voronej et de Kominterm et de l'usine de Moscou «Kompressor». L'une des principales entreprises de production de roquettes sera l'usine de Moscou. Vladimir Ilitch.
Pendant la guerre, vu l’urgence la production de lanceurs, sera confiée à plusieurs usines avec des capacités de production différentes ce qui donne des différences plus ou moins importants dans les modèles
Ainsi, cela va donner dix versions de lanceurs BM-13, ce qui nuit à l’efficacité des troupes sur le terrain Pour ces raisons, il a été décidé en avril 1943, d’adopter un lanceur normalisé
le BM-13N avec la mise en place d’un équipe d’ingénieurs qui se penche attentivement sur tous les détails et les éléments à améliorer dans la fabrication afin de reduire les couts de production .
Description
En général, la construction d'armes meurtrières comme le BM-13 est à la limite très simple
Il suffit d’ un cadre avec huit rails soudés entre des barres longitudinales
L'ensemble du secret consistait minimiser l’effet de souffle des roquette pesant chacune 42,5 kg. Dans un premier temps les premiers systèmes avaient 16 rails . il a fallu renforcer ce cadre, comme sur un tracteur agricole
Cette arme est peu coûteuse et peut être fabriqué dans des installations industrielles qui n'ont pas les équipements lourds nécessaire pour la construction d'armes d’artillerie conventionnelle
L conception a été relativement simple. Il a composé de supports de rails parallèles sur lesquelles des roquettes ont été montées, sur un cadre mobile qui lève les rails pour les amener en position de tir
Chaque camion a entre un système d armes allant de 14 à 48 lanceurs de fusée de 132-mm M-13 mm
A la fin de 1942, 3237 Katyusha lanceurs de tous types ont été construits, et à la fin de la guerre, la production totale a atteint environ 10.000
Roquettes.

Internet


Le projectile M-13 du BM-13 mesure 180 centimètres de long, 13,2 centimètres de diamètre et pèse 42 kilogrammes. Le projectile M-13 se compose d'une part, d’une tête explosive et d’un tube avec le charge propulsive . Cette charge propulsive ( poudre ) se trouve dans une tube cylindrique qui est mise à feu via un pétard la stabilisation du projectile en vol est obtenue par le biais de quatre ailettes de queue en acier qui , qui sont soudées sur le tube
Cette méthode de stabilisation entraine un perte de précision par rapport à la stabilisation par rotation autour de l'axe longitudinal, mais permet le tir d’une grande variété projectiles
En outre, l'utilisation de ces ailettes stabilisatrices simplifie considérablement la production de roquettes.
La portée des roquettes M-13 atteint 8470 m, mais avec une très grande dispersion. Selon les tables de calcul de 1942, avec un tir à 3000 m nous avons une déviation latérale de 51 m, de 257 m longitudinalement
Par la suite des roquettes de 82-mm de diamètre M-8 mm de calibre de 310 mm -M-31 ont été également développées.
En 1943, la version améliorée a été mise au point avec la M-13-CC (amélioration de la précision). Pour améliorer la précision du projectile M-13-MC on trouve 12 trous, qui, donnent une rotation au projectile au moment du départ de la fusée Bien que la portée soit légèrement revue à la baisse ( 7,9 km), l'amélioration de la précision entraîne une réduction de la dispersion et à augmenter la densité du feu par à 3 fois par rapport la roquette M-13
Le projectile M-13 MC entre en service en avril 1944 a contribué à une forte augmentation de la puissance des feu de ce système LRM.
Mais si cette 'arme est moins précise que les autres systèmes d artillerie elle est extrêmement efficace dans les bombardements de saturation aussi les batteries BM 13 Katyusha sont souvent massées en nombre très important de créer un effet choc sur les forces ennemies.
Une batterie de quatre lanceurs BM-13 pouvait tirer une salve en 7.10 secondes de 4,35 tonnes d'explosifs sur une surface de quatre hectares (4 terrains de foot ), mais cette arme a un inconvénient Le temps de rechargement du lanceur
De plus ce système est très mobile car le camion peut se déplacer au moins sur de courtes distances avec les roquettes déjà montées sur la rampe.
Séquence de tir

Internet


Lorsque les camions arrivent en position de tir celui-ci peut avoir lieu dans les 2/3 min
Il doit abaisser les vérins arrières et les verrouiller et mettre en place les volets blindés.
Pour un équipage entraine de cinq à sept hommes le chargement de la rampe prend dix minutes Le système de visée est le MP41 normalement utilisé pour les mortiers.
Le boîtier de contrôle est situé dans la cabine, à la droite sous le tableau de bord. Le
système d'allumage est électrique La batterie et le générateur sont dans des caissons juste derrière la cabine.
Le pointage en site est limité à un maximum de 45 degrés et en azimut à 10 ou 20 degrés selon les châssis utilisés.
Les Roquettes partent toutes les 5 secondes à intervalles pour éviter des collisions en vol ,donc l'ensemble de la salve est tirée entre huit à dix secondes, mais il a été possible de tirer les roquettes individuellement,
Le carburant d'une lui donne un temps de vol de ,7/ 10 secondes
Lanceurs
Nous avons plusieurs véhicules lanceurs
D’abord le lanceur a été monté sur un ZIS Camion 6 × 4 ainsi que les deux essieux ZIS-5 et ZIS-5V. En 1941, un petit nombre de BM-13 étaient montés sur des tracteurs d’artillerie STZ-5 d'artillerie Nous avons des témoignages de quelques BM 13 montés sur des chars KV réservoir monté sur le châssis
En 1942, l'URSS, fait une grosse utilisation des véhicules britanniques, canadiens et américains (parfois dénommé BM-13S.)
Austin K6


Le plus utilisé fut le Studebaker US 6 2-1/2 ton truck qui est devenu le standard de GAU en 1943, sous le nom de BM-13N (Normalizovanniy, normalisé),
Plus de 1800 de ce modèle ont été fabriqués après la 2e Guerre Mondiale le BM 13 ayant servide base pour les études sur le ZIL 151 Ce vehiucle possède des protections de pare-brise et à l'arrière des stabilisateurs au sol
Maintenant, nous voyons les différents chassis porteur LRM
Le ZIS (Zavod im. Stalin Zavod imeni Stalina ou usine Staline devenue désormais ZIL) ЗиС


Le premier montage SM-1 le fut sur une base du camion ZIS-5 ЗиС 5 (copie authentique de US Autocar Model CA camion), ce camion à trois essieux a été construit en série, du 1er Octobre 1933 à Mai 1948, (avec une interruption de 8 mois entre Octobre 1941 à Juin 1942 ) Cette interruption fut nécessaire pour délocaliser la production de Moscou à Oulianovsk, à l'arrière. Ce camion, avec le GAZ est le Camion 2 essieux( AA ) standard soviétique de 1930 à 1950 . Du fait de la pénurie d'acier, et des autres métaux Ces véhicules reçoivent une cabine en bois avec des garde-boues avant similaires au ZIS 5V.
Sa construction permettant de tirer des fusées perpendiculairement à l'axe longitudinal du véhicule, entraine lors du tir une détérioration du véhicule avec des jets de gaz chaud D’où lors du changement de mode de tir la mise en place de protection de la cabine Mais le lancement entraine toujours une détérioration du châssis du véhicule qui est toujours aussi lent à recharger et de plus le ZIS-5 est limité en performances tout-terrain.
Le moteur lui permet une vitesse sur la route de 60 km / h, pour une consommation d'essence de 33litres/100 km
Il est donc urgent de posséder un camions plus puissants camions ; Cela sera le ZIS-6.
ЗиС-6


Ce camion sera le camion soviétique standard 6 × 4 . C’est la version à trois essieux du Zis 5 Il a été construit de 1933 à Octobre 1941 à l'usine de Moscou à 21.239 exemplaires.
La base solide et fiable a été utilisé pour de nombreuses versions par exemple, comme un projecteur ou camion atelier mobile. Mais est plus connu pour son rôle de premier système LRM (lance-roquettes multiples ) en Juillet 1941.
Il a été construit par l’usine Kompressor au cours de la Seconde Guerre mondiale (1941-45).
Cette amélioration du lanceur SM-2 basée sur des camions tout terrain ZIS-6 possède un lanceur avec 16 rails situé le long de l'axe du véhicule. Tous les guides ont été réunis pour former une structure unifiée, appelée "Spark".
Cette conception permet de standardiser les lanceurs relativement facile à installer sur le châssis d'un voiture, avec un minimum de modifications
L'équipage du VMS-6 est composé de 5-7 personnes, qui avec le chargement d complet de munitions pèse plus de huit tonnes. Contrairement au ZIS 5 le ZIS-6 voit son châssis renforcé et avec une capacité des réservoirs porté à 105 litres. La voiture avait un frein de secours avec une pompe à vide permettant de varier la pression des pneus. Avec ses deux essieux arrière le ZIS-6 a une bien meilleure tenue de route et ne craint pas la boue et la neige, ce qui lui permet de changer rapidement de position.
La vitesse maximale est inférieure à celle du ZIS-5 avec seulement 55 km / h sur route 10 km / h tout terrain. Pourquoi? Parce qu'il a le même moteur que le ZIS 5
Sur des routes praticables normales le camion peut transporter jusqu'à 4 tonnes de fret, pour des routes médiocres il ne peut emporter que 2,5 T Il peut gravir des pentes de 20 ° et franchir des gués jusqu'à 0,65 m. La consommation sur route peut aller jusqu'à 40 litres/100
Avec l'introduction du réservoir pour la réserve de carburant, les parois latérales et arrières de la cabine conducteur a été modifiées ce qui augmente la survie des lanceurs sur le champ de bataille.
Les pare brises de la cabine peuvent être fermés avec des boucliers blindés mobile Dans le véhicule, la place du chef de bord possède le système de mise à feu montée dans une petite boîte rectangulaire avec appareillage ressemblant à un vieux téléphone avec une manette sur le coté pour remonter la sonnerie Ce dispositif est le système de mise à feu à distance ou VWO.
STZ-5 BM-13-16 Rocket Launcher


Ce tracteur d’artillerie ( HST) soviétique a été construit en grand nombre par l’usine Zavod, de Stalingrad et il a fourni un bon châssis pour le BM-13-16
Il a été utilisé avec sucés pour la première fois lors de la contre-offensive de Moscou en hiver 1941 et à lors de l'opération Uranus contre la 6ème armée allemande à Stalingrad en Novembre 1942.

Fordson WOT8, 30-cwt (1 demi-ton), 4x4,
Ce véhicule britannique fait parti des premires livraisons à l'URSS en 1942 Le 30-cwt camion 4x4 militaire, a été construit à partir du 3-ton WOT6, Certains furent convertis en BM-13-16 "Katiusha" LRM
Chevrolet G-7117, 1½-ton, 4x4,


Ce camion américain fut livré à 60.000 unités à l'URSS
L'Armée Rouge l’a utilisé comme camion remorqueur et aussi en tant que transporteur de troupes, avec le plateau arrière prévu pour le fret converti en sièges. Il a été utilisé comme base pour les systèmes LRM BM-8-48 et BM-13-16 avant le mois d'avril 1943 ensuite les LRM ont été installés sur le Studebaker US 6.
Dodge T-203 B, 1 demi-ton, 4x4, avec des BM-13-16 "Katyusha" Rocket Launcher
En 1942, les Russes ont besoin, pour le système BM-13-16 "Katyusha" LRM d’un châssis de substitution pour remplacer les camions ZIS-6 de plus en plus obsolètes
Au début de 1942, ils reçoivent via le Lend-Lease des châssis Dodge T 203 B
Principalement, ils sont préoccupés par le poids, du châssis et par la stabilité et son comportement sur terrain médiocre Mais à la fin des essais, ils ont trouvé le châssis le plus adapté pour le restant de guerre et ils l'appelleront BM-13N, le "N" pour normalisé.
DodgeT 203 B

   



Ford / Marmon-Herrington ( "Ford-Marmon") HH6-COE4 1.5-ton, 4x4,


Le HH6-COE4 était un 4x4 issu de la conversion du Ford 198W 1 ½-ton 4x2 COE commercial . Cette conversion est une habitude typique pour cette entreprise des États-Unis Marmon-Herrington.
500 Marmon-Herrington Ford 4x4 COE conversions, ont été livrés à l'URSS de la fin de 1941 à 1942, et ils ont été utilisés comme base pour le système BM-13-16 "Katyusha" LRM, Il fut probablement le premier châssis etranger a recevoir le système BM-13
GMC CCKW-352, 2 ½-ton, 6x6,


Ce camion mieux connu sous le nom de " Deuce-and-a-Half" " ou "Jimmy a été testé le système BM 23 après en 1942
International K7 ( "inter"), 2 demi-ton, 4x2, swb,


Ce camion a été le père des camion ZIS/ZIL 151 d'après-guerre .
International M-5-6-318 ( "inter"), 2 demi-ton, 6x6,
I
l ne faut pas confondre avec le M-5H-6 camions, exclusivement fabriqués pour et utilisés par l'USN et l'USMC,
Environ 3500 M-5-6 ont été produites par les la société International Harvester Quartermaster pour des armées alliées à la fin 1941, Les principaux bénéficiaires étant l'Union soviétique.
Ils étaient en majorité de type 6x4 avec 3000 camions .
Studebaker US6x6 U3, 2 1/2ton, 6x6,


De Juin 1941 à août 1945, la Société Studebaker à South Bend, Indiana ,a produit près de 200.000 camions légendaires le 2 ½ tonnes US6.
Le camion a été produit en 13 versions comme le 6x6 et 6x4, châssis long/court avec/sans treuil, comme camion-benne et tracteur.
L'Union soviétique a reçu presque toute la production de 6x6 soit 105000 camions ainsi que la majorité des 90.000 6x4 produite. Le puissant moteur de 95 ch lui confère une vitesse maximale à pleine charge jusqu'à 70 km / h sur route mais ce moteur gourmant ne lui donne qu’une autonomie toutefois faible de 300/400 km.
Le Studebekery ou "Studer", comme on l'appelait, est devenu la bête de somme fiable de l'Armée rouge, et contribué pour beaucoup vers la fin de la guerre aux offensives victorieuses de l Armée Rouge Il pouvait facilement porter cinq tonnes de charge utile
Après avoir testé pas moins de 9 châssis de camion provenant du Lend-Lease le système d arme "Katyusha" BM-13-16 LRM a été normalisé sur le châssis US6 Studebaker US6x6 U3, en avril 1943, par la suite appelé officiellement »BM-13N", avec "N" pour " normalisée
Mais pour les soviétiques et leur doctrine surtout durant la Guerre froide il a été difficile d’admettre que c’est grâce aux camions américains, qu’une partie de la Victoire finale à été acquise ( la réciproque du coté US est la même avec une minimisation de l effort de guerre soviétique pour permettre le débarquement à l’Ouest )
Mais il faut savoir que finalement en langage russe le terme Studebaker, veut dire camion militaire.
19700 camions ont été livrés démontés. La chaine d'assemblage de camions a été constitué par des personnels de l’usine VMS évacuées
Bref historique
La première batterie d'artillerie de campagne LRM fut envoyée au front dans la nuit du 1er au 2 juillet, Le 7 Juillet 1941, un groupe de sept ZIS-6 6x4 s’approche des rives de la rivière Berezina près de Novobrisov.
Ils sont suivis par près de 40 camions d'approvisionnement.
La Batterie de campagne indépendante d u capitaine I Fleryov était sur le point de mettre en œuvre une nouvelle arme sur le champ de bataille.
Après chaque chargement des 16 rails avec les roquettes Fleryov a donné les derniers ordres.
En quelques secondes, 112 roquettes ont été lancées en direction de l'envahisseur allemand.
Ce genre d’attaque a été répétée plusieurs fois de le mois, y compris la célèbre attaque de la station Orsha le 14. Juillet
L'impact de la nouvelle arme, appelée officiellement »Mortier de la Garde des deux côtés a été énorme. Do cote soviétique avec le Commissariat à la Défense GKO qui veut plus de LRM M-13 et le Commandement suprême allemand OKW qui fait tout pour capturer Fleryov et sa nouvelle arme.
Après la première attaque l’OKW, a reçu un télégramme
"Les Russes ont utilisé une batterie tirant un nombre sans précédent d'obus. Les obus tombent comme un ouragan Perte importante parmi les soldats «
Et le commandant du front occidental, le maréchal Eremenko d’écrire« L'effet a dépassé toutes les attentes. Les soldats 'ennemi a fui paniqués .
Très efficace l’action de la batterie du capitaine IA Fleryov a été suivi par la formation de sept autres batteries.
Après les premières salves la Luftwaffe at, lourdement bombardé les zones ou devaient se trouver les batteries.
En Octobre 1941, la batterie se trouve près de Smolensk mais elle perd son commandant de la batterie dans ces combats, Toutefois un grand nombre des personnels sort indemne des combats

Déjà à l'automne de 1941, 45 divisions combattant sur le front reçoivent 3 batteries à 4 lanceurs
En 1941 593BM13 ont été fabriqués
Un régiment avait 1414 hommes 36 lanceurs BM-13 et 12 canons anti-aérien de 37 mm .
Une salve de ce régiment tire 576 obus de 132mm feu et détruit une zone de plus de 100 hectares.
Ils furent officiellement nommés connus sous le nom régiments de mortiers de la Garde
Et ils étaient sous les ordre du Grand Quartier Général.
Caractéristiques M-13
Calibre, 132 mm
Année 1941
Equipage. 10-12
Poids du projectile, 42,3 kg
Poids de la tête militaire 4,9 kg
Portée maximum, 8,47 km
Temps Vol7.10 sec
Véhicule de combat SM-2
Base ZIS-6 (8x8)
Rails16
Orientation en site de 4° à 45°
Orientation en azimut 20 °

 

   


Copyright © 2003-2017 MaquetLand.com [Le Monde de la Maquette] et AMM- Tous droits réservés - Contactez l'Administrateur en cliquant ici

Ce site sans aucun but lucratif n’a pour but que de vous faire aimer l’ Histoire
Droit d’auteur
La plupart des photographies publiées sur ce site sont la propriété exclusive de © Claude Balmefrezol
Elles peuvent être reproduites pour une utilisation personnelle, mais l’autorisation préalable de leur auteur est nécessaire pour être exploitées dans un autre cadre (site web publications etc)
Les sources des autres documents et illustrations sont mentionnées quand elles sont connues. Si une de ces pièces est protégée et que sa présence dans ces pages pose problème, elle sera retirée sur simple demande.

Principaux Collaborateurs:

GimenoClaude (+)
Brams Jean Marie
Janier Charles
Marie Christophe
Jouhaud Remi
Gris Patrice
Lopez Hubert
Giugliemi Daniele
Serre Eric nouveau site


Nb de visiteurs:3619544
Nb de visiteurs aujourd'hui:527
Nb de connectés:19